Vie pratique & Loisirs

  • Au prétexte que les animaux ne parlent pas un langage articulé, on a jugé qu'ils ne pensaient pas, qu'ils n'avaient rien à dire et qu'ils étaient insensibles. Grâce aux dernières découvertes scientifiques, nous savons désormais que les animaux ont un langage. Comment communiquent-ils entre eux, et avec nous ? Pourrons-nous bientôt converser ensemble ?
    Communiquer avec les animaux est l'un des enjeux des prochaines décennies. L'idée a traversé les cultures et les époques : après avoir tenté d'apprendre notre langage aux animaux dans les années 1960, les chercheurs se sont engagés à décoder le leur. Ils se sont alors rendu compte que nos langages avaient une parenté plus étroite qu'on ne le pensait. Leurs « conversations » ne sont pas « bruit » ou « grincement ». Elles racontent des histoires, des apprentissages ; elles expriment des émotions, des intentions ; elles forment une pensée et une identité. Comme nous, les animaux peuvent apprendre une langue étrangère, échanger dans des dialectes régionaux, transmettre des informations, désigner des éléments pour décrire leur monde, utiliser une syntaxe, apprendre à parler à leur progéniture... De même, ils écoutent, déchiffrent et s'adressent aux hommes de différentes manières : communication vocale et acoustique, échange visuel par le biais de postures. Les technologies promettent pour l'avenir des outils qui nous permettront de nous comprendre mutuellement, de traduire leur langue et la nôtre, et de saisir ainsi leur point de vue. Ces découvertes ouvrent des perspectives révolutionnaires et demain, qui sait, les animaux revendiqueront peut-être haut et fort leurs droits.

  • Ce film réalisé par Jean-Jacques Annaud avec le dresseur de fauves les plus réputé au monde, le français Thierry Le Portier, nous donne l'occasion d'approfondir la relation que l'homme entretient depuis des siècles avec le tigre. Une relation passionnelle et passionnée, où se mêlent vénération et crainte, admiration et respect. Habitant exclusivement l'Asie, de la Sibérie à l'Inde et jusqu'au Sud-Est asiatique, les tigres y sont à la fois considérés comme des dieux vivants, objets de légendes et de croyances extraordinaires, et comme des créatures sanguinaires jugées indésirables par les villageois. Chassés par les Européens au temps des colonies, capturés pour des zoos (voire comme animaux de compagnie !) ou dressés pour des exercices de cirque, les tigres sont aujourd'hui gravement menacés de disparition dans leur milieu naturel. Le livre raconte et permet de comprendre les relations ambivalentes qui unissent le tigre à l'homme. Il est illustré par les photos du film, les images de repérage (les merveilleux décors d'Angkor et des villages cambodgiens où se déroule le film) et de nombreux documents anciens (photos des années 20, illustrations d'albums anciens, de récits de chasse, imagerie asiatique, affiches de spectacle, etc.).

  • Emotions animales

    Karine Lou Matignon

    • Chene
    • 20 Avril 2005

    Connaissons-nous réellement les animaux ? Peut-être ne soupçonnons-nous pas à quel point ils sont proches de nous oe

    Comme nous le démontre Karine Lou Matignon, passionnée par l'étude des comportements animaliers, ce sont des êtres sensibles, dotés d'une conscience, d'une intelligence, d'un langage, et surtout d'émotions. Tout comme les hommes, ils sont capables de ressentir et de manifester tout un panel d'états affectifs, qui va de la souffrance au plaisir, en passant par la peur, le bonheur, la jalousie, la tristesse, etc.

    C'est ainsi, dans un jeu de miroir où chacun de nous se reconnaîtra, par le biais d'histoires bouleversantes, d'anecdotes, et de réflexions personnelles, accompagnées de fantastiques photographies, que nous est racontée la très riche et intense vie des animaux.

  • L'idée que nous nous faisons des animaux a changé. Ces dernières années, la science a participé à faire évoluer la perception que nous avons des animaux en rendant accessible leurs univers mentaux. Elle dresse aujourd'hui un portrait d'eux beaucoup plus personnel et vivant. La frontière entre eux et nous est devenue plus floue. Ils ne sont plus ces mécaniques d'autrefois ni même seulement les représentants d'une espèce mais sont devenus des individus sensibles.


    Ces nouvelles considérations constituent un tournant majeur dans notre société car ils nous conduisent à envisager d'autres rapports avec eux. Ainsi se pose la question de leurs droits et de nos obligations éthiques à leur égard. Hier, jugée anecdotique, cette sollicitude pour les animaux induite par la connaissance est désormais une question sociétale et s'impose progressivement sur la scène économique et politique mondiale. Elle augure d'autres manières de vivre ensemble. Une révolution, qui, de l'avis de beaucoup, marque un progrès moral pour l'humanité. Cet ouvrage embrasse tout le champ multidisciplinaire traitant cette évolution.

    Une première partie réunit les connaissances actuelles sur les compétences des animaux à la lumière des découvertes les plus récentes. Emotions, intelligences, cultures, mémoire, créativité, empathie ...

    Une seconde partie revisite l'histoire des relations entre les hommes et les animaux, des origines à nos sociétés modernes, en passant par les différentes époques et cultures, et jusqu'à la question de leur statut. De par le monde se multiplient en effet les actions en faveur de la reconnaissance d'une personnalité non-humaine. Ce livre privilégie une approche multidisciplinaire et des contributeurs internationaux de renoms. La recherche, la pensée, le droit seront traités mais les sujets d'actualité qui intéressent les citoyens aussi. Un ouvrage rigoureux et très accessible.

    Une iconographie en couleur et en noir et blanc participe à incarner l'esprit de cet ouvrage en révélant, par des photographies exceptionnelles, ce que sont devenus les animaux : des individus qui nous interrogent...

  • Lourde responsabilité que de porter le devenir d'une espèce ! Comment expliquait-on autrefois l'apparition d'un enfant ? Comment l'accueillait-on ? Comment les femmes ont-elles vécu leur grossesse au fil des siècles ? Comment les méthodes d'accouchement ont-elles évolué ? Où en sommes-nous aujourd'hui ? Jusqu'où pouvons-nous aller ? Nous dirigeons-nous vers une nouvelle révolution de la naissance, vers une artificialisation complète de l'émergence de la vie ? Sans douleur, sans violence, et demain... sans mère ? En trois temps, La naissance autrefois, la révolution de la naissance, Naître demain, trois des meilleurs spécialistes, dont le professeur René Frydman, père du premier bébé éprouvette et pionnier des techniques in vitro, retracent ici cette prodigieuse épopée, des matrones de l'Antiquité aux futurs vertigineux que la science nous prépare.
    Désormais, procréation et sexualité peuvent être totalement dissociées ; on peut avoir un enfant si on le veut, quand on le veut, et bientôt comme on le veut, grâce à des technologies inédites : congélations des ovules pour les garder pour des jours meilleurs, sélection des embryons vierges de maladies héréditaires ou encore, perspective moins éloignée qu'on le croit, utérus artificiel qui fera naître des enfants à l'extérieur du corps des mères... Un nombre croissant de femmes réclament désormais la liberté, et le droit, de satisfaire leur désir d'enfant en recourant à cet éventail de techniques qui ne cesse de s'élargir... Mais ces nouvelles manières de faire et d'avoir des enfants nous posent des questions éthiques, sociales, politiques majeures et sollicitent la loi.
    Sur ce plan, les auteurs sont unanimes : la France, frileuse, n'a pas pris la mesure des enjeux ; elle est à la traîne, tant dans sa réflexion que dans la pratique. En se penchant sur la manière dont on fait des petits d'homme, nos spécialistes, qui s'expriment sans tabou, nous interrogent aussi sur l'identité humaine, et nous entraînent dans une réflexion essentielle sur le devenir de notre espèce.

empty