Patrice Moura

  • Comment le calcul économique, conçu et développé par les ingénieurs-économistes et notamment par ceux du corps des ponts et chaussées, est-il devenu un instrument de pouvoir ?

    Qu'a-t-il manqué au calcul économique pour qu'il s'insère suffisamment au sein du processus de décision ?

    Pour quelles raisons, la stratégie du ministère des Finances, élaborée en 1990 et qui visait à réduire drastiquement le rythme de lancement d'autoroutes, a-t-elle échoué alors même que la Cour des comptes et le Commissariat général du Plan s'étaient ralliés à cette stratégie suite à une "instrumentalisation" croisée ?

    Comment l'instauration au milieu des années 1990 d'un débat public contraindra le calcul économique à se transformer d'un outil de rationalisation des choix en un outil de négociation et de rationalisation du processus de décision ? En quoi cette transformation permettra à l'expertise économique de trouver une légitimité et une reconnaissance auxquelles elle ne semblait pas pouvoir prétendre lorsque le processus de décision n'était pas "démocratiquement" encadré en amont ?

    Cet ouvrage propose un éclairage nouveau sur le rôle joué par le ministère des Finances comme "promoteur" du calcul économique. Il se veut plus largement une sociologie de l'administration à travers les rapports de force entre grands corps et une réflexion sur l'introduction de l'économie comme science de gouvernement.

  • Le contrat de partenariat est la dernière grande nouveauté apparue dans le paysage du droit français de la commande publique. Venu se placer en 2004 entre les marchés publics classiques et la délégation de service public, il a déjà démontré sa faculté à s'adapter à tous les types de besoins des personnes publiques, de l'éclairage public aux grandes lignes TGV, en passant par l'aménagement urbain.
    Pourtant, ce formidable outil de développement reste encore méconnu et suscite des interrogations diverses.
    L'objet de ce guide pratique et pédagogique est donc de présenter le contrat de partenariat tel qu'il est dans sa double dimension juridique et économique, afin d'éclairer les décideurs locaux dans le maquis des différents contrats et procédures d'achat public et, si le choix du contrat de partenariat est fait, de les aider à mener à bien la conclusion et la vie du contrat :

    - Évaluation préalable - Passation - Exécution Pour ce faire, il a été fait appel à deux anciens de la MAPPP (Mission d'appui aux partenariats public-privé) qui nous délivrent ici tous leurs conseils et leurs retours d'expérience, acquis aux côtés des décideurs pionniers du contrat de partenariat.

empty