Alexandre Paringaux

  • Dans cet ouvrage, " LES SENTINELLES DE LA PAIX ", les auteurs, une poignée d'officiers et de sous-officiers de l'armée de l'air ayant servi sur le Plateau d'Albion, regroupés en comité de rédaction, retracent l'histoire de ce qui fut la composante sol-sol de notre force de dissuasion nucléaire.
    En février 1996, le Président de la République, Jacques CHIRAC, annonçait que compte tenu du répit offert par la situation stratégique, il adoptait une nouvelle posture nucléaire reposant sur deux composantes aéroportée et sous-marine - et décidait le retrait du service des missiles S.S.B.S. du Plateau d'Albion. Le 16 septembre 1996, jour de la fin de l'alerte opérationnelle, le général d'armée aérienne Jean RANNOU Chef d'état-major de l'armée de l'air écrivait sur le livre d'or de l'Escadron de missiles stratégiques : " Vous méritez tous 1 estime, la reconnaissance et le respect de la Nation...
    La dissuasion est la vocation des armes nucléaires, la paix est la meilleure mesure de leur succès. Vous avez été les sentinelles de la paix. Soyez en fiers ! " Au travers de cette évocation, illustrée d'images souvent inédites, c'est un vibrant hommage qui est rendu à celles et ceux, civils et militaires, qui ont contribué à la parfaite réussite de la mission que leur avait confiée le pays : concevoir, réaliser, mettre en oeuvre et servir l'une des composantes de notre panoplie d'armes nucléaires stratégiques.
    Il s'agissait enfin de démanteler ce système en toute sécurité. La encore la mission fut conduite et réalisée de façon exemplaire.

  • Ce volume comprend des cartes, des insignes, des peintures, des anecdotes d'hier et d'aujourd'hui, mais également plus de C2000 clichés originaux en couleur, réalisés spécialement pour cet ouvrage sur toutes les bases du C.F.A.P. réparties à travers le monde. Toutes ces illustrations sont reliées par une couverture gaufrée pleine toile rehaussé à l'or fin/ Préface du Général de Division Aérienne Robert Creuzé, commandant la F.A.P.

  • Avec le Rafale, Dassault Aviation a imaginé et rendu possible le concept d'avion " omnirôle ". Tout à la fois chasseur, intercepteur, bombardier de précision, avion de reconnaissance, d'attaque à la mer, vecteur de la dissuasion nucléaire, le Rafale est de toutes les missions, de tous les scénarios. Dans ses versions " air " et " marine ", depuis une base aérienne ou catapulté par le porte avions Charles de Gaulle, le Rafale est appelé à devenir la clef de voûte de l'aviation de combat française. Un formidable pari technique et opérationnel qui n'a pu être gagné qu'en conjuguant le savoir faire de Dassault Aviation avec celui des meilleurs équipementiers nationaux. Tout juste entré en service, le Rafale a rapidement écrit les premiers chapitres de son histoire. Les pages en sont denses. Depuis les premières participations aux exercices internationaux jusqu'aux missions de guerre dans le ciel afghan, le Rafale a brillamment représenté la France, offrant à tous les observateurs une image remarquable de l'exception française dans ce qu'elle peut avoir de meilleur. Ces premières années d'une saga Rafale qui ne fait que commencer sont magnifiquement illustrées dans ce livre, à travers l'objectif d'Alexandre Paringaux.

  • 1er avril 1933 : l'Armée de l'air, jusqu'alors intégrée à l'Armée de terre, devient autonome.
    Un de ses premiers soucis est la formation de ses futurs officiers : le décret créant l'Ecole de l'air est signé le 3 juin de la même année. La décision est prise de l'implanter à Salon de Provence, mais en attendant qu'un minimum d'installations soient prêtes, la promotion oint en novembre 1935 la caserne des Petites écuries à Versailles. Le transfert de l'Ecole à Salon a lieu en 1937, à peine deux ans avant la campagne de France pendant laquelle ses premières promotions vont, déjà, payer un lourd tribut.
    La guerre provoque errance et partition de la jeune école, qui retrouve en 1945 un site à moitié en ruines. Au fil des années, le " Piège " - c'est le surnom de l'Ecole - se reconstruit pour devenir une grande école d'officiers, d'ingénieurs et d'aviateurs, reconnue dans le monde entier. De 1935 à nos jours, ce livre vous propose l'histoire du Piège, au travers de documents et de photographies d'époque, et surtout des récits et témoignages d'élèves d'aujourd'hui, qui nous racontent leur vie quotidienne, leur formation militaire et sportive, scientifique et technique, humaine et culturelle au coeur du " nid des aiglons ".
    Alexandre Paringaux, l'un des meilleurs photographes aéronautiques actuels, vous offre des images somptueuses du Piège de l'an 2000, des Alphajet et des CAP 232 de la Patrouille de France et de l'Equipe de Voltige de l'Armée de l'air, qui partagent avec les Tucano et les planeurs de l'Ecole le ciel bleu intense de la Provence.


  • le bombardier supersonique dassault mirage iv, premier vecteur de la bombe atomique française, est probablement l'aventure industrielle et militaire la plus prégnante de l'histoire de l'aéronautique française d'après guerre.
    jamais une telle somme d'efforts et d'excellence n'a été réunie au chevet d'une volonté politique majeure initiée par les derniers gouvernements de la iv république et personnalisée par le général de gaulle, premier président de la ve république.
    l'entrée en service du mirage iv dans l'armée de l'air porta également sur les fonts baptismaux les forces aériennes stratégiques, une nouvelle branche des forces aériennes françaises essentiellement au service de la dissuasion nucléaire.
    cette aventure dura tout juste trente ans avant que le mirage iv ne vienne finalement achever sa carrière quarante et un ans plus tard en accomplissant surtout des vols de reconnaissance à longue distance, sur l'irak et l'afghanistan, au profit de l'organisation des nations unies. d'arme de guerre à l'origine en 1964 au sein de la force de " frappe " française, le mirage iv était devenu un serviteur de la paix globale.
    une carrière en tous points singulière. qui est racontée ici en détail dans ce superbe ouvrage d'alexandre paringaux.


  • le chasseur-bombardier franco-britannique jaguar, qui a volé un peu plus de trente ans durant sous les couleurs de l'armée de l'air peut justement être considéré de ce côté-ci de la manche comme l'avion avec lequel la france a pu s'impliquer sans limite dans les conflits périphériques qui ont marqué les années de guerre froide (principalement sur le continent noir) et la dernière décennie du xxe siècle (koweït et balkans).
    la mise en ligne du jaguar dans l'armée de l'air en 1973 marqua ainsi le début graduel des aventures africaines et des opex qui a culminé avec les opérations du tchad de 1984, la libération du koweït en 1991 et la guerre pour le kosovo en 1999. tour à tour chasseur d'appui-feu puis vecteur de l'arme nucléaire tactique de théâtre et spectaculaire auteur de frappes de précision avec des armes à guidage laser ou anti-radar, le jaguar est tout autant le chasseur avec lequel les pilotes de combat français ont pu s'initier au quotidien aux techniques du ravitaillement en vol et parcourir le monde de l'asie à l'amérique du nord, en passant par l'europe et l'afrique.
    cette saga aux odeurs de sable et de poudre est magnifiquement racontée ici dans cet exceptionnel ouvrage d'alexandre paringaux.

  • Préface de Charles Millon. Avant-propos de Serge Dassault.

    Le règne du Mirage IV, son histoire, les traditions, le bombardement nucléaire, les mécaniciens, le ravitaillement en vol, la navigation, la reconnaissance stratégique, le vol de nuit, la guerre électronique, la légende...

  • L'école de l'air est un monument historique installé dans un cadre prestigieux, une institution riche de ses traditions et de ses valeurs. L'armée de l'Air y forme des ingénieurs, des militaires, des pilotes, des mécaniciens, des jeunes gens et jeunes filles qui sont tout cela à la fois. La population des élèves est très diverse, au gré des cursus, des choix de carrière et de spécialité. Mais tous reçoivent une formation humaine et technique solide leur permettant d'apprendre à commander, décider, combattre, innover et s'adapter.
    Trois axes de formation très denses font de l'école de l'Air un établissement d'enseignement supérieur à nul autre pareil. La formation militaire, tir, parachutisme stages commandos... est complétée par une formation aéronautique permettant d'acquérir le sens de l'air et, troisième pilier, par une formation académique poussée ayant permis à l'école de l'air d'être reconnue comme école d'ingénieur en 2015.
    L'école de l'air aura bientôt cent ans et pourtant elle n'a jamais été aussi jeune. Son enseignement évolue en permanence au gré des évolutions techniques et des exigences de l'armée de l'air. Et avec elle évoluent les élèves : ils sont de leur temps, si différents de leurs glorieux ainés, et en même temps si proches par leur énergie et leur passion. Aujourd'hui comme hier, ils sont prêts à faire face aux enjeux des armées et de la France.

  • L'escadron de chasse 2/30 Normandie Niemen célèbre ses 75 ans en 2017. Cette unité prestigieuse de l'armée de l'Air mérite un livre à la hauteur de la richesse de son histoire. L'ouvrage sur le Normandie Niemen, qui s'inscrira dans une série comprenant déjà les ouvrages sur l'Escadron de chasse 3/3 Ardennes, le 2/33 Savoie et celui sur les Forces Aériennes Stratégiques, répondra à cette attente.
    Il s'agira d'un ouvrage de 96 pages rassemblant environ 100 photos historiques et modernes, des récits et des témoignages présentant l'épopée de l'unité, du Yak de 1942 au Rafale de 2017. Une large place sera accordée à l'opération Chammal conduite au-dessus de l'Irak et de la Syrie, et pour laquelle avions et pilotes du Normandie Niemen opèrent depuis la Jordanie. C'est en quelque sorte un retour aux sources pour l'unité, puisque la voilà à présent engagée au combat dans la région même qui l'a vue naitre il y a trois quarts de siècles. Les avions se sont métamorphosés depuis la seconde guerre mondiale, mais les équipages n'ont pas changé, toujours forgé dans le même aliage fait de professionnalisme, de courage et d'enthousiasme.
    C'est ce que rappelera à chaque page le livre servi par les photographies exceptionnelles d'Alexandre Paringaux et les textes toujours bien informés de Frédéric Lert.

  • Nous vous proposons un livre de qualité sur l'escadron 2/33 Savoie pour marquer de façon spectaculaire le retrait de service actif du Mirage F1 sous les couleurs de l'armée de l'Air.
    Ce livre s'inscrira dans la série débutée avec celui sur l'EC 3/3 Ardennes publié cet été.
    Il s'agira d'un ouvrage de 144 pages rassemblant environ 400 photos, des récits et des témoignages. Il s'ouvrira avec une première partie consacrée à l'histoire de l'escadron. Viendront ensuite la présentation de l'avion, des personnes chargées de sa mise en oeuvre, des missions, des aventures en terre africaine et de la riche histoire opérationnelle récente de l'unité.
    En plus du livre seul, nous vous propose un coffret en édition limitée comprenant un insigne original commémorant la fin du Mirage F1 et fournit avec son certificat de vol. Egalement, en association avec Dassault Aviation, ce coffret comprendra une maquette en métal d'un Mirage F1 au 1/48ème. Cette ouvrage de luxe sera « le livre support » de l'EC Savoie à la date anniversaire du 13 juin 2014. Il sera préfacé par le CEMAA et l'avant propos par le cdt du Savoie.

  • A l'occasion du centenaire de l'escadrille des « Cigognes », Alexandre Paringaux avec Frédéric Lert, réalise un livre de qualité sur l'escadron de chasse 1/2 Cigognes.
    Ce livre s'inscrira dans une série comprenant déjà quatre ouvrages, le dernier portant sur le 2/4 La Fayette qui à célèbré en 2016 son centenaire.
    Il s'agira d'un ouvrage d'environ 176 pages et 400 photos, comprenant plusieurs récits et témoignages. Il s'ouvrira avec une première partie consacrée à l'histoire de l'escadron et une large évocation des figures historiques de l'unité, de Fonck à Guynemer, en passant par René Dorme, Roland Garros . Viendront ensuite la présentation de l'avion, des personnes chargées de sa mise en oeuvre, des missions et de l'histoire opérationnelle récente de l'unité. Un livre servi par les photographies exceptionnelles d'Alexandre Paringaux et les textes toujours bien informés de Frédéric Lert.
    Le coffret en édition limitée est proposé avec à l'intérieur, une maquette en métal d'un Mirage 2000-5, l'insigne original commémorant les 100 ans des Cigognes, le certificat de vol de l'insigne et Les décals pour personnaliser votre maquette aux couleurs de toutes les unités de l'armée de l'Air française.

  • L'histoire de la base aérienne 118 " Colonel Rozanoff " a longtemps été associée au Centre d'Expériences Aériennes Militaires, puis aux Mirage IV et Boeing ravitailleurs de la dissuasion nucléaire. Les Mirage mis à la retraite et les Boeing regroupés à Istres, on aurait pu croire que Mont-de-Marsan se consacrerait uniquement aux expérimentations. Il n'en sera rien, car depuis 2011, la base connaît une spectaculaire montée en puissance avec la recréation sur son sol de deux escadrons de chasse, dont le célèbre Normandie-Niémen équipé de Rafale.
    " Dans le nid du Rafale " raconte cette histoire et l'actualité de la BA 118, aujourd'hui à la pointe de la modernité. Servi par les photographies exclusives d'Alexandre Paringaux, livre présente en détail les missions, les unités, les hommes et les matériels.

  • Livre de qualité sur l'escadron 2/4 La Fayette pour célébrer le centenaire de cet escadron des Forces Aériennes Stratégiques.
    Ce livre s'inscrira dans une série comprenant déjà les ouvrages sur l'EC 3/3 Ardennes, le 2/33 Savoie et les Forces Aériennes Stratégiques.

    Il s'agira d'un ouvrage rassemblant environ 400 photos, des récits et des témoignages. Il s'ouvrira avec une première partie consacrée à l'histoire de l'escadron. Viendront ensuite la présentation de l'avion, des personnes chargées de sa mise en oeuvre, des missions, et de l'histoire opérationnelle récente de l'unité.

    Pour servir ces forces, 1500 hommes et femmes suffisent. Moins de 2,5% des effectifs de l'armée de l'Air sur lesquels repose l'ultime avertissement, le dernier recours. De leur entrainement et de leur détermination dépendent la crédibilité de l'outil nucléaire et la sécurité du pays. C'est à une plongée vertigineuse dans ce monde ultra secret et dans ses installations les plus discrètes que nous invite le livre servi par les photographies exceptionnelles d'Alexandre Paringaux et les textes toujours bien informés de Frédéric Lert.

  • A l'occasion du centenaire de l'escadrille des « Cigognes », Alexandre Paringaux avec Frédéric Lert, réalise un livre de qualité sur l'escadron de chasse 1/2 Cigognes.
    Ce livre s'inscrira dans une série comprenant déjà quatre ouvrages, le dernier portant sur le 2/4 La Fayette qui à célèbré en 2016 son centenaire.
    Il s'agira d'un ouvrage d'environ 176 pages et 400 photos, comprenant plusieurs récits et témoignages. Il s'ouvrira avec une première partie consacrée à l'histoire de l'escadron et une large évocation des figures historiques de l'unité, de Fonck à Guynemer, en passant par René Dorme, Roland Garros . Viendront ensuite la présentation de l'avion, des personnes chargées de sa mise en oeuvre, des missions et de l'histoire opérationnelle récente de l'unité.
    Un livre servi par les photographies exceptionnelles d'Alexandre Paringaux et les textes toujours bien informés de Frédéric Lert.

  • Avec l'arrivée des premiers PC21 et les Reaper, la base aérienne charentaise de Cognac se retrouve donc à la tête d'appareils parmi les plus modernes de l'armée de l'Air, porteurs de son avenir. Elle continue également de cultiver sa dimension internationale avec d'une part la présence de nombreux stagiaires étrangers au sein de son école de pilotage, et d'autre part les nombreuses opérations extérieures auxquelles ont participé et continueront à participer les équipages de l'escadron de drone 1/33 Belfort.

    Actrice essentiel dans l'environnement économique charentais, la base de Cognac conjugue des éléments forts et complémentaires, l'humain et la technique de pointe, l'ancrage territorial et l'ouverture sur le monde, qui en font aujourd'hui une pièce essentielle du maillage de l'armée de l'Air.

  • A l'occasion de son 60e anniversaire, la Patrouille de France suspend quelques instants son vol. Le temps d'un livre, elle se tourne respectueusement vers son passé, raconte les grandes étapes de son évolution, se remémore les avions qui l'ont successivement portée et rend hommage à l'ensemble des acteurs qui ont donné vie à une saga striée de bleu, de blanc et de rouge.

    Porteuse d'une tradition chère aux aviateurs, la « PAF » se fait aussi un devoir d'innover, à chaque saison, et témoigne ainsi de la vivacité de l'idée qui l'a fait naître : les hommes se suivent, le devoir reste ; et avec lui, la mission confiée à des personnels militaires hautement qualifiés.

    En quelque 360 photos décryptées par le texte - tantôt inédites, tantôt puisées dans le fonds photographique de sa « famille » -, l'une des plus célèbres patrouilles du monde se dévoile

empty