Arts et spectacles

  • C'est un art tout jeune... de quatre siècles. Il se chante, il se joue, il se danse; il émeut, il amuse, il enchante... C'est l'opéra. Monteverdi lui a donné son certificat de naissance et, depuis, il se promène de l'Italie à l'Allemagne, de la France à l'Angleterre, de la Russie aux États-Unis. Il est universel. Et pas réservé à une élite qui aurait l'oreille absolue, non, car il parle à tous ceux qui savent écouter. Si vous faites partie de ceux-là, vous allez (re)trouver avec bonheur vingt-cinq hit opératiques présentés sous des jours inattendus et passionnants, vous découvrirez des éclats de vie des vingt-cinq compositeurs choisis, les relations qu'entretiennent leurs oeuvres avec la littérature, les chanteurs qui ont marqué leur partition. Et vous verrez à quel point les scènes actuelles savent rendre la vitalité de ces ouvrages lyriques. Au fait, c'est Bernstein et West Side Story qui ferment le ban : l'opéra, ça swingue. Dans ces 25 découvertes. L'extrait du livret. Un premier temps, "Tendre l'oreille", qui décrit ce qu'on entend pour guider une première écoute. Un parcours historique et culturel autour du musicien et de son oeuvre. Des mises en scène modernes ou historiques. Et pour écouter les morceaux, rendez-vous sur www.musiclassics.com

  • Glorifiée en France et en Allemagne au XIXè siècle, l'image de Wagner a été détournée : révolutionnaire proche de Bakounine, les national-socialistes ont enrôlé l'art de Wagner au service de leur propagande.
    Les auteurs reviennent sur la vie de Wagner, sa philosophie et la réception contrastée de son oeuvre. Ils nous rappellent le choc émotionnel qu'il a suscité et démontrent qu'il y a un avant et un après Wagner dans l'histoire culturelle européenne.

  • La figure de Luchino Visconti (1906-1976) traverse le siècle du cinéma européen.
    Il passa les trente-cinq premières années de sa vie dans le dilettantisme et l'oisiveté. Mais en 1941 - à la mort de son père - commence une existence d'infatigable labeur, période de créativité où s'enchaînent les films, les mises en scène d'opéra et de théâtre, jusqu'à sa mort, en 1976. Par une étrange symétrie, cette seconde période dura, elle aussi, trente-cinq ans. Ce livre tente de rendre compte de l'esthétique de Visconti, telle qu'elle se manifeste à travers ses écrits et ses dix-sept films.
    Comment rendre justice à un artiste prométhéen et perfectionniste, tout en répondant aux besoins du public d'aujourd'hui ? Le premier rôle a été confié à Visconti lui-même : à travers un choix d'écrits autobiographiques, de textes concernant son théâtre, ses acteurs et ses films, l'artiste nous révèle les secrets de son art, de sa personnalité et de sa vision. L'autre intérêt essentiel est la vaste iconographie qui illustre le cinéma de Visconti.
    Elle doit son authenticité au soin apporté par le cinéaste, des années durant, au choix de ses photographes de plateau : artistes tels qu'Herbert List, Horst P. Horst, Osvaldo Civirani, Paul Ronald, G. B. Poletto, Rosario Assenza, Mario Tursi. La filmographie établie par Wolfram Schlitte, les synopsis qui accompagnent les images, font du présent ouvrage un guide indispensable du cinéma de Visconti. Un chapitre est consacré aux stars dont la carrière a été indissolublement liée aux films de Visconti.
    Il a su très tôt s'entourer d'un grand nombre d'acteurs et d'actrices qu'il a portés au sommet, au point qu'il ne serait pas exagéré de qualifier Visconti d'authentique créateur de stars : entre autres Alain Delon, Dirk Bogarde, Helmut Berger, Burt Lancaster, Clara Calamai, Anna Magnani, Annie Girardot, Claudia Cardinale, Romy Schneider, Silvana Mangano, Charlotte Rampling... sans oublier le lien privilégié qu'il entretint avec Maria Callas.
    La dernière partie est constituée par l'histoire de la vie et de l'ceuvre de Visconti, dont Caterina D'Amico, sous forme de chronologie exhaustive, éclaire le contexte familial et culturel. On y découvre le travail de l'artiste dans les domaines du théâtre et de l'opéra, et surtout les trente-cinq années de gestation d'où est née sa carrière.

empty