Les Beaux Jours

  • Des pentes de la Croix-Rousse à Ainay, en passant par les quais de Saône, le vieux Lyon, la colline de Fourvière, le parc de la Tête-d'Or ou le quartier des Brotteaux... la mémoire de Lyon ressurgit au fil de douces déambulations.
    Circulant de traboules en allées, de cours en jardins cachés, l'amateur de dépaysement au coin de la rue ajoutera au plaisir de la promenade celui de voir se révéler l'histoire et la légende des lieux.
    + Musées insolites, maison des champs, «lyonnaiseries» et autres curiosités.

  • - Participer à un jeu de piste à vélo ;
    - Contempler les étoiles à la lunette équatoriale ;
    - Débusquer des oeuvres de street art ;
    - Tester des jeux de société autour d'un chocolat chaud ;
    - Observer à la loupe de fascinantes reconstitutions miniatures ;
    - Explorer les coulisses et la salle des costumes d'un célèbre théâtre ;
    - Faire soi-même sa cueillette de fruits et légumes ;
    - Déguster de bons petits plats dans des restos kids friendly...

    De «Art» à «Voitures», en passant par «Gastronomie», «Histoire» ou «Sport», ce guide recense une multitude de sorties originales à tester en famille. À vous de jouer, au gré de votre inspiration et des goûts de vos enfants !

  • Du Panier à l'Estaque, en passant par la Canebière, Saint-Victor, le Roucas Blanc, mais aussi Sainte-Marthe ou la calanque de Marseilleveyre, François Thomazeau fait revivre la mémoire de Marseille. Au fil de 17 promenades, il nous entraîne de traverses en calades à la découverte de vestiges antiques, de bastides somptueuses, d'églises de village, de jardins cachés...
    Au long de ces itinéraires doucement vallonnés, le promeneur croisera des curiosités souvent méconnues : une pagode bouddhiste, un gigantesque télescope, deux oppidums gaulois, un char d'assaut de la Seconde Guerre mondiale, une villa mauresque...
    Mêlant l'ancien et le moderne, l'histoire et la galéjade, l'élégant et le kitsch, ces promenades invitent au dépaysement au coin de la rue.

  • De la Petite France à la Neustadt en passant par la cathédrale, le Palais Rohan, la Krutenau, le campus universitaire ou le quartier des institutions européennes, Catherine Jordy fait revivre la mémoire de Strasbourg. Au gré de 13 promenades, elle nous entraîne à la découverte des monuments les plus importants de la ville tout en prenant le temps de montrer des richesses insoupçonnées : cours chargées d'histoire, églises fréquentées par des visiteurs illustres, détails insolites sur les façades ou ruelles pittoresques...
    Au fil de ces itinéraires, le promeneur croisera des curiosités souvent méconnues : une maison égyptienne, un lion ailé stocké dans un barrage, un jardin médiéval, une girouette en forme de chaussure, un ciné-dancing chef-d'oeuvre de l'art abstrait, une fontaine en forme d'hippopotame, une brasserie dans un ancien haras, une mosquée à l'architecture résolument contemporaine... Mêlant l'ancien et le moderne, l'histoire et la légende, ces promenades invitent au dépaysement au coin de la rue.

  • Les vestiges d'une chartreuse dans un jardin, un singe portant un monocle au faîte d'une maison, une armoire à bébés abandonnés, le canal du Midi sur un pont, l'escale de Mermoz et de Saint-Exupéry, une pharmacie au décor du XVIIIe siècle, un puits dans une boutique, le gâteau toulousain hérité de l'Antiquité, d'anciennes maisons maraîchères, le palais mauresque d'un orientaliste.... Toulouse n'a pas fini de livrer ses trésors !

  • Les croisades et la guerre de Cent Ans ayant épuisé la plupart des grandes familles de la noblesse d'épée lyonnaise, on assiste à partir de la Renaissance à une transformation sociologique de l'aristocratie locale, avec la montée en puissance des marchands.
    Châteaux du Lyonnais présente ainsi près de cent trente demeures historiques dévoilant l'art de vivre qui se développa entre Rhône, Saône et Loire, au coeur des paysages champêtres des monts du Lyonnais, du Forez et les coteaux du Beaujolais. Des forteresses du Moyen Âge aux châteaux du Grand Siècle, des maisons des champs de la Renaissance aux maisons de plaisance du siècle des Lumières, c'est ici une histoire singulière qui se dessine au gré des rencontres et des chemins. Nombreux sont les propriétaires privés qui ont accepté d'ouvrir leurs portes, nous laissant pénétrer les mystères d'une société lyonnaise pourtant réputée pour son « goût de la dissimulation », comme l'écrit Louis Calaferte dans sa Petite suite lyonnaise.

  • De la place Saint-Étienne aux berges de la Garonne, en passant par les Carmes, Saint-Cyprien ou les hauteurs de la ville, Toulouse se prête à de riches déambulations. Au fil de dix-sept itinéraires, le promeneur s'aventurera de ruelles sinueuses en jardins apaisants, de cloîtres vénérables en places animées, d'hôtels particuliers en modestes demeures, croisant des curiosités souvent méconnues et le souvenir de personnages célèbres.
    Amateurs de flâneries, le dépaysement est au coin de la rue !

  • Des ruelles médiévales du quartier du Bouffay aux maisons de pêcheurs colorées du village de Trentemoult, en passant par l'île Feydeau et ses façades penchées, la villageoise Butte Sainte-Anne, le bucolique Jardin des plantes, le très branché quartier des Olivettes ou la trépidante île de Nantes, Nicolas de La Casinière fait revivre la mémoire de celle que l'on surnommait jadis la « Venise de l'Ouest » et nous livre les de sa physionomie actuelle.
    Au fil de 17 promenades, il nous entraîne de quais historiques en impasses champêtres à la découverte de vestiges gallo-romains, de somptueuses maisons d'armateurs, d'usines savamment réhabilitées, de cours cachées...
    Au long de ces itinéraires, le promeneur croisera des curiosités souvent méconnues : un musée des pompiers, l'ancienne paroisse des Acadiens réfugiés à Nantes, un jardin japonais, un quartier dédié au théâtre, une crèche dans un centre d'art contemporain, un cimetière édifié là où sévissait en l'an mil un dragon, un planétarium à deux pas de la maison natale de Jules Verne.
    Mêlant l'ancien et le moderne, l'histoire et la légende, ces promenades invitent au dépaysement au coin de la rue.

  • Le premier «?rocher?» de la famille princière de Monaco, des maquereaux décorant une église, la maison de vacances de Jules Verne, les vestiges d'un chantier naval qui émerveilla la cour de Versailles, le plus ancien tennis-club de France, une piscine pour chevaux, le sort des chiens du guet qui semaient la terreur dans Saint-Malo, la véritable chambre natale de Chateaubriand, les débordements maternels d'une guenon, des pierres sculptées par un étrange abbé, l'île où Léo Ferré composa ses plus célèbres chansons...

    Du cap Fréhel à la pointe du Grouin, la Côte d'Émeraude n'a pas fini de livrer ses secrets.

  • De Chambord à Chamerolles, en passant par Amboise, Saumur ou Valençay, les châteaux de la Loire fascinent par leur majesté et la richesse de leur histoire.
    Prenant de la hauteur sur des paramoteurs, Arnaud Chicurel, Pascal Ducept et Lionel Lourdel posent un regard neuf sur les tours, toitures, cheminées et jardins de ces châteaux qu'on ne se lasse pas d'admirer. Cherchant des angles inédits et des lumières exceptionnelles, ils nous font découvrir ces demeures royales sous un beau soleil d'été ou une épaisse neige.

    Des textes et des légendes signés Arnaud Chicurel, conférencier au Centre des monuments nationaux, apportent les repères historiques nécessaires et décryptent les styles architecturaux de chacun des bâtiments photographiés.
    Sully, entre terre et eau, Villandry et ses jardins tapissés de dentelles, Chenonceau se mirant dans son lac... vus du ciel, les châteaux du Val de Loire révèlent tous leurs atours.

  • En tout Marseillais sommeille un plagiste tant le culte du corps est omniprésent dans la vieille cité méditerranéenne. Dès les beaux jours, on bronze et on plonge ; ce n'est pas le moindre charme de la ville. Les baigneurs préfèrent souvent les calanques aux étendues sablonneuses même si ces dernières ont augmenté en nombre et sont bien mieux tenues qu'elles n'étaient. Quoi qu'il en soit, ce livre s'intéresse aussi bien aux unes qu'aux autres.
    Le panorama veut être en effet le plus complet possible, quitte à prendre quelques libertés avec les frontières administratives. Sont ainsi successivement passées en revue les plages dans Marseille (du Vieux Port à Callelongue), la côte Bleue (de l'Estaque à Ponteau, à l'ouest de la ville) et les calanques (de Marseilleveyre à Cassis, à l'est).
    Chaque site est photographié, décrit de manière pratique (accès, fréquentation, douches, restauration...) et vivante, l auteur évoquant les histoires, les anecdotes ou même des souvenirs personnels donnant un aperçu de l esprit des lieux.

  • Pour tous les goûts et en toutes occasions, les meilleures adresses pour (se) faire plaisir, à prix d'ami...

    Bistrots de caractère à la cuisine d'inspiration locale, voire locavore, bouchons revisités, caves à manger, cantines exotiques et raffinées, restos planqués dans des lieux improbables... Lyon, en pleine métamorphose culinaire, a plus d'une bonne table à offrir et de belles expériences gourmandes à vivre. Pour un jour ou pour tous les jours !

  • Êtes-vous d'humeur à jouer ? Rien de plus facile à Marseille dont l'histoire, la géographie, la gastronomie, la langue ou la culture suscitent une foule de questions.
    En voici plus de 300, pour s'amuser seul ou entre amis... et découvrir qu'on est loin de tout connaître de la cité phocéenne, de sa topographie et de ses traditions.

  • Marseille

    Daniel Quesney

    De 1900 à aujourd'hui, le paysage de la cité phocéenne a subi d'importants changements. Ce livre juxtapose des vues de quartiers, de rues ou de monuments marseillais prises exactement sous le même angle à près d'un siècle de distance. Cette confrontation du passé et du présent délivre une foule d'informations sur l'ampleur des mutations qui ont affecté le grand comme le petit patrimoine au cours du XXe siècle.

  • Cette collection juxtapose des vues de quartiers, de rues ou de monuments prises exactement sous le même angle à près d'un siècle de distance. Suivant l'ampleur des transformations urbaines, l'oeil retient d'abord ce qui n'a pas changé et s'attache dans un deuxième temps à trouver les indices du passage du temps ou, au contraires cherche dans un paysage entièrement renouvelé quelque bouée à laquelle se raccrocher. Au-delà du caractère plaisant de ce " jeu des 7 erreurs ", cette confrontation du passé et du présent délivre une foule d'informations sur l'ampleur des mutations qui ont affecté le grand comme le petit patrimoine au cours du siècle.
    Chaque couple photographique est assorti d'une légende en français et en anglais.

  • Marseille mythique

    Collectif

    Sous l'oeil des grands photographes, c'est en noir et blanc que se révèle Marseille. Sombres ruelles, profondes comme des canyons, et grands horizons lumineux. La terrasse du bar des Amis accueille ses habitués, les venelles en escaliers retentissent des piaillements et des jeux des minots, le linge sèche aux fenêtres, un soleil du soir lance ses derniers feux sur les façades du Vieux-Port. Cent photographies de légende font revivre un Marseille oublié, en racontent les transformations, captent l'écume des jours... mais immortalisent surtout une âme singulière. Marseille reveals itself under the watchful gaze of some of the greatest ever photographers. Their black and white stills depict both the city's dark warren of backstreets and its vast, luminous horizons. The terrace of the Bar des Amis welcoming its regulars, the sound of children playing echoes in its little alleyways and stairways, laundry drying in the windows, the last glint of evening sunlight as it streaks across the façades of the Old Port... One hundred legendary photographs relive the memory of "forgotten Marseille' by revealing how the city has changed, capturing the "foam of the days' as Boris Vian would say, and above all by immortalising its exceptional spirit.

  • Cet ouvrage juxtapose des vues de quartiers, de rues ou de monuments strasbourgeois prises exactement sous le même angle à près d'un siècle de distance. Suivant l'ampleur des transformations urbaines, l'oeil retient d'abord ce qui n'a pas changé et s'attache dans un deuxième temps à trouver les indices du passage du temps ou, au contraire cherche dans un paysage entièrement renouvelé quelque bouée à laquelle se raccrocher. Au delà du caractère plaisant de ce " jeu des 7 erreurs ", la confrontation du passé et du présent délivre une foule d'informations sur l'ampleur des mutations qui ont affecté le grand comme le petit patrimoine strasbourgeois au cours du siècle.
    Chaque couple photographique est assorti d'une légende en français et en anglais.

empty