François Bayrou

  • Dans le siècle le plus déchiré, le plus violent, le plus sanglant de l'histoire de France, surgit un jeune homme qui ne ressemble à aucun de ses contemporains. Prince d'un état libre au pied des Pyrénées, il a été l'enfant de la guerre, objet de la haine amoureuse et politique entre sa mère, âme du parti protestant, et son père, chef de l'armée catholique. La tragédie marque définitivement son destin, lorsque son mariage avec Marguerite de France, la reine Margot, donne le signal de la Saint-Barthélémy. Conquérant de son royaume, il retrouve le pouvoir dans un pays épuisé. Ce livre n'est pas seulement l'histoire d'une vie. Il est aussi une tentative pour ccmprendre l'entreprise de réconciliation nationale, et le plus spectaculaire redressement financier, économique, politique et moral, que notre pays ait connu. Réussite à l'échelle des siècles, conduite par un homme qui sait rire, y ccmpris de ses propres angoisses, la vie d'Henri IV, plus riche qu'une vie de roman, ne pouvait que fasciner un de ses lointains successeurs à la tête du Parlement de Navarre. Le ministre de l'Education nationale, François Bayrou, est allé à la découverte du Roi libre en politique et en écrivain. A quatre siècles de distance, l'oeuvre et le visage du souverain préféré des Français, redécouverts et éclairés, sortent de ce livre ccmme un message pour notre temps.

  • C'est un livre lucide et incroyablement optimiste.
    Quand les débats électoraux se perdent en innombrables mesures technocratiques, François Bayrou présente une vision d'ensemble. Il va droit à l'essentiel des choix à faire pour notre avenir. Il n'élude aucun problème, il affronte toutes les difficultés à visage découvert. L'identité française, notre modèle de société, les moyens de restaurer l'unité du pays et de recharger l'énergie qui le fait vivre, la souveraineté réelle pour la France et pour l'Europe, l'immigration, les religions et parmi elles l'Islam, la laïcité, l'éducation, la sauvegarde de la planète, toutes les questions qui inquiètent et passionnent la France reçoivent une réponse de fond.
    Résolution, le mot dit la volonté, les choix qu'on décide et qu'on peut tenir, les solutions aux problèmes, et la sortie des conflits inutiles. Cette résolution française, c'est la chance d'un nouveau départ.

  • Abus de pouvoir

    François Bayrou

    • Plon
    • 23 Avril 2009

    « Le président de la République a un plan. Il conduit la France là où elle a toujours refusé d'aller. L'abandon du modèle républicain, le culte de l'argent, le choix d'une société d'inégalités, le renoncement à ce qui faisait la force et l'originalité de la France dans le monde. Partout, la France se range du côté des puissants. En même temps, tous les centres de décision, politiques, économiques, médiatiques sont convoités et mis en réseau. L'arbitraire règne en maître. Jamais démocratie ne porta plus mal son nom. Jamais République ne fut moins publique. » Avec une rare force d'écriture, avec des portraits tendres ou cruels, avec colère ou ironie, François Bayrou a choisi de dénoncer la vraie nature de l'abus de pouvoir que l'on veut imposer à la France.

  • Mettant fin, provisoirement, à quelque trente-six ans (1562-1598) de guerres de religion, l'edit de nantes fut signé par henri iv le 13 avril 1598. quatre cents ans, donc. inspiré par divers édits précédents, l'edit de nantes est d'une grande originalité dans l'histoire de la france, voire de l'europe : les protestants obtenaient la liberté de conscience, la liberté de culte et l'égalité civile avec les catholiques. pour la première fois, dans l'histoire, les sujets d'un pays n'étaient plus tenus d'épouser la religion de leur chef. françois bayrou, biographe attentif d'henri de navarre et acteur politique de premier plan, voit là la naissance de la laïcité. malgré la guerre (la saint-barthélemy ne fit pas moins de 30 000 morts), le quasi-éclatement du royaume de france, les tentations sécessionnistes de certaines provinces et les interventions de puissances étrangères, henri iv imposait le retour à la paix par une démarche qui ressemble fort à un premier pas vers la démocratie.

  • 2012, état d'urgence

    François Bayrou

    • Plon
    • 18 Août 2011

    " L'état d'urgence ne durera pas.
    L'état d'urgence, c'est précisément le temps pendant lequel on peut encore faire quelque chose. "

  • Projet d'espoir

    François Bayrou

    • Plon
    • 7 Mars 2007

    C'est un projet qui s'appelle Espoir. Un projet et pas seulement un programme. Car un programme électoral, c'est trop souvent un catalogue de promesses disparates dont le seul but est de séduire des électeurs. « Les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent. », disent les cyniques. Avec autant de déceptions au bout. Un projet, c'est plus profond. C'est une vision. Cela parle d'un pays, de son destin. D'un pays, c'est-à-dire d'un peuple et de ses valeurs. Et du chemin qu'il doit suivre pour être heureux, pour être grand, pour être reconnu, pour se reconnaître.
    A la veille de l'élection présidentielle de 2007, François Bayrou apparaît comme celui qui peut changer le destin politique de notre pays. Il dit : « Nous traversons une crise comme nous n'en avons pas rencontré depuis cinquante ans. Pour sortir de cette crise, il faut bousculer les vieux clivages, imposer un projet d'espoir, qui rassemble au lieu de diviser. »
    Ce livre est celui des idées claires pour la France. Des idées de réforme concrètes et réalisables, mais plus encore des orientations qui réunissent un pays et lui permettent de trouver son chemin.

  • Henri iv

    François Bayrou

    Dans le siècle le plus déchiré, le plus violent, le plus sanglant de l'histoire de France surgit un jeune homme qui ne ressemble à aucun de ses contemporains. Prince d'un Etat libre au pied des Pyrénées, il a été l'enfant de la guerre, objet de la haine amoureuse et politique entre sa mère, âme du parti protestant, et son père, chef de l'armée catholique. La tragédie marque définitivement son destin lorsque son mariage avec Marguerite de France, la reine Margot, donne le signal de la Saint-Barthélemy. Conquérant de son royaume, il retrouve le pouvoir dans un pays épuisé.
    Ce livre n'est pas seulement l'histoire d'une vie. Il est aussi une tentative pour comprendre l'entreprise de réconciliation nationale, et le plus spectaculaire redressement financier, économique, politique et moral que notre pays ait connu. Réussite à l'échelle des siècles, conduite par un homme qui sait rire, y compris de ses propres angoisses, la vie d'Henri IV, plus riche qu'une vie de roman, ne pouvait que fasciner un de ses lointains successeurs à la tête du Parlement de Navarre.
    François Bayrou est allé à la découverte du <> en politique et en écrivain. A quatre siècles de distance, l'oeuvre et le visage du souverain préféré des Français, redécouverts et éclairés, sortent de ce livre comme un message pour notre temps.

  • Oui a l'europe

    François Bayrou

    • Plon
    • 7 Avril 2005

    Le référendum pour la consultation européenne va diviser et passionner la France. François Bayrou est l'un des premiers défenseurs d'une constitution pour l'Europe. Il est un de ceux qui ont souhaité un référendum par lequel les Français puissent participer au débat le plus important pour leur avenir. Mais, pour que le débat ait lieu, il ne faut pas seulement des arguments, il faut une information. Que contient réellement le texte de la constitution ? Quelles différences par rapport aux traités déjà existants, le traité de Maastricht ou le traité de Nice ? Et quel était au juste le contenu de ces traités ? Quelles seraient les conséquences d'un "oui" et celles d'un "non" venant de la France ? Et que dire de l'adhésion de la Turquie ? Quand on veut répondre à une question difficile, il faut un dossier. François Bayrou ouvre ici, avec pas-sion mais en donnant des informations objectives, le dossier du "oui".

  • Né en 1951 dans les Pyrénées Atlantiques, agrégé de lettres classiques, François Bayrou est président du groupe UDF à l'Assemblée Nationale depuis 1997. Il est l'auteur de plusieurs livres dont Henri IV ( 1994 ) et Ils portaient l'écharpe blanche (Grasset, 1998). « Il y a des années que l'on ment à mon pays. Et ce sont ces mensonges, accumulés avec le temps, qui l'empêchent de vivre, de surmonter ses difficultés, et de retrouver son rang parmi les nations. » François Bayrou a décidé d'arracher les masques. Pour lui, l'élection présidentielle, c'est le grand rendez-vous. Jamais, depuis vingt ans, la France n'a été placée devant un tel choix : ou bien continuer avec les mêmes, le « système » dont Jacques Chirac et Lionel Jospin sont depuis des décennies les représentants jumeaux et inamovibles, ou bien choisir une nouvelle approche. Continuer, c'est continuer les mêmes mensonges : on ment sur l'Europe, on en a de plus en plus besoin, et pourtant elle est de plus en plus impuissante et de plus en plus illisible ; on ment sur la démocratie française, avec des institutions qui ne jouent pas leur rôle ; on ment sur la situation des gouvernants, payés au noir, et bénéficiant de protections inaccessibles au citoyen ordinaire ; on ment sur le Parlement, désespéré d'être un figurant ; on ment sur la vieille opposition droite/gauche, qui font semblant d'être opposées quand elles sont d'accord. On ment sur la politique, à qui l'on ne donne plus les moyens de changer les choses Or, il n'y a que la vérité qui permette de fonder une ère nouvelle. Comme le général de Gaulle le fit il y a un demi-siècle, les responsables de demain doivent avoir le courage de vraies remises en cause. Et d'abord de dire quel est leur modèle. Pour François Bayrou, ce modèle c'est une « troisième voie » à la française, qui fonde la société non pas sur le marché néo-libéral, triomphant partout dans le monde, non pas sur le modèle dépassé de l'Etat bureaucrate et obsédé par la réglementation, mais sur ce qu'il appelle la « valeur humaine ». Si un pays se donne comme objectif de mettre l'humain au coeur des valeurs, au lieu de l'argent ou de l'Etat, alors l'action politique retrouvera sa noblesse. Ecrit avec des mots simples par un homme politique qui est aussi écrivain, Mon pays à qui l'on ment fera polémique. Mais personne ne pourra dire que les événements racontés sont faux : l'auteur les a vécus de l'intérieur, dans un système dont il ne veut plus. Après ce livre, la seule question sera de savoir si la France veut garder les mensonges qui divisent, ou choisir la vérité qui rassemble.

  • Le pouvoir est verrouillé, le peuple n'y a plus aucune place, on est revenu à l'Ancien Régime. Depuis un quart de siècle, le pouvoir absolu de cette Ve République finissante, appuyé sur des forteresses financières et médiatiques, a réduit le peuple français à la condition du tiers état de 1789. Jamais la phrase de Sieyès n'a parti plus juste : " Qu'est ce que le tiers état ? Tout. Qu'a-t-il été jusqu'à présent dans l'ordre politique ? Rien. Que demande-t-il ? A devenir quelque chose. " Voilà des années que François Bayrou dénonce la crise de ce régime et la manière dont les clans se l'approprient. Sur ce thème, depuis la tribune de l'Assemblée nationale, il a pris comme cible les abus de pouvoir et défendu les droits du peuple français et du Parlement. Au nom du tiers état, ces textes de combat sont un réquisitoire contre le mépris des citoyens.

  • La vérité dite au peuple, partagée avec le peuple des citoyens, est la clé de tout redressement.



    La politique française a été corrompue depuis des années par les mensonges et les illusions, les fausses promesses et les divisions artificielles. C´est pour cela que la France, aujourd´hui, se trouve dans le mur.



    En analysant les causes précises de ces dérives et en proposant des réponses concrètes, en s´inspirant avec chaleur de ceux qui ont été dans le passé les grandes figures du « parti de la vérité », en donnant la clé de son choix pour l´alternance au deuxième tour de l´élection présidentielle de 2012, François Bayrou annonce dans ce livre un changement catégorique de la démocratie française.



    AprèsAbus de pouvoiret2012 état d´urgence, François Bayrou porte le fer sur les causes du mal français.

  • La France solidaire

    François Bayrou

    • Plon
    • 22 Mars 2012

    La France attend qu'on lui montre un vrai chemin crédible pour sortir de la crise. Et la France attend en même temps un nouveau modèle de société. Dans la crise, qui est une véritable guerre, dont les premières victimes sont les chômeurs, un pays divisé n'a aucune chance. Et quand les temps sont durs, dans la vie de tous les jours, en famille comme dans l'entreprise, la nécessité oblige à se serrer les coudes. La France solidaire, ce sont les valeurs de notre pays. C'est sur ces valeurs que nous allons construire notre redressement.

  • « La Troisième voie et François Bayrou, le texte fondateur » est le coeur du programme de François Bayrou. Cet ouvrage définit les concepts de social-économie et d'État-stratège défendus par le candidat. Pour l'auteur, la troisième voie n'est pas un moyen terme entre la gauche et la droite, mais une politique puissante et originale, seule à même de replacer la France sur son Centre de gravité. La nécessité de la troisième voie va au-delà de ce qu'ont initié Bill Clinton et Tony Blair. Il s'agit de constituer un nouvel ordre tripolaire pour refonder la République et créer une dynamique de croissance dans une société équitable et transparente.

empty