Dominique Barjot

  • Le XXe siècle a été celui de la guerre totale.
    Cet ouvrage décrit la mobilisation des hommes dans la Grande Guerre, le fanatisme technologique de la guerre moderne et la mobilisation économique de l'arrière. Les auteurs évoquent le développement économique, "pourquoi les riches ont gagné", et situent la contribution décisive des entreprises et des entrepreneurs, notamment français, Ace à l'effort de guerre. La guerre est une source inégalée d'innovation technique, comme le montre l'étude de cas emblématiques : la chimie, la construction navale aux Etats-Unis et au Canada, la production aéronautique japonaise, la production d'armement terrestre en Italie.
    Cette mobilisation entraîne la nécessité de nouveaux outils pour gérer l'action du temps de guerre. La nouvelle donne administrative et organisationnelle est ainsi retracée à travers les exemples de la logistique militaire et des chemins de fer, de la recherche opérationnelle de la statistical branch et de la coordination des administrations civiles. Au-delà de la dimension militaire, ce livre constitue un apport décisif à la connaissance des guerres globales du XXe siècle.

  • L'histoire de la construction européenne de 1919 à 1992 est marquée par l'affrontement de deux aspirations essentielles : l'une, politique ; l'autre, plus économique.
    Entre ces deux visions, un choix n'a jamais vraiment été fait, d'où les ambiguïtés dans lesquelles s'inscrit aujourd'hui l'action de l'union et les mutations qui furent les siennes. parfaitement conforme aux exigences du concours et rédigé par un groupe d'universitaires spécialistes du sujet, cet ouvrage analyse les trois grandes étapes de cette évolution : la période 1919-1945 marquée par l'échec des aspirations à la paix, puis un conflit mondial terrible qui met aux prises deux visions de l'europe ; le second acte (de 1946 à 1978) qui voit émerger une réalité européenne, à travers la naissance de la ceca, puis de la cee ; la dernière période (de 1979 à 1992) qui révèle les tensions entre approfondissement et élargissement.
    Ce processus donna lieu à d'intenses débats et controverses dont tient compte le présent manuel. celui-ci propose cartes et schémas originaux qui aideront les candidats à maîtriser des mécanismes économiques et juridiques parfois complexes.

  • La première moitié du xxe siècle a été marquée par deux conflits mondiaux d'une gravité exceptionnelle au point que l'historien g. l. mosse a pu parler d'un processus de « brutalisation » de la guerre. celle-ci, à la fois dans ses réalités et ses représentations, s'est accompagnée de mutations sociales d'une ampleur inconnue jusqu'alors : pertes militaires et civiles jamais vues pendant un laps de temps aussi court, utilisation grandissante d'armes de destruction massive, mobilisation quasi totale des économies, déplacements eux aussi massifs de population, déportations, emploi de plus en plus systématique du travail forcé et, par-dessus tout, extermination délibérée de certains peuples - au génocide arménien, dès le premier conflit mondial, a fait suite, à un niveau d'horreur jamais égalé, celui des juifs et des tziganes. à cet égard, il existe un devoir d'histoire, qui, en soi, justifie le choix de la question traitée dans le présent ouvrage. ce devoir d'histoire a suscité une immense production historiographique dont le livre se fixe pour objectif d'exposer, à propos de chacune des grandes nations concernées (allemagne, espagne, états-unis, france, italie, japon, royaume-uni, russie-urss) les grands débats et les conclusions essentielles.

  • Ce manuel est divisé en deux parties, de part et d'autre de 1848, distinguant une France " romantique " encore massivement rurale d'une France s'ouvrant progressivement à l'industrie et à la démocratie. Il en dresse le tableau économique, démographique et social, scientifique et culturel. Un ouvrage essentiel pour comprendre l'originalité de la France du XIXe siècle, la portée de son rayonnement dans le monde et les raisons de sa perte de vitesse.

  • "Où en est l historiographie française et francophone, en ces temps de mondialisation accélérée ? La recherche historique française est demeurée féconde dans chacune des quatre grandes périodes de l histoire, cet ouvrage en donne un aperçu pour chacune d entre elles. Les échanges et les interactions entre les traditions historiographiques de différents pays sont à l ordre du jour, mais des spécificités de chacun perdurent. La France a eu et a encore une tradition marquée d ouverture, qu il faut pouvoir maintenir dans un contexte de crise globale, présente et future. L historiographie française et francophone est en plein renouvellement. Des champs nouveaux s ouvrent à la recherche, qui font largement appel à des approches transversales et pluridisciplinaires, voire transdisciplinaires."

  • Le Cned-Sedes sur la nouvelle question d'histoire contemporaine aux concours. Chaque chapitre de cet ouvrage nécessairement collectif suit la trame suivante : 1. Origine de la colonie : forme d´acquisition, (vieille colonie, conquête, expansion), statut politique, type de colonisation (peuplement, exploitation). 2. Peuplement : Les colons (nombre, origine, diversité). Les indigènes (nombre, origine). diversité). Les autres immigrants (Indiens, Chinois ...). Sociétés urbaines et sociétés rurales 3. Les inégalités : politiques (citoyens et indigènes) ; sociales (patrimoine foncier et capital commercial et industriel). 4. Sociétés duales ou plurielles : L´espace public ; La séparation (ségrégation, l´apartheid ; le racisme). Le contact (l´école ; le marché ; le champ et la plantation ; l´usine). Genre et métissage. 5. Les indigènes et la domination coloniale : accommodations, résistances, révoltes. 6. Les transformations : acculturation ou diffusion de modèles. 7. L´impact des deux guerres mondiales. Les débuts de l´émancipation et ses conséquences.

  • Morny. Deauville., deux symboles du Second Empire qui traduisent, pour le premier, toute la prospérité spéculatrice d'une époque, pour la seconde, la nouveauté d'un monde ou le loisir devient moteur de l'économie. Dirigé par Dominique Barjot, Éric Anceau et Nicolas Stoskopf, ce Morny et Deauville apporte nombre d'informations inédites, de révélations sur la genèse de Deauville, le mouvement d'affaires du Second Empire et les facettes multiples d'une personnalité, celle du duc, ainsi que la naissance de la civilisation moderne des loisirs. Dans le contexte de la Normandie des années 1950, Deauville naît des initiatives du groupe Morny et s'affirme d'emblée comme un modèle urbanistique et architectural, lui-même générateur de toute une symbolique. Omniprésent dans les chemins de fer et la banque, mais aussi les mines, Morny n'est pas qu'un autre Eugène Schneider. Acteur essentiel du régime politique du Second Empire, vigoureux partisan de l'alliance franco-russe, ce personnage - à certains égards sulfureux - est aussi un grand propriétaire terrien attaché à l'Auvergne et un mécène bien de son temps. Il contribue ainsi à la réinvention de la Normandie, à l'essor phénoménal des courses, au succès de la plaisance, voire du vélocipède. Passionné de théâtre et grand collectionneur de peintures, il ouvre plus largement aux peintres l'univers de lumière et de couleurs de la Normandie.

  • Entre 1815 - fin des guerres napoléoniennes - et l'année 1931 qui consacre l'abandon de l'étalon - or et la reconnaissance officielle de l'indépendance des dominions, la Grande - Bretagne fait figure de leader mondial. S'organise autour d'elle tout un " monde britannique " qu'elle imprègne de son influence, mais qui contribue aussi à la transformer, par un mécanisme de transferts démographiques, économiques, politiques ou culturels. L'ouvrage analyse la constitution, le fonctionnement et les transformations du plus grand empire que le monde ait connu. Il s'intéresse au rôle international de la Grande-Bretagne, aux aléas de son expansion économique, longtemps fondée sur la foi dans les vertus du libre-échange. Il présente aussi le modèle qu'elle propose à l'imitation des autres (modèle politique de Westminster, mais aussi modèle culturel et social). Place est faite aux influences extérieures comme aux contestations (en Irlande, en Inde par exemple) auxquelles la Grande-Bretagne doit faire face et qui nuancent de bien des façons le concept de " monde britannique ".

  • " En ce qui concerne la vie politique, le XIXe siècle se caractérise d'abord par une forte instabilité institutionnelle. Deux monarchies, deux républiques et un Empire se succèdent ce qui cet un record parmi les grandes nations européennes. " Partant de ce constat politique, les auteurs dressent le tableau économique, démographique et social, scientifique et culturel d'une France qui, certes jouit encore du statut de grande puissance, mais dont le déclin démographique et les performances économiques inégales fragilisent l'équilibre social. Finalement, les Républicains ont gagné leur pari : laïciser l'Etat et convaincre la majorité des Français de la supériorité du régime républicain sur le régime monarchique. Conçu par des enseignants pour de jeunes étudiants, ce manuel est structuré classiquement en deux périodes, de part et d'autre de 1848, distinguant une France " romantique " encore massivement rurale, d'une France s'ouvrant progressivement à l'industrie et à la démocratie. Une bibliographie ainsi qu'une chronologie détaillant les événements politiques, culturels, religieux, scientifiques, économiques et sociaux mais aussi internationaux, complètent utilement l'ouvrage plusieurs fois réédité et qui, dans cette première édition poche, deviendra un usuel indispensable aux jeunes historiens.

  • Philosophie, économie, histoire, sociologie, littérature, histoire de l'art, psychanalyse ... autant de sciences humaines qui délimitent les champs du savoir. Autant de disciplines fondamentales présentes de bout en bout dans la collection "Quadrige", à travers les plus grands auteurs, les plus grands titres, les plus grands textes. Quadrige : des ouvrages d'hier et d'aujourd'hui qui sont aussi des textes pour demain.
    La collection se divise en quatre sections : -- Références (dictionnaires, histoire générale ...) jaune pantone 116 -- Textes (Bachelard, Bergson, Durkheim ...) rouge 2718 -- Essais (Laplanche, Levinas ...) bleu 2728 -- Manuels (Ellul, Denis ...) vert green c .

  • Manuel conçu pour la nouvelle question aux concours d'histoire-géographie en histoire contemporaine. Le programme court de la Révolution française aux conséquences de l'Affaire Dreyfus.

empty