Fernando Ferreira

  • Le GR®20, comme si vous étiez. « Le plus beau » et « l'un des plus difficiles » treks au monde comme aiment à le rappeler les Corses. Et ce n'est pas faux !

    Il en va des rencontres avec les sentiers comme de celles avec les humains : certaines ne nous laissent aucun souvenir, ou juste quelques photos classées par dates et lieux dans un dossier d'ordinateur ou dans un vieil album aux tirages jaunis... Mais d'autres nous marquent pour la vie... En général, la rencontre avec le GR®20 ne laisse pas indifférent. Il y a un avant et un après. Que l'on ait abandonné à la première étape ou dans la montagne, repoussé par l'orage, la neige, l'épuisement... que l'on ait fini la fleur au fusil ou en rampant... qu'on l'ait aimé ou haï, ou les deux souvent, et parfois simultanément... ce sentier laisse une trace indélébile, gravée pour toujours dans notre mémoire.

    Il y a autant de GR®20 que de candidats au départ. Le parcours est le même pour tous, mais chacun vivra et ressentira le sentier à sa façon. Ce livre est un regard de la traversée « fra li monti », forcément subjectif, celui de l'auteur. Un voyage en trois dimensions. Dans l'espace sur les 180 kilomètres entre Calenzana et Conca. Dans le temps du photographe qui y retourne régulièrement depuis 1996 année où il s'est pris de passion pour ce fin majestueux et ténu fil de rocaille qui traverse l'île de Beauté du nord au sud. Et dans l'histoire intime du GR®20 et de la montagne corse. Il offre à voir, à deviner, à rêver le sentier, à s'imprégner de l'épaisseur de son vécu, de son Histoire, de ses histoires, qui l'ont façonné, de ses anecdotes qui l'humanisent. Un livre qui témoigne, pour les « GRvingtistes » qui partent, du bonheur qui les attend... pour ceux qui reviennent, de la beauté du voyage qu'ils ont fait... et pour ceux du futur, des empreintes du passé que le temps tente d'effacer inexorablement.

  • Le journal aux pages manquantes du voyage d'un homme qui lutte pour la vie, traverse la montagne corse en hiver, erre, se perd... et s'oublie.

    Cet ouvrage est la retranscription intégrale de deux carnets Moleskine retrouvés fin mai 2016 en Corse par l'un des gardiens du refuge de Ciuttulu di i Mori. Abîmées par l'humidité, de nombreuses pages étaient illisibles, complètement ou partiellement. Ces carnets contenaient également une vingtaine de photos Polaroïd. À ce jour, l'auteur a été identifié : un alpiniste, de métier écrivain-voyageur, scénariste et photographe. Par respect pour ce qui semble être sa volonté puisqu'il ne mentionne jamais lui-même son nom ni ceux des divers protagonistes qui apparaissent au fil des pages, ainsi qu'à la demande expresse de sa famille, nous ne révélerons pas son identité.

    Malgré les recherches, aucun corps n'a été retrouvé depuis la découverte des carnets, aucune trace du passage de l'auteur en Corse ou ailleurs.

    Il est officiellement porté disparu.

    Cet « Alpiniste Errant » jette en vrac sur le papier ses réflexions, ses pensées, ses idées, dans une sorte de bloc-notes mémoire foutraque, souvent avec humour et poésie, spiritualité, mysticisme même, et beaucoup d'autodérision. Avec un goût certain pour la narration, il raconte sa vie, la Vie, ses amours, ses blessures, ses histoires, ses anecdotes, ses passions, et surtout celle de la montagne et de l'alpinisme. Dans cet acte de matérialisation de sa mémoire transparaît une volonté farouche de ne pas oublier, de ne pas être oublié, une lutte pour faire comme si... pour continuer.

  • Suspendue au-dessus de la mer, avec ses villages perchés, ses sommets, ses lumières uniques, la montagne corse est là belle, captivante, immuable et intemporelle.

    De villages en sommets, en toutes saisons, l'âme de la montagne corse se révèle à nous. Fernando Ferreira, photographe et amoureux inconditionnel de la Corse, nous propose le regard d'un homme qui ne fait que passer, l'espace d'une vie, dans ces montagnes. Ce témoignage en images nous montre à quel point notre passage est éphémère au regard de la nature qui nous entoure et de ces lumières qui remontent à la nuit des temps.

    Un quizaine d'histoires, du XVIe siècle à nos jours, viennent en contrepied de cette intemporalité, nous laissant croire que notre trace aura marqué ce territoire de son empreinte au fil du temps...

    Ce beau livre, élégamment photographié par tous les temps, nous invite à partager ces instants où l'auteur a tenté de figer le temps qui passe...

  • Le photographe Fernando Ferreira a deux passions : la montagne et la littérature. Il prend pour sujet deux corporations que tout oppose a priori : les grimpeurs et les écrivains. Mais il les représente avec le même talent et les mêmes moyens. Ainsi se manifeste une parenté inattendue entre les deux. Il y a d'abord, on le verra dans ces portraits, le sens du mouvement. Ses modèles bougent et Fernando Ferreira sait capter leurs déplacements. Ils sont parfois amples, parfois presque imperceptibles. L'art du photographe est de les donner à voir. Sur le fond somptueux des Calanques, dompté par le noir et blanc, le photographe nous montre des écrivains en action, jamais figés, jamais posés. Les auteurs que l'on verra ici sont parfois dissimulés par leurs mains, cambrés, tordus, et leur visage est toujours mu par des forces intérieures qui produisent le mouvement, l'expression. On a le sentiment de découvrir en eux une vérité intérieure qui se reflète dans leurs livres.

  • La suite des aventures littéraires de l Alpiniste Errant, avec ce manuscrit inédit retrouvé depuis la disparition de son auteur dans les montagnes corses. Un ouvrage de soixante neuf dialogues déjantés, spirituels à plus d un titre, qui racontent, comme autant de tableaux hauts en couleurs, une rocambolesque histoire d amitié entre deux héros hors sol... : un écrivain à temps partiel alpiniste intérimaire et un ami philosophe souffrant du Vide et du trop Plein !
    Un récit qui s exonère, non sans vergogne, mais avec malice, des règles de narration pour nous entrainer librement dans un Road trip inclassable. Le tout illustré par une cinquantaine de calligraphies abstraites. De la littérature Gonzo, pour rire et plus si affinités !
    />

  • Calanques, Cassis, cap Canaille. Ces paysages sont uniques au monde. Parce que le grès rouge du cap Canaille côtoie le blanc des falaises calcaires des Calanques, et que le bleu de la Méditerranée unit ces lieux en une symphonie de couleurs fantastique. La richesse de la biodiversité et les nombreux vestiges des activités traditionnelles humaines expliquent et justifient la création du Parc national des Calanques, qui existe depuis 2012. Unique en Europe, à la fois terrestre et marin, ce parc périurbain relève le défi de la protection de l'environnement et du maintien des activités touristiques. Les Calanques sont le terrain de jeux des grimpeurs (c'est là que Gaston Rebuffat a fait ses premières voies d'alpinisme), des amoureux de la mer, mais aussi tout simplement des promeneurs venant trouver en ces lieux tellement proches de la mégapole marseillaise (un million d'habitants !) un air vif et préservé, des paysages intacts, des sensations vraies et fortes. Du cap Canaille à Marseille, la nature et les hommes ont créé un ensemble minéral, patrimonial et paysager incroyable. Et Cassis, ville entre port et terroir, occupe la place centrale de cet ensemble. Cet album vous propose une promenade exceptionnelle au sein de ce patrimoine culturel, écologique et historique dans les pas de Fernando Ferreira, photographe qui parcourt les Calanques depuis plus de vingt ans, et de Santiago Mendieta, écrivain marcheur.

  • Un très bel ouvrage complet et documenté qui présentera la corse sous ses différents aspects (paysages, gastronomie, coutume, villages, diversité du territoire, musique). Il s'agira d'un album très photographique, superbement illustré par Fernando Ferreira féru de montagne, d'alpinisme, habitué des treks sur l'île de beauté. L'auteur est un corse, un musicien au sein d'un groupe typique, reconnu et apprécié de tous « Alte Voce » Les textes, courts, seront traduits en corse. L'ouvrage est entièrementbilingue.

  • La montagne corse dans toute sa splendeur s'offre à vous depuis ses plus beaux sommets.

    La Corse est avant tout une île montagne. Une montagne aux hauts sommets souvent enneigés, encerclée dans l'écrin d'une nature verdoyante et sauvage qui s'étale jusqu'aux bords des longues plages de sables fins, dernière frontière minérale avant la Grande Bleue.

    Que le sommet côtoie les plus hautes ou les plus modestes altitudes, il offre toujours un point de vue particulier sur une autre montagne, un lac, une vallée, un horizon, ou raconte une histoire du patrimoine de l'île à travers un ancien sentier muletier, une bergerie ou une source d'eau fraîche.

    Au-delà du voyage en images proposé dans ce petit beau livre, vous trouverez toutes les informations pour gravir ces 50 sommets tous accessibles en randonnée.

  • La Corse, rocher assis entre mer et montagne, enchante par sa splendeur et ses paysages sauvages.
    De la pointe du cap jusqu'aux bouches de Bonifacio, en passant par le maquis et sa flore indomptable ou le massif de Bavella et ses somptueuses aiguilles de granit, le dépaysement est total. L'odyssée corse est un magnifique album pour découvrir " l'île de beauté " dans ce qu'elle a de plus beau, parfois d'oublié, souvent de méconnu. La prose de Jean Mattei, chanteur et cofondateur du groupe I muvrini, apporte un écho inédit à ce voyage hors du temps.
    Ses textes pleins d'émotion et de poésie s'unissent avec harmonie aux sublimes photographies de Fernando Ferreira qui a arpenté, pendant vingt-huit jours, cette terre mythique, ce " continent " aux mille trésors qu'est la Corse.

empty