Joseph d' Anvers

  • Dans une ambiance fiévreuse et sur un rythme effréné, ce roman générationnel - à la fois «beat» et thriller suffoquant - raconte l'histoire d'amour incendiaire de Roman et Ana. Un soir d'ivresse, Roman rencontre Ana. Dès lors, ils ne se quitteront plus. Roman s'installe bientôt dans la villa au bord de la mer où vivent Ana et sa bande dans la plus grande insouciance. Ils sont tenus à l'abri du besoin par le mystérieux Igor au prix de cambriolages réguliers. Mais un jour, un de leurs coups dérape : dans l'action, Roman abat un homme. Il connaît les règles, il y aura des représailles. Pour échapper à Igor et ses hommes de main, Roman prend la fuite avec Ana. Démarrent alors une cavale désespérée sur les routes les plus reculées et un tourbillon de violence infernal...

  • Paris, 2024. Dans une rue de Pigalle, un homme se retourne. Le coup part. Une balle fuse. Et tandis qu'elle arrive droit sur lui, Ian se rappelle...
    C'était quatorze ans plus tôt. À la tête d'un groupe de rock, il était une star. L'adrénaline, l'héroïne, la gloire, l'amour de Mona... il avait tout, jusqu'au soir où, dans la fosse, un jeune spectateur s'est effondré, poignardé. Puis un autre. Un message pour Ian. Backstage, ce fut le début de la descente aux enfers.
    Pendant ce temps, en 2024, la balle continue sa trajectoire...

  • Sur scène, Joseph d'Anvers, auteur compositeur-interprète, accompagne ses textes de guitares aux tonalités rock. Pour traduire ces mots en images, il a confié sa poésie noire à un dessinateur et ami qui lui ressemble, Stéphane Perger. Né du coup de coeur d'un éditeur pour un artiste hybride, "Les Jours incandescents" permet à Joseph d'Anvers de décliner ses meilleurs titres en autant de nouvelles superbement illustrées. Le style est tranchant, l'univers sombre, les héros sur le fil du rasoir. Leur devise : "Live fast and die young !"

empty