Laurent Capdetrey

  • Cette remarquable synthèse présente la période hellénistique de la Grèce, soit du IVe au Ier siècle av. J.-C. : débutant avec l'expansion considérable du monde grec lors de la conquête de l'Empire perse par Alexandre le Grand  ses frontières s'étendent désormais jusqu'à l'Égypte et aux contreforts de l'Himalaya  , elle s'achève lorsque Rome s'empare de l'Orient méditerranéen.
    L'ouvrage éclaire cette époque capitale, charnière entre l'histoire grecque et l'histoire romaine et pourtant longtemps considérée comme une période de « déclin » après la période classique. En s'appuyant sur l'historiographie récente, mais également sur l'archéologie et sur l'étude des transferts culturels, il met l'accent sur la créativité et la vitalité des habitants du monde hellénistique, qu'ils soient grecs, juifs, égyptiens ou orientaux.
    /> Il restitue en outre les débats de l'époque, qui trouvent encore aujourd'hui un écho fort, comme la question des identités politiques et culturelles ou la réflexion sur la notion de « déclin ».
    Cartes, iconographie et citations aident à faire revivre ces quatre siècles majeurs dans l'histoire du monde.
     

  • Pouvoir seleucide

    Capdetrey Laurent

    De la fin du IVe siècle au Ier siècle av. J.-C., le royaume séleucide fut, avec ses concurrents, une des principales puissances du monde hellénistique. Les conquêtes de Séleucos, le fondateur de la dynastie, lui permirent en effet de dominer un territoirre qui, de la mer Égée à l'Asie centrale et de la Babylonie à la mer Caspienne, faisait de lui le principal héritier de l'empire d'Alexandre. C'est par une analyse précise du fonctionnement de l'administration que l'on peut apprécier l'efficacité d'un pouvoir, qui eut à inscrire dans l'espace et la durée l'ambition d'Alexandre.

    CAPES-Agrégation d'Histoire-Géographie 2007-2009

  • L'Asie mineure occidentale au IIIe siècle Nouv.

    Le long IIIe siècle a.C. est un pont entre un monde issu des conquêtes d'Alexandre et l'arrivée des Romains sur la scène « internationale ». La partie occidentale de l'Asie Mineure est alors une région où les monarchies naissantes tentent de consolider leurs territoires. Elles développent avec les cités grecques des relations et l'on assiste à un épanouissement de la vie civique : constructions, inscriptions, monnayage connaissent alors une véritable efflorescence.
    Des dynamiques plus profondes voient les sociétés de la région se transformer sous l'effet de nouvelles normes culturelles et institutionnelles que l'on ne peut plus résumer à un simple processus d'hellénisation. L'ouvrage propose un florilège de recherches actuelles sur ces questions.

  • "Cet ouvrage collectif rassemble plusieurs études consacrées aux institutions de marché dans le monde gréco-romain. Il s'attache notamment à étudier les figures de l'agoranome et de l'édile en proposant des analyses sur le statut et les fonctions de ces magistrats. L'ouvrage mêle des études de cas et des approches plus générales, des analyses de documents et des réflexions synthétiques sur l'évolution du rôle des magistrats et sur les stratégies de contrôle des marchés dans la Méditerranée antique. Il s'inscrit ainsi au croisement d'approches relevant à la fois de l'histoire des institutions, de l'histoire économique et de l'histoire du droit en contribuant au renouvellement de la réflexion sur la régulation des échanges dans les cités antiques."

  • Cet ouvrage collectif rassemble des contributions centrées sur le thème des mobilités grecques dans l'espace méditerranéen, de l'époque archaïque au début de l'époque hellénistique. Ce thème des mobilités a été l'objet d'un très fort renouvellement conceptuel au cours des 20 dernières années, notamment par la sollicitation des notions de réseaux et d'ethnicité. Tel qu'il a été conçu, l'ouvrage se présente à la fois comme un nécessaire bilan historiographique et épistémologique et comme l'occasion d'approfondissements de ces notions.
    Le bilan et les perspectives offertes dans ce livre répondent ainsi à une exigence scientifique et à une attente générale puisque la question des mobilités et des diasporas grecques est au coeur du programme des concours du CAPES d'histoire géographie et de l'agrégation d'histoire.

empty