Jean-Luc Delvaux

  • Jacques Gipar a disparu. Petit-Breton a beau retourner tout Paris, aucune trace du célèbre journaliste. A-t-il été enlevé par les russes qu'il avait pris en chasse ? Et si Jacques Gipar était mort ? Petit-Breton va devoir prendre les choses en main et donner de sa personne afin d'élucider cette étrange disparition. Mais être enquêteur n'est pas de tout repos, et il va s'en apercevoir bien vite !

  • En pleine nuit, banlieue de Paris, un enlèvement... Quelques jours plus tard, Pierre Garry, le rédacteur en chef de France Enquêtes, présente Vladimir Ouliakoff à Jacques Gipar. Sa fille a disparue... Est-ce lié à cet enlèvement ? Gipar et Petit-Breton vont se lancer à corps (et voitures) perdus dans cette enquête qui va les conduire dans les méandres de la société russe de Paris.

  • Célèbre reporter à France Enquêtes, le grand quotidien d'informations des années 50-60, Jacques Gipar ne manque jamais une occasion de se plonger dans des enquêtes toujours plus risquées.
    Accompagné de Petit-Breton, un petit malfrat bien renseigné sur la pègre, il sillonne les routes de France au volant de multiples véhicules qui finissent bien souvent en mauvais état.
    Le long de la Nationale 7, il va ainsi croiser la route du Gang des Pinardiers, déjouer les plans des redoutables Capucins, et même servir de chauffeur à Lucky Luciano...
    Pour la première fois dans l'ordre chronologique, un ouvrage incontournable pour découvrir les Aventures de Jacques Gipar, déjà reconnu comme un classique de la bande dessinée.

  • Septembre 1954, Jacques Gipar et Petit Breton sont en route pour la Normandie. Un petit séjour vers Deauville, prétexte à roder la nouvelle Vedette Trianon récemment acquise par le plus célèbre des journalistes d'investigation. Mais un restaurant qui brûle, des soupçons de racket, il n'en faut pas plus pour que Gipar se jette sur la piste d'une nouvelle affaire. Mais quand une brune piquante se mèle à l'aventure, ne serait-ce pas le grain de sable qui va faire sortir de la route un Gipar amoureux...

  • Mais que contient donc la valise ? Une question que tous les lecteurs du second épisode de Marc Jaguar, « Les camions du diable », ont eue sur les lèvres ? certains durant plus 40 ans ! Car lorsqu'il entame un nouvel album pour son héros photographe, Maurice Tillieux ne sait pas que l'interruption du journal (« Risque-Tout ») dans lequel devait paraître l'histoire mettra fin au projet après la publication des sept premières planches. Un projet avorté à deux reprises, puisqu'en 1978, alors que le créateur de Gil Jourdan et de Félix décide de reprendre ce récit, il décède brutalement dans un accident de voiture.

    40 ans après cette disparition, c'est Étienne Borgers, François Walthéry et Jean-Luc Delvaux qui se sont associés pour donner une réponse au mystère de la valise...
    L'occasion aussi de rendre hommage à cet inoubliable artiste en marchant sur ses traces : pour rester fidèles au style tout en harmonisant le rendu, les premières planches ont ainsi été redessinées à l'identique ( !) et la suite du scénario reprend les traits indispensables des meilleurs Tillieux : énergie de l'action, ambiances immersives, personnages consistants et spontanéité de l'humour.

    De quoi mettre d'accord les amateurs autant que les curieux !

  • 1953. Sur la Nationale 7, un groupe de malfrats s'attaque aux pinardiers, ces camions citernes qui ravitaillent la capitale en vin. Vol de camions, attaque de chauffeurs, tous les moyens sont bons pour s'emparer de la précieuse cargaison. Alors qu'il rentre sur Paris, Jacques Gipar tombe sur un chauffeur qui a échappé de peu au gang. Intrigué par ces attaques sur lesquelles semble régner la loi du silence, il se lance sur l'affaire pour France-Enquêtes, son journal. De la vallée du Rhône aux entrepôts de Bercy, il cherche à remonter toute la filière pour en savoir plus.

  • Automne 1953. Henri Polinet, dit « Caracas », s'est évadé juste avant son procès. Jacques Gipar est sur le coup mais la piste de l'ancien bagnard va le mener sur les traces des Capucins, une bande de malfrats tout droit sortis de l'Histoire... L'attitude des gendarmes est étonnante : connaîtraient-ils la véritable identité des Capucins ?

  • La guerre des blondes fait rage dans le sud. Jacques Gipar enquête sur le trafic et observe depuis la Station du Clair de lune, une station service idéalement placée.

  • Février 1954, que peut cacher le meurtre d'un simple représentant de commerce ? Mai 1954, Marseille voit la mortalité par balle bondir... Quelle relation entre ces affaires ? Jacques Gipar bien entendu ! Le célèbre journaliste de France Enquêtes ne peut pas rester en marge de ces crimes et va mener à toute allure ses investigations. Du nord au sud, deux grandes aventures du plus connu des reporters des années 50. Un ouvrage incontournable pour découvrir les Aventures de Jacques Gipar, déjà reconnu comme un classique de la bande dessinée.

  • Comment Jacques Gipar et Petit-Breton se sont-ils rencontrés ? Vous le découvrirez en lisant Du Rififi à Pouilly, première des quatre histoires de ce recueil.
    On y découvrira aussi les amours de Petit-Breton, qui mettent nos deux héros aux prises avec la mafia italienne de la Côte d'Azur dans Dernière Séance sur la Durance. Quel est le mystère de L'Hispano Disparue?
    Jacques Gipar enquête sur fond de projets autoroutiers. Enfin, Une 2CV pour Luciano leur permettra-t-elle d'échapper aux gangsters à leurs trousses ? Entre N7 et route Napoléon, Seine- et-Marne et Luberon, un album où nos héros en verront de toutes les couleurs...
    Tout au long des routes de France !
    />

  • La guerre des gangs fait rage dans le sud. Jacques Gipar fonce à Marseille, il n'est pas question que le meilleur reporter de France Enquête ne soit pas au coeur de l'action.

    1952. Un cargo faisant du cabotage en Méditerranée, quitte le port de Tanger avec une cargaison de cigarette. En pleine mer, il est abordé par des pirates et deérouté...
    1954. Jacques Gipar et Petit Breton se rendent à Marseille pour enquêter sur les récents meurtres qui secouent le milieu local. En chemin, ce sont de drôles d'auto-stoppeurs qui vont s'inviter dans leur voiture et nos héros vont se retrouver en pleine guerre des blondes ! Sous le ciel de la Côte d'Azur, il n'y a pas que le soleil qui chauffe les esprits.

  • Etrange, ce meurtre d'un simple représentant de commerce, abattu près de sa voiture. On murmure qu'il connaissait bien la femme du notaire. Lequel notaire ne va pas tarder à le suivre dans la tombe ! La police a bien arrêté un gitan, mais cela semble trop simple pour Jacques Gipar, envoyé spécialement dans la Somme pour tenter de démêler les certitudes policières des incohérences de l'enquête... D'autant que les crimes continuent ! Mais, au fait, qui est vraiment la femme du Notaire ?

empty