Acanthe

  • Jean d'Ormesson a installé la notion de temps au centre de son oeuvre. Tous ses livres, romans, récits, autobiographies fictives ou non, manifestent une réelle préoccupation pour ce temps, magnifique et redoutable inconnu auquel nul ne peut se soustraire. Pourtant, un lieu semblé avoir incroyablement échappé au temps : Venise. A la différence d'autres villes prestigieuses du monde, la cité des Doges n'a jamais, depuis sa création, subi d'irréparables outrages. Ainsi, un homme du XVIe siècle, qui par magie se retrouverait à Venise, n'y verrait aucune modification notable. Une partie de la mémoire universelle est ici, à Venise. Jean d'Ormesson, qui chaque année, effectue de longs séjours à Venise, se révèle être le meilleur des guides. Cette promenade dans Venise, à laquelle il nous convie, est aussi insolite que passionnante. En sa compagnie, chaque bâtiment suscite une réflexion souvent éclairante et neuve sur son itinéraire, sur l'histoire de Venise et sur les interrogations de notre histoire.

empty