Jean Zéboulon

  • Bestiaire pour les jours de cafard, paru pour la première fois en 2004 aux éditions du Seuil, était devenu introuvable. Après une nouvelle édition « revisitée » par les éditions Harpo &, en 2012, le voici enfin réédité dans sa version originale, sous la forme d'un petit livre jaune bien connu des afficionados.

  • En page de droite, sur des fonds de beaux tissus imprimés, des vignettes en couleur représentent des animaux. En regard, sous le nom de chaque animal, les textes oscillent entre une simple ligne et plusieurs paragraphes. Faussement naturalistes, jouant sur les mots, ils renseignent, émeuvent, donnent à penser : le lion serait d'autant plus majestueux qu'il ignore sa royauté, le saumon voit la vie intérieure en rose, le vieux renard n'est plus qu'usé (une lettre s'en est allée), la vache regarde passer les siens, etc. Quant au mammouth, il se conserve bien dans la glace grâce à son épaisse toison.
    Si Nabokov dans Littératures 1 distingue entre le loup au coin du bois et le loup au coin d'une page, les Animaux trouvés au coin d'une page se jouent de cet écart avec élégance, pour le plus grand plaisir des amis des hommes.

  • Ce recueil contient des aphorismes qui construisent peu à peu, avec un humour mélancolique et retenu, un poème en prose évoquant le deuil de la femme aimée disparue.

  • Anagram

    Jean Zéboulon

    Une anagramme est un mot que l'on obtient en transposant les lettres d'un autre mot, comme par exemple : Totem & Motet.
    C'est un tour que chacun peut réaliser plus ou moins facilement, même sans l'aide d'une baguette magique.
    Dans ce livre, on trouvera quelques exemples d'anagrammes créées à partir de noms d'animaux. Et pour les plus sportifs des exercices de style.
    Alors, toi aussi, danse avec les lettres...

  • «Sur la planète Taire, on parle près de sept mille langues».

    «La vérité sort de la bouche des enfants et court se réfugier dans l'oreille d'un sourd».

  • Découvrez Jardin pour les jours de pluie, le livre de Jean Zéboulon. " Le jardin de ma voisine abrite une grande variété de fruits, de fleurs, de feuilles et de branches. Les légumes, les plantes médicinales et les essences aromatiques y poussent avec entrain. Dans le jardin de ma voisine, l'herbe est plus verte, le ciel plus bleu et les petits Poucets rêveurs y oublient souvent leurs pierres... Même si ses habitants me parlent - et pas seulement de la pluie ou du beau temps -, le jardin de ma voisine garde encore, pour moi, quelques secrets.Ainsi, parmi ses parfums engageants, je m'épanouis... "

  • Après le règne animal avec Bestiaire pour les jours de cafard (réédition La Table Ronde) et le règne végétal avec Jardin pour les jours de pluie, Jean Zéboulon nous propose à présent, sur le même modèle, une singulière balade dans le monde des choses.

  • 88 gravures sur bois originales pour autant d'évocations profondes et malicieuses d'animaux rares ou connus.

  • Ville de pierres hier comme aujourd'hui, Bordeaux, classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2007, compte près de 350 bâtiments classés ou inscrits aux monuments historiques. Si la ville a changé au fil des siècles, elle a su préserver son patrimoine, qui invite le promeneur à découvrir son histoire riche et mouvementée. Avec ses façades néoclassiques, elle forme en effet un ensemble architectural exceptionnel, dont une grande partie date du XVIIIe siècle.
    Ces dernières années, avec ses façades blondes ravalées et ses nouveaux aménagements urbains, Bordeaux a fait peau neuve. On aime à se balader le long de ses quais qui épousent la courbe de la Garonne, découvrir la place de la Bourse ou partir à la découverte du Grand-Théâtre qui domine les allées de Tourny. On aime aussi se perdre dans les rues du vieux Bordeaux, à la recherche des quelques traces qui subsistent du Moyen Âge et de la Renaissance, comme la porte Caillhau ou la Grosse Cloche.
    Enfin, un détour par le palais Gallien permet de remonter le temps jusqu'à l'époque gallo-romaine.

  • - Un best-seller qui a fait ses preuves (6 000 exemplaires vendus).
    - Une vingtaine de nouveaux sujets.
    - Les sujets illustrés par une ou plusieurs photographies sont présentés par quartier. Un plan par quartier pour se repérer. Une mise en page gaie, aérée, vivante, pour un livre que l'on consulte, où l'on pioche parmi les textes courts.
    - Sujets : lieux, personnages, faits divers, phénomènes naturels, inventions, farfelues ou non...
    - Le tandem Prévôt-Zéboulon est très connu depuis le livre paru aux Éditions Les Beaux Jours et leur chronique hebdomadaire dans Sud Ouest.
    - Cet ouvrage « trouvera vite sa place dans la bibliothèque de ceux qui pensent que Bordeaux reste une inépuisable source de curiosité. » (extrait de la préface de Benoît Lasserre)

  • Zeboulon opus 1

    Richard Zéboulon

    Personnage du " Manège enchanté ", série télé créée en 1964 à l'origine en noir et blanc...
    Une petite fille, un chien à l'accent anglais et Zébulon, un petit bonhomme à moustache monté sur ressort. Pourquoi ce patronyme pour ce petit personnage bondissant inventé par Serge Danot ? Il lança la vogue de ce nom, qui a été repris par un groupe de stylistes, une romancière (Liliane Guignabodet) pour le personnage d'un de ses romans, une pizzeria à Cogolin, une société de taxis à Valmorel... Dixième des douze fils de Jacob-Israël - dernier de ceux qu'enfanta Léa -, et ancêtre éponyme d'une des douze tribus d'Israël.
    La racine triconsonantique ZBL évoque l'idée de résidence et même de la demeure suprême " le Temple ". Mais souvent, en hébreu, un mot porte en lui son contresens. ZBL peut évoquer aussi les ordures, telle la dénomination de la tribu des Zabalin au Caire, coptes éboueurs ou encore Belzébuth, soit Baal Zéboul en hébreu : Prince des immondices ! Ce patronyme n'est porté que par une seule famille originaire de Tunisie avec une branche turque.

  • L'humour juif

    Richard Zéboulon

    Depuis des années, Richard Zéboulon entasse des histoires juives, traits d'humour, bons mots, etc. Il a décidé de les rassembler dans ce petit ouvrage accessible à tous qui ouvre la collection "Zéboulon". A n'en pas douter le "Zéboulon" deviendra vite une référence de l'humour...
    Sont cités : Groucho Marx, Michel Boujenah, Woody Allen, Marc Lévy, Tristan Bernard, Serge Gainsbourg, Jacques Derrida, Heinrich Heine, Romain Gary, Popeck, Sigmund Freud, Pierre Dac, Roland Barthes, Frantz Kafka, Michel Onfray, Daniel Mesguich, Karl Marx, Hannah Arendt, Arthur, Jean-Jacques Goldman, etc.

    QU'EST QUE L'HUMOUR JUIF ? Sefarade, ashkenase ? Il est "tune" (traduire cette abreviation usuelle par tunisien ... Zeboulon est originaire de Sousse en Tunisie). Il existe aussi plusieurs formes d'humour juif : religieux ou laique, fonde sur les glissements de sens des mots, caustique, sur leur propre sort... En somme il cherche une reponse a des questionnements qui n'en ont pas. Il est capable de s'adapter aux situations meme les plus absurdes ou invraisemblables et en ce sens l'auto-derision tres specifiique au monde juif se presente comme moyen de toucher a l'universel. Ce qui n'empeche pas de penser qu'il existe un humour juif americain et particulierement new yorkais symbolise par l'oeuvre de Woody Allen. Les livres ZEBOULON permettent de comprendre tout cela. On ne parle pas d'humour protestant, il n'y a pas d'avantage de raisons d'evoquer l'humour catholique, seul le judaisme a engendre des registres d'humour qui lui sont propres. Y a-t-il un rapport entre l'humour juif et l'ostracisme dont ils souffrent depuis la nuit des temps ? Les blagues les plus grossierement antisemites sont generalement racontees par des juifs mais entre eux ; elles ne sont guere racontees hors du cercle ... Mettre de l.argent de cote pour l'avoir devant soi est, pour paradoxale qu.elle soit, une facon comme une autre d'assurer ses arrieres a effet de ne pas l.avoir dans le dos

  • L'auteur de Bordeaux secret et mystérieux nous invite une nouvelle fois à découvrir ou redécouvrir Bordeaux. Après son travail très précis sur les mascarons, Richard ZEBOULON continue son exploration de Bordeaux.
    Il adopte cette fois un angle inédit, extrêmement original, plaisant :
    Parcourir les rues de la ville en explorant son bestiaire : les diverses représentations animales que l'on retrouve dans les rues au travers de la statuaire, de la ferronnerie, de la céramique...
    Le lecteur découvre ainsi que les rues de sa ville sont parcourues par une ménagerie insoupçonnée, animaux familiers ou chimériques : de nombreux lions, des éléphants, des girafes, des grenouilles, des vaches, des chevaux, des chèvres... une basse-cour qui regorge de coqs, de lapins...

  • Paris, Ville lumière, ville des Lumières, magnifiée, glorifiée par les écrivains, artistes et cinéastes du monde entier, est devenue une ville de légendes, capitale du tourisme mondial. Elle montre son passé au promeneur au travers des strates de son histoire mouvementée.
    La Lutèce romaine a quasiment disparu à part quelques vestiges comme les arènes de Lutèce, et a été balayée par le Paris médiéval que l'on retrouve avec Notre-Dame. Le Paris royal guide le visiteur dans le Marais, avec ses hôtels particulier, sa place des Vosges et la place de la Bastille, où nos ancêtres ont pris d'assaut la forteresse, symbole du pouvoir royal. Dès la seconde moitié du XIXe siècle, Paris change. La révolution industrielle entraîne la construction de gares de chemins de fer. Les travaux pharaoniques entamés par le baron Haussmann redessinent entièrement le plan parisien à travers le percement de grandes artères ; les quartiers insalubres et moyenâgeux sont rasés.
    Paris continue ses innovations avec les expositions universelles dont il garde quelques symboles comme la tour Eiffel, le Trocadéro et la construction du métro, qui apporte les bouches emblématiques du paysage urbain parisien. À la fin du XXe siècle, la Ve république lui offre une ultra-modernité avec Beaubourg, la pyramide du Louvre, la Grande Arche ou la nouvelle Bibliothèque de France. Mais si l'urbanisation et la circulation ont un peu modernisé son image, l'âme de Paris demeure, continuant d'en faire la destination romantique préférée des amoureux du monde entier.

  • Soulac, en Médoc

    Richard Zéboulon

    • Cairn
    • 19 Mai 2009

    Une promenade de curieux dans la station balnéaire la plus au nord de l'Aquitaine.
    Une ballade entre vagues de sable et vagues atlantiques dans une bourgade qui n'a pas perdu de son caractère et de son unicité.
    En arpentant les rues on peut évoquer l'actrice et chanteuse Marie Laforêt native de Soulac, l'homme politique Georges Mandel qui en fut maire et député de la Gironde ou l'écrivain Fernand Lafargue.
    Comment ne pas échapper à la basilique Notre dame de la fin des terres, classée au Patrimoine mondial de l'UNESCO, et à la légende de sainte Véronique ?
    Peut on occulter le célèbre dentifrice des Révérends Pères de l'abbaye et passer sous silence « la voie des anglais » du Pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle ou ne pas s'arrêter à la terrasse de Judici ?
    « Ex arena rediviva surgit » ( Elle surgit du sable et revit ).

  • La voix du Je

    Lionel Zeboulon

    • Amalthee
    • 31 Janvier 2011

    " Et d'abord, c'est quoi, ce je ? Rien d'autre qu'un terme culturellement convenu désignant une personne, autrement dit, me désignant moi. Désignant ma personne, mon être. Mon essence. Ma personnalité, mes goûts, mes dégoûts, mes qualités, mes défauts, mes vices, mes peurs, mes espoirs, mes désirs.

    C'est à en devenir fou. " Les Voix du Je est la première publication de Lionel Zebouloun, auteur marseillais qui se plaît à confronter ses personnages à leur monde intérieur, univers dans lequel il est si aisé de se perdre, surtout lorsque les sensibilités sont exacerbées par les évènements souvent tragiques qui balaient les pages de ce recueil de nouvelles. Et si le drame n'est jamais loin, c'est que les mondes individuels doivent nécessairement s'accomoder du monde collectif - rencontre qui n'est pas sans risque. Les narrateurs de ces quatorze nouvelles ne vous contrediront pas sur ce point.

  • Longtemps en France, manger du poisson a signifié " faire maigre ". Aujourd'hui, nos habitudes de vie ont évolué, nos besoins nutritionnels aussi: la mer est l'avenir de l'homme. A condition de la connaître, de savoir le préparer, de l'accompagner intelligemment en suivant les conseils apportés par ce livre, le poisson vous deviendra facile.

    Et c'est le " pacte-poisson " qui vous procurera tout au long de l'année un équilibre alimentaire alliant diététique et plaisir.

    Voici les conseils simples d'un praticien expérimenté et les délicieuses recettes d'une gourmande.

    Le poisson est généreux: il vous apporte santé, force et vigueur et, en prime, la minceur. Un régime, oui, mais de faveur!

    Le docteur Roger Eisenberg, auteur de Maigrissons ensemble, est médecin endocrinologue et spécialiste des problèmes de la nutrition à l'hôpital de la Pitié-Salpétrière. Nicole Zéboulon, curieuse et gourmande, est née au bord de la mer...

  • Bordeaux, mon album

    Richard Zéboulon

    • Cairn
    • 7 Novembre 2007

    L'objet de cet album est de proposer un nouveau regard, original sur Bordeaux, d'inviter les Bordelais à lever la tête pour découvrir ou redécouvrir leur ville.
    Mais, cet album va satisfaire aussi le touriste qui découvre la capitale girondine. Il s'agit de montrer des images en rupture avec les clichés habituels et pour les vues auxquelles on ne peut échapper, les incontournables (pont de pierre, grand théâtre, monuments aux Girondins) Richard Zéboulon s'efforcera de proposer un angle de vue différent, une façon originale de découvrir ces sites.
    Le livre sera ponctué de double page mosaïque thématique (mascarons, fer forgé, heurtoirs, Mercure, Bacchus vielles plaques publicitaires.)...

empty