Pages Du Monde

  • Destination nature de choix pour les amateurs de plein air de toutes provenances, le deuxième plus grand pays au monde, le Canada, est reconnu pour l'immensité de ses espaces, la richesse et la diversité de ses ressources naturelles.
    Dans cet ouvrage, André Maurice, fier Québécois et amant de la nature, trace un itinéraire hors des sentiers battus, à travers les provinces de son immense pays et ses quatre saisons. La grande nature sauvage y est encore une fois à l'honneur, de la côte du Pacifique à celle de l'Atlantique !
    Depuis Vancouver en Colombie-Britannique jusqu'à Montréal au Québec, en passant par les splendeurs des magnifiques Rocheuses canadiennes en Alberta, les prairies de la Saskatchewan, les chutes du Niagara en Ontario les étonnantes marées de la Baie de Fundy au Nouveau-Brunswick, André Maurice vous convie à un voyage absolument exceptionnel sur un territoire aux allures d'infinité, qui équivaut à 19 fois celui de la France !
    Les paysages canadiens vous dévoileront toute leur diversité et leurs étendues. Ils vous mèneront à la rencontre d'hommes et de femmes qui ont façonné l'âme du pays, des cowboys de Calgary aux archéologues chasseurs de dinosaures, en passant par les peuples des Premières Nations qui conjuguent traditions et modernité.
    Ces rencontres promettent d'ouvrir une réflexion sur les impacts du réchauffement climatique et le sort qui guette notre belle planète bleue...
    Laissez-vous guider par André Maurice et sa passion pour la nature, à la découverte de son immense pays, le Canada.

  • En quelques années, ce petit pays d'Amérique centrale coincé entre Pacifique et Caraïbes a quitté l'anonymat pour devenir le champion de l'environnement. C'est aujourd'hui une vraie arche de Noé installée sur trois chaines volcaniques toujours actives.
    Entre capucins à tête blanche, paresseux à 3 doigts, rainettes aux yeux rouges, le voyageur s'émerveille au milieu de forêts de nuages préservées.
    Cette nature foisonnante est malheureusement propice aux cultures d'exportation. Ce pays sans armée depuis 1948, inonde le marché mondial d'ananas et de bananes noyés sous les pesticides.
    Entre ces deux pôles contradictoires, les bienveillants « ticos », au contact facile, affichent leur optimisme. Avec un taux d'alphabétisation proche de 100% une sécurité sociale efficace, une espérance de vie de 80 ans, ils peuvent entonner avec fierté le slogan national, « Pura vida », un cocktail d'humain de naturel et de spirituel.

  • Si le mode de vie des vikings s'inscrivait dans la pratique guerrière, tous les Scandinaves n'étaient ni vikings ni de cruelles machines à tuer. Les hommes du nord étaient avant tout commerçants, marchands, paysans, artisans...
    Les auteurs se sont passionnés pour leur histoire après en avoir eux-mêmes découvert la force mais aussi les richesses, les nuances et les subtilités.
    L'épopée viking ne s'est pas seulement construite sur les épisodes sanglants. La réputation de guerriers pilleurs païens sanguinaires n'est héritée que des récits très violents, amplifiés voire déformés par ceux qui furent les premières victimes de leurs assauts : les moines et le clergé. Ils étaient, à cette époque, les seuls intellectuellement capables de transcrire ces épisodes qu'ils avaient vécus.
    Il faut dire que les richesses du moyen-âge dans les églises, les cloitres, les abbayes ... ont fait tourner la tête aux hommes du nord venus au départ explorer de nouveaux marchés, de nouveaux territoires. Ils se sont retrouvés face à des opportunités faciles, sans défenses, leur permettant de s'enrichir de butins insoupçonnés, qu'ils ramenaient chez eux, leur donnant du prestige mais surtout le moyen de devenir des chefs respectés dans leurs propres clans, sur leurs propres terrains.
    Dans cet ouvrage, les auteurs se sont intéressés tout particulièrement aux Danois dans un voyage qui va les amener à découvrir autrement leur pays et suivre leur histoire jusqu'en Normandie.
    De la pointe nord du Danemark où se rencontrent la mer du Nord et la mer Baltique, vous longerez les côtes danoises jusqu'à Copenhague, en passant par Moesgård, Trelleborg, Jellin, Ribe et Roskilde, puis poursuivrez le périple le long des Pays-Bas, vous attardant dans la Frise et à Tecxell. Après une escale à Amsterdam, vous traverserez la Manche en admirant le site de la bataille de Hastings, avant d'arriver en France par le cap Blanc-Nez, où vous visiterez le château de Falaise, l'abbaye de Jumièges, Dives-sur-Mer, Rouen, Caen et Bayeux.

  • Pour découvrir l'île, ses différentes cultures, ses paysages, ses cités anciennes, ses plages, sa population, ou encore ses plantations de thé.

  • Au-delà de la magie qu'exercent, sur tous les esprits, les contes persans des Mille et Une Nuits et du souvenir approximatif que tout écolier studieux garde de trop lointains cours d'histoire, la Perse impose, envers et contre toute défaillance de la mémoire, ses neuf mille ans de civilisation !
    Cette terre sauvage située au carrefour de l'Occident et de l'Asie a, depuis toujours, suscité autant de curiosité et d'admiration que de jalousies et de convoitises. Autant de raisons, sans doute, qui lui ont offert un destin souvent grandiose et parfois chaotique.
    Une histoire fastueuse et une culture des plus raffinées ont patiemment façonné cette contrée mystérieuse et donné naissance à un peuple dont la force de l'identité, la sensibilité artistique et le sens de l'accueil sont exceptionnels. Dès lors, les récits enflammés des innombrables voyageurs qui depuis des temps immémoriaux ont sillonné la Perse à dos de chameau ou en 2 cv ne peuvent qu'encourager à découvrir, aujourd'hui, ce pays devenu en 1935 l'Iran.
    Près d'un an de séjour sur place, 7 voyages et 60 000 kilomètres parcourus en 4x4, de villes impériales en caravansérails, ont permis à Robert-Emile Canat d'appréhender cet univers méconnu et fascinant.
    Des avenues encombrées de Téhéran aux déserts de sable et de sel, des montagnes du Kurdistan à la place royale d'Ispahan, de Bam à Persépolis, le réalisateur nous emmène à la découverte de sites légendaires et de lieux mythiques, à la rencontre de nomades, d'étudiants, d'artistes, de paysans, de chameliers ou d'artisans... Il nous révèle, ainsi, tout ce qui fait la puissance et l'originalité de l'âme perse immémoriale et nous propose un témoignage direct et passionnant sur les réalités de l'Iran d'aujourd'hui.

  • Une longue errance à travers l'Islande : déserts de cendre maculés du vert fluorescent des mousses, plages de sable noir, glaciers, îles battues par les vents, fjords et prairies, falaises et colonies d'oiseaux marins... L'extraordinaire beauté de la nature justifie tous les voyages en Islande mais elle tient souvent le visiteur à l'écart de ses habitants, pêcheurs, éleveurs et fermiers. L'extrême pauvreté des Islandais durant des siècles, l'âpreté du climat, l'isolement, ont forgé des caractères rudes mais la réserve naturelle des Islandais n'exclut pas le sens de l'accueil et la complicité. Cet ouvrage nous amène avec Magnus lors de la récolte du duvet des eiders, avec Siggi suspendu aux falaises pour la collecte des oeufs de guillemots, avec Jon à l'occasion du rassemblement des moutons.
    Reykjavik la Capitale la plus septentrionale du monde sème ses toits de couleurs vives au pied de la Cathédrale Hallgrimskirkja et sur la rive du lac Tjörnin. Architecture futuriste et habitat traditionnel se marient dans un écrin de mer et de montagnes.
    Des jours sans fin de l'été aux lumières crépusculaires de l'hiver, ce livre nous fait découvrir la somptueuse nature islandaise et de la vie des Islandais.

  • «Madinina», l'île aux belles fleurs, et «Karukera» l'île aux belles eaux, sont deux perles resplendissantes sur le magnifique collier des Antilles.
    Toutes les deux offrent des plages de sable blond ou noir, des cocotiers dominant les eaux turquoise de la mer Caraïbe et de l'océan Atlantique, une nature exubérante arrosée régulièrement pour entretenir la couleur verte, une faune exotique discrète et passive.
    La population joyeuse de ces deux îles est fière de partager ses traditions, ses fêtes, ses musiques, sa cuisine antillaise, sans oublier le rhum...
    Les voyageurs curieux, toujours sous la délicieuse chaleur tropicale ventilée par les doux alizés, pourront assouvir leurs rêves !

  • Au coeur de la Sibérie, le Baïkal est un lac grand comme la Belgique. Conquis par Gengis Khan, offert quatre siècles et demi plus tard par les Cosaques à la Sainte Russie, il est aussi la Mer sacrée du chamanisme.
    Banquise durant cinq mois, il prend des airs de Méditerranée pendant le bref été. Lac le plus profond du monde, il contient un cinquième de l'eau douce de la planète. Âgé de 25 millions d'années, il est peut-être un océan en formation.
    La Sibérie, le lac Baïkal continuent à susciter des opinions ambivalentes. Le froid, le goulag s'imposent immédiatement à l'esprit, tout comme l'idée d'une pollution désastreuse, voire du danger de disparition du Baïkal. En même temps surgissent le souvenir des aventures de Michel Strogoff, le poème de Blaise Cendrars et le mythique Transsibérien. En 1996, l'Unesco inscrit le lac au patrimoine de l'humanité.
    Les Européens ignoraient son existence un siècle et demi après avoir découvert l'Amérique... Les rencontres avec les découvreurs du lac, les scientifiques de l'Institut de limnologie du Baïkal, vous en feront connaître les spécificités géologiques et géographiques et l'écosystème exceptionnel de l'île d'Olkhone. Vous verrez comment cette île, sanctuaire chamanique, un moment lieu de réclusion avant d'être comme abandonnée, ambitionne d'allier essor touristique et sauvegarde du milieu naturel.
    A travers une approche originale, sous la forme d'un dictionnaire illustré, l'auteur vous invite à la découverte de ce grand lac et de tout ce qui compose son environnement.

  • Luc GIARD nous fait découvrir les Irlandais dans leurs décors du Buren au Connemara en passant par le Donegal.
    Un ensemble de tableaux vivants qui servent de cadre aux traditions et à l'histoire de cette île aux sublimes beautés. La ferveur religieuse reste encore puissante lors des pèlerinages de Mac Dara, de Croag Patrick ou encore de Knock, alors que l'Irlande du Nord nous rappelle l'autre «ferveur», celle des Orangistes toujours présents.
    Les courses de vieux gréements, les concours de chevaux du Connemara, en passant par la musique des pubs, la pêche à la mouche, les promenades en carriole sur l'île d'Aran, la saint Patrick à Dublin... Tout contribue à entretenir l'image sympathique des Irlandais.
    Cet ouvrage trace les contours de l'Irlande d'aujourd'hui : la crise économique mondiale récente n'efface pas l'essor exceptionnel qu'a connu ce pays au cours de la dernière décennie. L'Irlande reste jeune, dynamique, attirante, festive et émouvante.
    Paysages à vous couper le souffle, traditions et ferveurs qui touchent le fond de votre âme.

  • Chili - Argentine

    Annie Pichon

    Annie et Jean Pichon sont allés ou retournés dans des coins peu connus. Des lieux qui, souvent, ne figurent même pas dans des guides touristiques et qui, pourtant, sont de véritables pépites de beauté, de tranquillité ou d'originalité. Alors suivez-les sur l'île Pinguino où des milliers de gorfous sauteurs avec leurs cils jaunes et leur oeil rouge vif vivent en couple paisiblement. Sur les bords de la lagune Fontana, où des pêcheurs à la truite lancent leur fils d'argent au milieu des reflets dorés des arbres dans l'automne patagon. Dans le champ de pierre ponce de El Peñon où de gigantesques sculptures naturelles, crachées par un volcan il y a plus de 15 000 ans, jouent avec le soleil. Dans les marais d'Ibera ou s'ébattent de grands cerfs et se dorent, la gueule ouverte au soleil, une multitude de caïmans. Dans ce livre vous découvrirez tout cela. Et bien d'autres lieux encore.

  • Ce livre, documentaire unique réalisé officiellement dans le Transsibérien, nous fait partager la vie des passagers, le travail du chef de train, des provodnitsa (les responsables de wagon), du mécanicien... et relate l'histoire de la construction de la plus longue ligne de chemin de fer, qui parcourt bruyamment un tiers du globe. Chaque « escale » nous dévoile un aspect différent du pays : Moscou, une ville en plein renouveau (la place Rouge, le Kremlin, le métro, la place des Trois-Gares) ; l'Anneau d'Or (Vladimir, Souzdal, Serguev-Possad, Nijni-Novgorod) ; la Volga, puis l'Oural, où l'on découvre la vie des villages avec leurs datchas ; Ekaterinbourg, qui a vu la fin tragique de Nicolas II ; Saint-Pétersbourg, où se sont déroulées les funérailles de la famille impériale ; puis c'est la traversée de la Sibérie, le Baïkal et enfin, en Extrême-Orient, les côtes de la mer du Japon à Vladivostok.

  • La République Dominicaine ? Tout le monde en a entendu parler et nombreux sont ceux qui y ont passé une semaine de vacances. Et de ce pays, chacun a en tête des images de cartes postales : soleil, ciel bleu, mer calme, longues plages de sable ourlées de cocotiers ainsi que les grands complexes hôteliers de style international qui les bordent et offrent confort moderne et nombre d'activités dans un pack « Tout-inclus » très attractif.
    Certains ont peut-être eu la chance de visiter le quartier colonial de Santo Domingo ou Altos de Chavon. Mais hors des plages et de ces deux sites particulièrement touristiques, plus rares sont ceux qui ont eu l'opportunité d'explorer et de connaître la République Dominicaine telle qu'elle est vraiment.
    En réalité, ce pays présente une très grande diversité et a de quoi surprendre et satisfaire les voyageurs à la recherche de loisirs et d'horizons variés :
    - Un relief majoritairement montagneux avec quelques sommets à plus de 3 000 mètres, de nombreux cours d'eau, des cascades, des plaines et des vallées fertiles.
    - Un littoral sinueux de 1 576 kilomètres constitué de superbes plages et de parties rocailleuses avec de très nombreuses criques.
    - Des nuances climatiques marquées entre les parties montagneuses plus tempérées, le Nord plus humide bordé par l'océan Atlantique, le Sud/Sud-est plus sec baigné par la mer des Caraïbes et une ambiance désertique au Sud-ouest.
    - Une population métissée au gré de son histoire, chaleureuse, démonstrative, pleine d'entrain y compris dans les campos défavorisés, fidèle à son traditionnel carnaval, aimant la fête et constamment habitée par la musique et la danse.
    Une République Dominicaine multiple et nettement moins connue dont l'auteur a souhaité nous faire découvrir la riche palette des couleurs et les ambiances contrastées par ses photos bien différentes des clichés habituellement véhiculés !

  • Cette bande de terre, enserrée langoureusement par la Mer des Caraïbes et le Golfe du Mexique s'étale sur plus de 1 200 kilomètres. Balayée par le vent tropical, Cuba est à prime abord l'endroit tout indiqué pour se laisser aller au farniente sur ses plages de cartes postales. Mais « la plus belle des îles », selon les dires de Christophe Colomb qui y débarqua en 1492, a tant de trésors à déployer à celui qui prend le temps de l'apprivoiser. À commencer par son histoire passionnante, éclaboussée par le sang des conquistadors et des pirates, et autour de laquelle flotte toujours le parfum tenace de la Révolution. Puis sa musique, omniprésente, et son architecture distinctive, en font un repère artistique euphorisant, malgré sa situation économique qui demeure inquiétante. C'est dans un esprit de redécouverte que l'on vous invite à arpenter cet archipel, qui sait encore tenir tête au formatage universel de la mondialisation, pour notre plus grand bonheur. Mais pour combien de temps ?

  • 20 mois, 20 îles, 2 000 miles parcourus à bord de notre voilier Idemo, voilà les chiffres qui résument notre découverte de la mer Égée.
    Vingt mois à sillonner les îles du Dodécanèse, des Cyclades et des Sporades de l'Est.
    Des plus connues aux plus discrètes. De Rhodes à Patmos, de Mykonos à Santorin, de Samos à Lesbos... Elles font rêver depuis bien longtemps et ont gardé une image de paradis estival mais aussi de mythes liés à l'histoire, d'authenticité de la culture et des traditions grecques encore bien ancrées dans la vie des îles.
    Les îles grecques nous convient à un passionnant dialogue avec les dieux, les hommes et la nature.

  • L'Argentine, berceau du tango et du foot, terre natale d'Eva Perón, de Che Guevara et du pape François, s'étend sur 2 766 890 kilomètres carrés. Le cinéaste-conférencier André Maurice invite le lecteur à entrer dans la danse et les histoires de cinq des sept régions de ce pays d'immensité et d'intensité.
    Tel un album de photos de voyage partagées entre amis autour d'un maté, son livre est parsemé des visages citadins, villageois, montagnards et des vues saisissantes aux teintes presque surréelles qui ont marqué son parcours.
    Rues et cafés animés de Buenos Aires, glaciers majestueux en Patagonie, routes et villages haut perchés dans la cordillère des Andes, cascades d'eau vertigineuses, faune multicolore de la forêt subtropicale, ruines précolombiennes, ranchs gauchos et pâturages ovins, vignobles de Cafayate et Mendoza, mines de sel étincelant sous le soleil. De page en page, le huitième plus grand pays du monde se révèle au lecteur dans un abrazo enflammé comme on en voit tard le soir dans les milongas.

  • Ce vieux proverbe de l'île de Madère garde toute sa pertinence tant les attraits que cumule ce petit territoire portugais sont nombreux.
    D'ailleurs, ces terres d'origine volcanique, idéalement placées sur les routes des grandes navigations, ont été pendant des siècles l'objet de toutes les convoitises. Son passé, hérité des Grandes Découvertes, comblera les amateurs d'art et d'histoire. Aujourd'hui encore, cet archipel aux paysages grandioses et baigné par un climat subtropical attire, hiver comme été, de nombreux visiteurs. Pourtant, Madère a conservé une bonne part d'authenticité avec son artisanat (broderie et vannerie), son folklore et ses fêles traditionnelles.
    L'élaboration du fameux vin de Madère est ancrée dans les traditions. Liés à l'histoire, ce sont des vins à découvrir absolument ! Vestige unique de l'ère tertiaire, la forêt est sillonnée par un dédale de canaux d'irrigation, les levadas, qui en font un paradis pour les randonneurs. Conjuguant les griseries de la vraie montagne et les douceurs tropicales, Madère a de quoi ravir tout un chacun. Entre le sable blond de Porto Santo et les falaises abruptes de Madère, les activités et les évènements ne manquent pas dans la région de Funchal.
    C'est une culture riche et vivante qui vous attend sans compter la grande spécialité de l'île : les fleurs, omniprésentes ! Venez, je vous invite à partager ma fascination et à faire le mélange des couleurs sur ce bijou posé au milieu de l'Atlantique.

  • Une découverte des îles françaises à pied : Porquerolles, Oléron, Ré, Groix, Molène, Bréhat, etc. Les auteurs mettent en avant les spécificités de chacune, leurs patrimoines culturel, naturel et humain, et fournissent des informations pratiques pour organiser sa propre randonnée (lieux emblématiques, difficultés, contacts, etc.).

  • « Chemins ensablés, villages protégés par des haies d'épineux, couleur des façades, des habits des femmes, des turbans des hommes ». Aujourd'hui, le Rajasthan est l'Etat le plus touristique de l'Inde.
    Neuf mois de reportage pour vous raconter l'histoire du Rajasthan illustrée par les fresques visibles dans les palais et forteresses du Mewar et les cités aux portes du désert, ville rose, bleue, blanche et ocre.
    Dans ce pays dynamique qui se modernise et se développe vite, les traditions sont toujours vives et nous partagerons la joie de la préparation de Diwali à Jaïpur, la rencontre avec le Maharana d'Udaïpur dans son palais de rêve, l'architecture en dentelle de pierre de Jaisalmer d'où nous ressortirons couverts des couleurs de la Holi. Nous nous arrêterons au « marché des fiancés », des jeunes Gracia, au « bain avec les morts » chez les Bhil, à un mariage chez les musiciens du désert. Nous découvrirons un peu des mystères des Jaïn, leurs temples de marbre. Ce marbre, qui comme l'or, les épices, les soieries, l'opium, les pierres précieuses, a fait la richesse du Rajasthan.
    Ce marbre dont l'écrin le plus majestueux reste le Taj Mahal qui marque l'entrée dans ce Rajasthan où Gilbert Leroy vous propose de l'accompagner.
    Nouvelle édition en version brochée de l'ouvrage paru fin 2012

  • Fièrement plantées en plein Pacifique sud, ses premiers habitants en sont les Maoris. Après une longue épopée, ils débarquèrent sur ces îles qu'ils baptisèrent Te Henua Enana, « la terre des hommes ».
    Les tribus y inventent une culture flamboyante, sur fond de guerre et d'érotisme : « la culture du jouir ». Les lois sont érigées sous forme de tabous. Les espaces sacrés sont assignés aux activités sociales et religieuses. Les tikis et leur pouvoir surnaturel nommé mana sont inventés aux Marquises avant d'envahir le triangle polynésien.
    Statues de pierre ou de bois, à la foi gendarmes occultes, représentations des ancêtres et messagers des dieux, ils restent toujours craints et respectés par la peuple contemporain.
    La magie sensuelle de la danse leur sert de langage pour dire l'amour, la guerre et pour prier. Patrimoine culturel de l'humanité, l'art sacré du tatouage y atteint son apogée.
    En 1595, ces îles sont découvertes par l'Espagnol Alvaro de Mendana de Neira qui les baptise « Marquises » avant de les rendre à leur belle solitude. Il faudra attendre deux siècles pour qu'en 1774, James Cook y fasse une halte. En 1791, Etienne Marchand en prend possession au nom de la France.
    Fin XIXe siècle, l'intrusion brutale de l'Occident entraîne une dépopulation massive, avec les maladies et l'alcool apportés par les baleiniers. Plus tard, les missionnaires les vaccinent pour leur inoculer un autre mal, plus sournois celui-ci : l'éradication de leurs racines et de leur culture.
    En 1900, Gauguin s'installe dans sa « maison du jouir » et les défend ardemment contre une administration alors injuste.
    En 1974, Jacques Brel les immortalise avec son dernier album, : Les Marquises.
    A partir des années 1970, les Marquisiens se lance dans une quête identitaire et se battent pour retrouver leur langue et leur mémoire perdue. Le tatouage retrouve sa raison d'être. Les mots de la langue sacrée reviennent sur leurs lèvres. Et inlassablement au fil des gestes de la danse, on exhume une mémoire enfouie pour retrouver identité et dignité perdue. Mâtinée de culture tahitienne et française, les Marquisiens restent cependant ce qu'ils ont toujours été : ne ressemblant à personne qu'à eux même, uniques et authentiques.

  • Ancien protectorat de l'Union indochinoise, profondèment meurtri par les guerres, le Laos renaît.
    Le bouddhisme théravada y est omniprésent et ponctue le calendrier de la vie sociale.
    A l'aube, les bonzes parcourent les rues des villes et des villages pour recevoir la nourriture que les fidèles leur offrent avec respect et solennité.
    Mais les Lao et en particulier les minorités montagnardes restent profondément attachés aux rites animistes et aux croyances hindouistes.
    Si l'éléphant tricéphale fut durant des siècles le symbole de la royauté, c'est le Naga, figure mythologique indienne issue du cobra qui est toujours vénéré par les Lao.
    On le retrouve gardant les enceintes des pagodes ou sous la forme de ces longues pirogues qui s'affrontent dans une débauche de couleurs lors des courses qui marquent la fin du carême bouddhique.
    Des montagnes du nord aux terres rouges du plateau des Boloven dans le sud, de Luang Prabang et ses pagodes étincelantes aux rives du Mékong, Patrick Moreau entraîne le lecteur sur les pistes et les routes d'un pays qui est en train de devenir un lieu de destination privilégié. Le Laos représente pour le voyageur étranger l'un des pays les plus sûrs de l'Asie.

  • Révolution S afran, typhon N argis, libération d'A ung S an S uu Kyi. La Birmanie connue surtout pour ses drames s'ouvre enfin au reste du monde. À l'aube d'une transition politique marquant la fin de cinquante ans de régime militaire, la Birmanie, aussi appelée Myanmar, suscite un intérêt grandissant. D iplomates, investisseurs et voyageurs frappent désormais aux portes de ce carrefour culturel unique en Asie du Sud-Est. Malgré cet engouement, que sait-on de l'histoire de ce pays ? Comment s'organise la société birmane ? De quoi est fait son héritage culturel ?
    Fascinés et bouleversés par la Birmanie depuis leur premier séjour en 2004, Lynda Paquette et Martin Parent nous proposent une incursion originale dans la culture birmane et dans les réalités d'hommes et de femmes restés trop longtemps invisibles au reste du monde. Le voyage débute sur les berges du fleuve Irrawaddy, à Bagan, une cité archéologique grandiose. Le grand fleuve nous mènera ensuite jusqu'à Yangon, la métropole du pays, un passage obligé pour mieux comprendre la Birmanie d'hier, d'aujourd'hui et celle de demain. Loin de l'animation urbaine, le couple d'aventurier nous entraîne aussi dans les montagnes de l'état Shan et au célèbre lac Inle, un écosystème fragile aujourd'hui menacé. Tout au long du périple, le bouddhisme est évidemment omniprésent avec, entre autre, la découverte du Rocher d'O r et de la pagode S hwedagon.
    Au fil de ce périple, la Birmanie se dévoile, ancrée dans ses traditions mais résolument tournée vers les promesses et les défis d'une démocratie naissante.

  • La France possède le plus beau et le plus long réseau de voies navigables d'Europe.
    Voyager au fil de l'eau, c'est découvrir selon les choix géographiques une France tantôt royale ou intimiste, tantôt artisanale ou pastorale, tantôt villageoise ou sauvage.
    Ce périple bucolique proposé est avant tout une rupture avec notre mode de vie urbain et une façon de renouer avec une douce France.
    Au fil des canaux, des fleuves et des rivières qui arrosent les plus beaux coins de l'ouest de la France va se révéler un monde secret où vivent encore d'étonnants personnages passionnément attachés à leur région et à leur mode de vie. Ce livre n'est pas que l'inventaire des canaux de l'ouest de la France, c'est avant tout la découverte de l'extraordinaire patrimoine humain, historique et architectural que nous réserve l'arc géographique qui s'étend du pays des Ch'tis à celui des Basques en passant par les régions de Normandie, de Bretagne, de Vendée, de Charente, de Dordogne et du Bordelais en direction du canal du Midi.
    Ce fil maritime vous dévoilera un univers méconnu et poétique où baigne encore un indéniable art de vivre, appréciable de nos jours.

  • Le Québec, province canadienne francophone, s'étend sur plus de 1 600 000 kilomètres carrés, bordé au sud par les Etats-Unis, embrassé au nord par l'Arctique.
    Explorer un si vaste territoire, c'est s'offrir des vacances sous le signe d'une incomparable diversité de climats, de panoramas, de ressources naturelles et d'activités récréotouristiques.
    Dans cet ouvrage, l'auteur et cinéaste-conférencier André Maurice reprend avec le lecteur la route qu'il s'est tracée, caméra au poing, du sud au nord de sa Belle Province.
    Prolongeant son parcours dans chacune des vingt-deux régions touristiques québécoises, il propose des itinéraires parsemés d'étapes incontournables et originales.
    En chemin, il s'attarde sur les découvertes et rencontres qui ont davantage marqué son voyage. Ces moments, croqués sur le vif, sont immortalisés dans une généreuse collection de photographies évocatrices qu'il partage au fil des pages, plongeant le lecteur au coeur d'un pays neuf à découvrir ou à redécouvrir.
    Nouvelle édition de l'ouvrage du même titre paru en version reliée en août 2012 Québécois pure laine et grand aventurier dans l'âme, André Maurice s'envole à dix-huit ans, sac au dos, pour un grand tour d'Europe qui le mènera par la suite en Asie, en Afrique, aux Antilles, en Amérique du Sud et aux Etats-Unis.
    Passionné sur la scène comme sur la route, il décroche un diplôme du conservatoire d'art dramatique de Montréal et joue dans plusieurs téléromans, films et séries télévisées au Canada. Il incarne également de nombreux personnages au théâtre et participe à diverses publicités. Durant cinq années, le métier d'enseignant en théâtre lui offre une tribune privilégiée pour transmettre sa passion.
    Animé par la fièvre du voyage et la flamme du cinéma, mû par le désir de créer et de communiquer, il se dirige naturellement vers le métier de cinéaste-conférencier et devient assistant. Sous l'égide des Grands Explorateurs au Québec et dans les circuits de Connaissance du Monde en France et Exploration du Monde en Belgique et en Suisse, il présente des films comme Le Québec, du Saint-Laurent à l'Arctique, Les Deux Californies, Le Canada, grandeur nature et l'envoûtant Sri Lanka, Maldives.
    Par la suite, il fait le grand saut et entreprend avec coeur la réalisation de son premier documentaire sur son merveilleux pays, le Québec.
    Produit et réalisé par un Québécois de souche, Mon Québec, espaces et découvertes de Montréal à Kuujjuaq révèle dans toute leur splendeur les attraits méconnus du Québec.
    Cette première ciné-conférence en solo connaît plus de mille représentations en France, en Belgique, en Suisse et au Québec.
    Fort de ce succès, André Maurice imagine un second film et un nouveau livre sur le Québec, consacrés cette fois aux régions nordiques moins souvent explorées. Il signe ainsi en 2012 Québec II, sur la route du Grand Nord et Voir le Québec, panoramas et circuits. Dans ce dernier ouvrage, il prolonge son parcours au coeur de chacune des vingt-deux régions touristiques québécoises en proposant des itinéraires parsemés de lieux incontournables et originaux à visiter sur ses traces.

  • Le nouveau livre de Sébastien et Emmanuel Braquet, Voyage au coeur du Cambodge, ne propose pas seulement un périple dans un pays sublime, il nous amène au coeur d'un peuple attachant. Cet ouvrage à la fois poétique et rythmé repose sur un principe simple : retrouver quelques personnes perdues de vue, précisément neuf Cambodgiens aux destins émouvants que Sébastien avait filmé dans le cadre d'un documentaire, voilà plus de dix ans.
    Gna, un garçonnet chargé de garder un ossuaire près de Battambang ; une petite fille qui cherchait des pierres précieuses dans une rivière de Païlin en 2003 ; Oum, le vieux balayeur du temple d'Angkor qui osa défier les Khmers rouges sous le régime de Pol Pot ; Saroen, l'ancien Khmer rouge devenu sorcier des campagnes, confectionneur de talismans et tatoueur ; mais aussi ces rescapés de la jungle du Rattanakiri, dont Loïn qui y survécut vingt-cinq ans ; et enfin, ces deux petites filles des faubourgs de Phnom Penh et élèves douées d'un cours de danse sacrée, Daline et Sophea. Ce sont ces personnages attachants que dix ans après, nous allons tenter de retrouver.

empty