Editions Du Belvedere

  • Août 1964, Linette, jeune femme qui dirige une scierie située dans un village au pied du ballon d'Alsace, décède brutalement, victime d'un accident. Sa fille Clarisse n'est pas convaincue par la thèse de l'accident et décide d'entamer une enquête. Elle se trouvera plongée dans l'histoire tourmentée de sa mère et découvrira alors le secret qui a miné la vie de Linette et l'a précipitée vers la mort.

  • Vivre éveillé, c'est vivre conscient ! C'est oser regarder en soi et autour de soi, c'est chercher à comprendre.
    Etre éveillé, c'est identifi er ses propres valeurs et vivre en cohérence avec elles.
    C'est prendre la responsabilité de sa vie et utiliser les évènements qui se produisent pour grandir.
    Parcourir ce chemin, c'est trouver des moyens au quotidien pour rester interpellé par la vie dans toutes ses manifestations.
    C'est le but de ce petit ouvrage : pendant 40 jours, se poser une question chaque matin, la laisser infuser en soi et tenter d'y répondre.
    L'essentiel, c'est de continuer à se questionner pour rester lucide et conscient.

  • La vie des chevaux dans les Abruzzes pourrait ressembler à celle de leurs congénères dans de nombreuses régions du monde. Or, la plupart des chevaux sont utilisés pour la monte, en centres hippiques ou pour la balade dans une nature authentique, vivant dans une totale liberté une grande partie de l année, côtoyant les loups et les ours. A travers une galerie de plus de 150 photographies, PATRICE RAYDELET nous entraîne dans l intimité de chevaux des Abruzzes. Paysages de montagne somptueux, chevaux en liberté et faune sauvage dans un univers unique.

  • « La viande de porc est la meilleure qui soit » : cet éleveur comtois le dit avec conviction et avec des arguments. D'ailleurs l'histoire lui a donné raison : les salaisons des Séquanes étaient les plus appréciées à Rome, les Mérovingiens préféraient le porc à toute autre, au Moyen Age c'était la viande la plus consommée dans la région.
    Comme c'est encore le cas actuellement partout en Occident. Pourtant le porc a, faussement, mauvaise image, c'est là un curieux paradoxe, sans doute parce qu'il est mal connu, méconnu.
    Autrefois il fallait le cacher, aujourd'hui les jeunes éleveurs passionnés ouvrent les portes de leur porcheries pour mieux faire connaître le deuxième élevage de Franche-Comté, une petite région porcine par la taille de son cheptel, mais grande par la qualité de ses nombreuses fabrications sous IGP (Indication géographique protégée), saucisses de Morteau et de Montbéliard, jambon de Luxeuil, porc comtois de petit-lait. Fruit d'un élevage qui reste, dans la plupart des cas, traditionnel.
    La Morteau a gagné une notoriété nationale, récompense de sa qualité, au même titre que le Comté et le mont d'Or, emblèmes de la gastronomie comtoise. La comparaison s'impose d'autant plus que la filière porcine régionale a un lien fort avec la filière lait. Et dans l'une comme dans l'autre, les professionnels ont su s'associer pour les structurer et prendre en main leur destin, en mode coopératif selon la tradition franc-comtoise.
    Une belle (et parfois curieuse) histoire cochonne, jamais écrite jusqu'à présent, qu'il faut découvrir pour voir le porc sous un autre oeil. Et s'interroger : pourquoi faire tant de procès à ce cochon chez qui l'on dit que tout est bon ?

  • Adolescent, l auteur voulait être guide, il est devenu médecin. Réalisant de très nombreux 4000 des Alpes, il poursuit sa quête du monde d en haut, nous livrant ses impressions, ses souvenirs, ses amitiés et ses rencontres, dans un récit littéraire et passionné où la montagne est là, scintillante et passionnée, mais aussi riche d échos de l histoire alpine empreinte de réflexion humaniste.

  • Une centaine de plantes, classées par ordre alphabétique sont présentées avec les descriptions botaniques suffisamment complètes pour les identifier dans la nature, les utilisations culinaires et quelques recettes, les savoirs ancestraux, les vertus médicinales empiriques et les propriétés scientifiquement reconnues.
    Sont abordées séparément les espèces les plus toxiques que vous n'utiliserez pas vous-même mais dont les principes actifs sont de puissants médicaments. Quelques conseils concernant la cueillette et la consommation de champignons sont également donnés. Une évocation des miels, dont les caractéristiques dépendent des fleurs butinées, termine cet ouvrage.
    Du printemps à l'hiver, chaque saison apporte profusion de jeunes pousses, de fleurs, de baies, de graines, de champignons.
    En parfaite harmonie avec la nature, vous êtes invité à goûter à un nouvel art de vivre, guidé par l'envie de vous ressourcer et de profiter pleinement des ces trésors sauvages.

  • Les plantes possèdent réellement des vertus, cela ne fait aujourd'hui plus aucun doute. Mais encore faut-il savoir les mettre à profit et le faire sans danger. Il faut parfaitement connaître les végétaux que l'on désire utiliser, leurs propriétés et leurs éventuelles précautions d'emploi.
    Parmi les nombreuses espèces que nous propose la nature, certaines se montrent à la fois efficaces contre divers problèmes de santé, faciles à mettre en oeuvre et dépourvues d'effets indésirables.
    Nos régions, riches de nombreux milieux naturels, hébergent un grand nombre de plantes utilisées depuis la nuit des temps par les populations locales en tisanes, vins, cataplasmes, lotions, bains ou gargarismes pour soigner efficacement les maux qui affligent l'être humain.
    Ce livre présente une centaine de plantes que l'on trouve dans les différentes régions de France, faciles à se procurer dans le commerce ou dans la nature. Le lecteur y trouvera la description botanique précise des plantes médicinales, leur répartition, leurs usages traditionnels, les principes actifs qu'elles renferment, leurs propriétés scientifiquement reconnues, et quelques exemples d'usage en toute sécurité. Lorsque des précautions d'emploi s'imposent, elles sont mentionnées. Les diverses utilisations alimentaires, tinctoriales, artisanales ou à d'autres fins de ces végétaux, sont également répertoriées.

  • Roches, des grottes qui tous évoquent des histoires peuplées de fantômes, de chevaliers ou nobles dames. Souvent, le diable s'est mêlé à l'affaire et il n'aura fallu pas moins que l'intervention des saints et saintes pour faire triompher le bien ! On découvre aussi des animaux fantastiques, épouvantables, des trésors à emporter et parfois simplement des bribes de notre histoire.
    Ces lieux sont tout autant des buts de promenades où, parfois, on éprouve quelques frissons, tels ceux que nos anciens les ressentaient au coin du feu quand, l'hiver venu, le conteur évoquait ces récits venus de la nuit des temps !

  • Bernard Bouveret n'a pas encore seize ans lorsque, en 1940, il voit les Allemands s'installer clans son village frontalier de la Suisse et, d'emblée, c'est une sourde révolte qu'il ressent devant cette occupation.
    Aussi, s'engage-t-il sans tarder sur la voie de la résistance à l'ennemi en devenant l'un des agents les plus actifs de Fred Reymond, un membre des Services de Renseignements Suisses et du réseau " Vélite-Thermopyle ". A chaque mission par-dessus le massif du Risoux, il sait qu'en passant des documents ou des personnes pourchassées par les nazis il risque gros, mais rien ne l'arrête. Jusqu'à ce jour d'avril 1944 où c'est lui qui est arrêté par la Gestapo.
    Et commence alors une angoissante attente dans la prison de Dijon. Son enfance, ses amis, sa famille, ses " passages " :c'est sa vie qui défile dans son esprit tandis qu'il attend d'être interrogé. Qu'il attend aussi que son père soit libéré. Car la Gestapo a d'abord arrêté le père pour mieux se saisir du fils qui devrait faire des révélations sur ses activités clandestines. Mais Bernard ne parlera pas.
    Alors, pour eux deux qui, par tous les moyens, tentent de rester ensemble, commencera l'enfer : celui de Dachau...

  • Cette biographie à deux voix nous conte une vie peu ordinaire nourrie par la solitude, la haute montagne, martyrisée par le cancer. Sans concession et sans artifice, ce dialogue dévoile page après page, l âme d un homme à travers sa passion pour la montagne étroitement liée à la maladie depuis plusieurs années. En ce sens, cet ouvrage pourra aider ceux qui luttent avec eux-mêmes, leur corps, leur entourage...

  • " La rando, c'est le retour à la vie naturelle ". C'est ce que pensent légitimement les sept randonneurs qui débarquent en ce mois d'août sur les quais de la gare du Mont Dauphin.
    À part Armelle et Jérémy, un couple d'Angoulême fraîchement marié, les autres ne se connaissent pas et viennent tous d'une ville et d'un milieu différents. Ils ont aussi des goûts et une culture différente. Ainsi Jacqueline nous arrive de Poitiers ; Jean-Louis de région parisienne ; Agathe de Saint-Brieuc ; Mariette de Haute-Savoie ; Sybille de Paris. Le groupe sera conduit par Alain, accompagnateur en moyenne montagne un peu blasé, dont c'est le sixième tour du massif du Queyras depuis le début juillet.
    Le premier soir en refuge, ils seront rejoints part un huitième membre : Ben. Ce dernier arrive du nord de la France, a raté son train et a surtout tendance à se prendre pour un véritable pro de la rando, non avare en conseils (souvent déplacés) et en mots (pas toujours bien placés également !). Pendant les sept jours que va durer ce trek, chacun des participants dans ses faiblesses et parfois son courage va se révéler aux autres. Pendant sept jours, l'enthousiasme, la colère, les excès de gaîté, les disputes, le découragement, la peur, la plaisanterie, les bonnes (ou mauvaises) nuits en refuge seront le lot de tous ; succession normale d'événements qui ponctuent habituellement ce genre de trek, et ou rien ici ne laisse entrevoir le drame final.

  • Principal sommet des Vosges méridionales, le Ballon d Alsace est une terre de contacts et d affrontements, qui donne naissance aux vallées de la Savoureuse, de la Doller et de la Moselle. Ce livre retrace l'histoire naturelle et humaine du massif : géologie, traditions agricoles, témoignages de l'industrie métallurgique et textile, naissance et développement du tourisme et du ski dans le massif. Cet ouvrage est aussi une invitation à parcourir le massif du ballon d'Alsace.

  • Emblème de la Franche-Comté, le cheval Comtois appartient à son patrimoine identitaire. Première race de trait en France, ce travailleur polyvalent cultive de multiples facettes. Cheval courtois au tempérament docile, il se prête aussi bien aux travaux des champs qu'à ceux des villes. Oublié et délaissé au profit de la mécanisation et du progrès industriel, le Comtois revient sur le devant de la scène. - Cet ouvrage se présente comme une ode au Comtois, à sa beauté, à sa force et à sa polyvalence. -

  • Cet ouvrage retrace les moments forts de l'alpinisme de haut niveau tel qu'il a été vécu, pensé ou rêvé par les membres du Groupe de Haute Montagne (GHM). Créé en 1919, le GHM est un club académique qui a pour objet de rassembler les alpinistes de toute nationalité accomplissant régulièrement des ascensions de grande difficulté en haute montagne. Il compte actuellement environ deux cents cinquante membres. Le GHM publia la revue Alpinisme de 1926 à 1955 (aujourd'hui incorporée à la revue La Montagne du Club Alpin Français), puis les Annales, et depuis 1998 la revue annuelle Cimes. Ascensions célèbres dans les Alpes, conquêtes en l'Himalaya, expéditions dans des massifs lointains, portraits, réflexions sur l'alpinisme dans ses fondements et sa pratique, ces textes ont été choisis pour leur importance historique et littéraire dans les publications du GHM. Cette anthologie rassemble des textes remarquables écrits par les plus grands alpinistes : René Desmaison ; Lionel Terray ; Pierre Beghin ; Yannick Seigneur ; Robert Paragot ; Maurice Herzog ; Reinhold Messner... et beaucoup d'autres !

  • Ce livre nous plonge dans deux domaines intimement liés : celui du temps qui passe, qui a marqué notre Histoire en laissant bon nombre de traces dans tous les domaines ( paysages, constructions, us et coutumes, mentalités, politique, économie, littérature et toutes les formes d'art) et celui du temps qu'il fait, ou plus exactement, celui du temps qu'il a fait autrefois, nous plongeant dans l'évolution de notre climat qui a connu des variations très importantes au cours des siècles passés. Dès 2011, il a eu la chance de pouvoir faire des chroniques sur le temps passé, sur les conditions météorologiques d'autrefois, avec des exemples pour tous les jours de l'année ; ces chroniques très écoutées en langue française sur les ondes de Est FM, sont également diffusées en dialecte alsacien sur celles de France Bleu Elsass depuis 2013. Ces interventions sont agrémentées par des clins d'oeil à l'Histoire pour situer correctement les évènements climatiques. En 2013, l'idée lui vint, d'inverser la procédure : partir d'événements historiques tout en faisant un clin d'oeil au temps qu'il faisait à l'époque choisie; après quelques essais, le résultat fut concluant et les auditeurs furent même ravis par cette initiative qui leur ouvrait les yeux sur la richesse de notre patrimoine historique. Il a donc décidé de mettre ces chroniques noir sur blanc en racontant ce qui a pu marquer nos aïeux dans les différentes périodes de notre évolution, tantôt des moments forts qui ont laissé de profondes empreintes dans notre passé, tantôt des faits plus anecdotiques, sans oublier, comme il se doit, les curiosités météorologiques qui y sont associées ! Bien entendu ces tranches de notre Histoire s'inscrivent toujours dans un contexte humain, social, économique, parfois religieux, qu'il tente de partager avec les lecteurs, en tant que passionné par tout ce qui a construit notre identité. On ne peut rien contre le temps, c'est le temps qui nous tient, jolie phrase à double sens, que l'on comprendra mieux encore en parcourant cet ouvrage.

  • Cet ouvrage est l'illustration vécue du parcours exceptionnel d'un Chef dont toute la cuisine est celle d'une passion, d'une vie au service de la gastronomie.
    L'histoire débute par celle du pittoresque village de Lembach.
    Découvrez la vie quotidienne de l'auberge du Cheval Blanc, du matin au soir, suivez le Chef, sa brigade en cuisine, au moment du coup de feu. En salle, le personnel, élégant, souriant, fait le relais avec la cuisine, présente les délicieuses assiettes vérifiées par le Chef, veille à votre bonheur gustatif, des amuse-bouches au café.
    Un livre à la gloire d'un Chef couronné d'une 2 e étoile Michelin en 2015 et de sa famille. L'histoire d'une passion, d'un passionné au service de la gourmandise, à déguster sans modération !

  • Janvier 1871. Le château de Villersexel, en Franche-Comté, est détruit par les combats de la guerre franco-prussienne. Dans les fl ammes disparaît un curieux manuscrit du xvie siècle, qui n'est plus connu de nos jours que par une transcription tardive.
    On y trouve le récit de la vie aventureuse de Ferry, jeune « Bourguignon » (L'Europe des xvie et xviie siècles réservait ce nom aux Comtois), étudiant en médecine à Dole, puis, tour à tour, prisonnier des Français durant les guerres d'Italie, des pirates barbaresques d'Alger, des troupes de Charles Quint à Tunis, du saint-offi ce de Palerme et des Indiens cannibales de la côte du Brésil, qui se proposent de le manger au cours d'une grande fête dont il sera le clou.
    Promené de rivage en rivage sans jamais comprendre ce que la Providence attend de lui, Ferry fait partout l'expérience de la cruauté des hommes (guerre, souffrance des bêtes, exécutions publiques, persécution des sorcières, esclavage), dont il cherche à soulager les effets par sa science médicale et sa générosité.

  • Les deux auteurs explorent ce beau jardin qu est l Alsace depuis de nombreuses années, le format panoramique retranscrit la perception visuelle de l oeil humain et met en relief la qualité des photographies.

  • À Strasbourg, la pâtisserie Kubler est incontournable pour les gourmands. Le maître des lieux, Antoine Hepp, a acquis ses lettres de noblesse grâce à sa passion de la qualité. Salué par ses pairs par de nombreuses récompenses. Il possède le titre de Meilleur Ouvrier de France. Ce récit de la vie d'un sage est émaillé d'anecdotes et de conseils. La seconde partie du livre est dédié à une cinquantaine de recettes du maître. Superbement illustré des photos de Marcel Ehrhard, cet ouvrage est un véritable objet de lecture culturelle.

  • Le Jura fait partie de ces rudes terres symboles des bastions qui, à toutes les époques, ont résisté à l'envahisseur. La Résistance qui s'y est développée au cours de la deuxième guerre mondiale est la pierre angulaire de cette recherche dans laquelle les territoires jurassiens ont été largement pris en compte. C'est bien sûr le Haut Jura et ses forêts de résineux, qui comme les contreforts alpins, a été lieu de refuge pour les maquis. Ils s'y sont développés et ont tenu en échec l'occupant. Ce sont aussi les espaces ruraux peu peuplés et isolés propices, eux aussi, à la clandestinité. Et cette diversité géographique sera encore amplifiée par la ligne de démarcation : le Jura sera le seul département français divisé en trois entités : zone « libre », zone occupée et zone interdite. La Résistance a été, ici comme ailleurs, bien antérieure aux emblématiques maquis. Elle a commencé dans le tissu urbain, certes ici modeste, mais aussi dans les nombreux bourgs et villages qui constituent la trame de la Franche-Comté et l'image qui renvoie à une Résistance sublimée limitée aux maquisards, est trompeuse et réductrice. L'objet de ce livre est d'abord de mettre en exergue ces Jurassiens, souvent méconnus qui, dans leurs territoires, ont fait que la Résistance soit avant tout populaire. Cet ouvrage, loin des clichés, se veut être une réflexion sur ce que furent les résistants, avec leurs grandeurs et leurs faiblesses, leurs organisations, leurs combats, leurs drames et enfin leurs espoirs. La prise en compte des difficultés du quotidien, les représentations mentales, l'histoire personnelle ou collective des Jurassiens dans ces années douloureuses nous a semblé nécessaire pour mieux appréhender la valeur de l'engagement de ces résistants. Ce travail d'Histoire repose sur de très nombreux témoignages d'acteurs, mais surtout sur une consultation minutieuse d'archives privées et publiques. Il est préfacé par l'historien spécialiste de la Résistance François Marcot.

  • Saint-Claude/Torcols/Chailluz est le plus vaste des quartiers de Besançon grâce à l importante forêt de Chailluz. Ce livre richement illustré se propose de vous le faire découvrir ou redécouvrir en regardant son histoire, sa faune, sa flore, les entreprises d hier et d aujourd hui et bien plus encore...

  • 1re région forestière, 1re région industrielle de France, la Franche-Comté est une région discrète. Pourtant, des montres au TGV, des lunettes aux turbines de centrales électriques, du comté aux automobiles... chaque jour nous utilisons tous des produits qui contiennent un peu de Franche-Comté. Ce livre est une invitation à explorer un territoire façonné par son histoire, une initiation à l'économie originale de cette région et à une découverte de la richesse de sa culture.

empty