Bouquins

  • Héritier de racine, de saint-simon et de mme de sévigné, proust intègre aussi tout le xixe siècle.
    Comme dans les illusions perdues ou dans l'education sentimentale, il y a dans la recherche un roman de paris qui côtoie un roman de la province ; de même, combray est une métamorphose de combourg, charlus, la dernière incarnation de vautrin, le catleya d'odette, une autre fleur du mal, et les rêves du narrateur prolongent ceux d'aurélia.
    Mais si on peut lire proust comme un résumé de la littérature, son projet parvient aussi à transfigurer la matière et la perspective de ses prédécesseurs illustres.
    Son oeuvre se veut à la fois le livre du savoir total et le livre qui rassemble tous les livres : il y a un proust de la biologie, un proust de la médecine, un proust de la mode, un proust de la peinture, un proust de la musique ; on peut découvrir aussi dans la recherche un traité de psychologie, un essai philosophique, une quête initiatique, l'histoire d'une passion, un " nouveau roman ", la seconde bible de l'humanité.

    Car, bien plus que la religion de la beauté dont ruskin fut le prophète, proust célèbre la religion de la littérature et vient annoncer aux hommes la bonne nouvelle : grâce à la littérature, nous pourrons échapper au temps et à la mort.
    " elle est retrouvée !
    Quoi ? l'éternité ".

  • Une collection unique, souvent imitée, jamais égalée, qui explore tous les champs du savoir et de la littérature et qui est devenue, en moins de trois décennies, la bibliothèque idéale de l'honnête homme de notre temps. Chez « Bouquins », nous publions aussi bien des dictionnaires d'histoire, de musique ou de littérature que des récits de voyage, des grands classiques de la littérature mondiale ou de l'art de vivre que des portraits de ville ou des textes sacrés. Ils ont été établis par les meilleurs spécialistes et font référence dès leur parution. « Bouquins » s'adresse à tous ceux qui ont la passion de lire et de découvrir, aussi bien à l'étudiant qu'au professeur ou à l'amateur de curiosités, bref à tous ceux qui croient encore qu'un bon livre reste l'un des plus merveilleux compagnons qui nous ait été donné depuis que Gutenberg, avec ses caractères de plomb et d'antimoine, ses moules en métal et ses poinçons, a permis aux textes, parfois tirés de la nuit de l'oubli, de rencontrer en Europe leurs lecteurs par milliers.

empty