Albin Michel

  • Au fil d'une année, 365 très courts extraits de romans classiques ou contemporains choisis avec amour et humour qui sont autant de mises en appétit de lire.
    L'extrait, toujours centré sur un enfant, évoque un moment de l'année, une émotion, une interrogation ou un étonnement enfantin.
    Pour chaque jour, l'extrait est suivi de deux questions, supports pour cogiter, rigoler, susciter la réflexion ou titiller l'imagination.
    Avec entre autres des extraits de Jeanne Benameur, Howard Buten, Italo Calvino, Colette, Roald Dahl, René Goscinny, Astrid Lindgren, Hector Malot, Susie Morgenstern, Marcel Pagnol, Mark Twain...
    En fin de volume, un index par titres et par auteurs.

  • Pour Françoise Dolto, auteur de La Cause des enfants et La Cause des adolescents, les parents importaient aussi. Voulant inculquer aux adultes l'art d' « éduquer avec des mots », elle prônait le retour au bon sens, la confiance, le respect et les limites.
    Reprenant les textes très concrets tirés de ses interventions dans les médias, les auteurs, tous deux spécialistes de terrain, montrent qu'elle insiste constamment sur le cadre, les règles, l'apprentissage précoce des limites. Elle restitue les places respectives (et respectueuses) des générations et de chacun : l'enfant ne doit pas être au centre de la famille, mais à la périphérie du couple. Elle défend la frustration et l'autorité (opposée à l'autoritarisme). Ce sont les règles qui humanisent le petit de l'homme, une personne, au même titre que l'adulte, mais une personne en devenir qui a besoin d'être écoutée et éduquée. Il n'y a chez elle ni laxisme, ni laisser-aller éducatif, contrairement aux idées reçues.
    Bien loin de l'esprit soixante-huitard, mais dans la lignée des grands penseurs de l'éducation du début du XXème siècle (Montessori, Freinet), c'est contre le dressage à l'ancienne que Dolto s'est élevée, pas contre les règles.
    Cet ouvrage qui restitue la voix de Françoise Dolto s'adresse à un vaste public averti ou novice, mais trop souvent démuni face à sa tâche éducative.

empty