Editions Du Patrimoine

  • À l'Olympe versaillais du Roi-Soleil, puissante machine politique destinée à contenir la Cour dans une activité de loisirs, le siècle des Lumières oppose un essor culturel et une identité urbaine qui s'étend à tout le royaume. Surgissent alors des théâtres monumentaux, des théâtres-temples qui introduisent de manière emblématique l'architecture savante classique dans la salle de spectacle et rendent attractifs les nouveaux quartiers consacrés à l'espace des loisirs. Phoebus-Apollon rayonne désormais dans la ville. Le mythe d'un Âge d'or est réactivé dans l'image d'un Parnasse français que l'on découvre dans cet ouvrage à partir de l'étude architecturale et urbaine des réalisations ou des grands projets du siècle : la Comédie-Française et autres salles monumentales de Paris, les théâtres-temples de Bordeaux, Nantes, Marseille, Lille, Besançon, Dijon, Strasbourg ou Nîmes.

  • Claude nicolas ledoux (1736-1806), architecte du roi.
    Créateur inspiré du siècle des lumières, bâtisseur visionnaire, utopiste et écrivain d'inspiration maçonnique, l'architecte claude nicolas ledoux exerça d'abord son art avec succès comme ingénieur et dans le domaine privé sous le règne de louis xv. protégé de mme du barry, il édifia - outre de nombreux hôtels particuliers - le pavillon de louveciennes, le château de bénouville, celui de maupertuis et réalisa la décoration du café militaire.
    Puis, architecte du roi, il construisit sous louis xvi la saline d'arc-et-senans commandée par louis xv avant sa mort et les barrières de paris ; en province, avec la construction du théâtre de besançon, il fit progresser la réforme des lieux de spectacle. tombé en disgrâce à la révolution, il fut incarcéré à la force en 1793. empêché d'exercer, il commence la rédaction de l'architecture considérée sous le rapport de l'art, des moeurs et de la législation.
    Ce texte, superbement illustré de projets grandioses qui rendent compte de la surprenante modernité de sa vision, offre à la postérité toute l'étendue de la puissance créatrice de ledoux et une solide réflexion sur l'implication sociale et politique de l'architecture. lors des réformes urbanistiques de paris au xixe siècle, ses constructions furent pour les trois quarts détruites. en s'appuyant sur ce qu'il reste encore actuellement de ses édifices, sur les estampes de ses projets et réalisations ainsi que sur ses écrits, qui témoignent de ses aspirations, cet ouvrage propose de retracer le parcours du grand novateur humaniste que fut ledoux à travers une étude approfondie de son oeuvre.
    Cette étude s'accompagne de celle, indissociable, du contexte historique particulièrement mouvementé dans lequel ledoux vécut et s'articule autour d'une analyse sensible de la question du progrès des arts.

empty