Marc Lapprand

  • Pourquoi l'oulipo ?

    Marc Lapprand

    • Hermann
    • 24 Juin 2020

    L'Ouvroir de littérature potentielle (Oulipo) est né en 1960 et demeure aujourd'hui bien vivace. En dialogue avec un certain Xanthiphas, nous proposons de renouveler la critique oulipienne de manière ontologique et ludique. L'Oulipo est analysé au regard de passages clés du passé, tels que l'ère des Grands Rhétoriqueurs et le traumatisme de la Seconde Guerre mondiale, sans oublier l'influence des surréalistes et de Bourbaki. L'apport pataphysique est nuancé car la généalogie préoulipienne remonte chez ses deux fondateurs, François Le Lionnais et Raymond Queneau, aux années 1930. Sera posée également la question de l'intégration assez tardive des femmes en son sein. Enfin, des informations inédites provenant des archives de l'Oulipo offriront une meilleure contextualisation de l'évolution du groupe.

  • Marc Zaffran a créé Martin Winckler pour raconter Bruno Sachs - l´homme, son nom de plume, son personnage: trois pour un. Marc Lapprand offre la première lecture de l´oeuvre prolifique et polymorphe de l´auteur de La Maladie de Sachs (1998) et jette les bases du darwinisme littéraire.

  • Cher Marc Lapprand, V comme Vian est le superbe travail d'un connaisseur et admirateur de Boris Vian.
    Ce travail va certainement encourager et aider les nouveaux chercheurs à découvrir les multiples facettes du talent de Bison Ravi. Je suis, moi-même, ravie que par votre talent, Boris Vian s'implante durablement sur l'Amérique continentale, de l'extrême Nord à l'extrême Sud, depuis la baie d'Hudson jusqu'à la Terre de Feu, en passant par les mers Caraïbes. Boris Vian y sera un excellent ambassadeur de la langue française.
    Bien à vous, Ursula Vian-Kübler.

  • Combinant avec bonheur originalité, humour et écriture, Jacques Jouet est l'auteur d'une oeuvre protéiforme et prolifique, principalement oulipienne. N'est-il pas scandaleux de composer comme il fait un poème par jour depuis plus de quinze ans ou d'avoir publié quarante livres, parmi lesquels le vertigineux feuilleton des aventures de l'anarcho-camionneur Mek-Ouyes ? Le présent essai dessine les contours d'une « oeuvre ronde » dont le noyau désormais bien établi permet l'expansion centrifuge. Il analyse les principaux titres, s'interroge en sa compagnie sur le parcours de l'auteur et en donne une bibliographie de plus de 500 références.

  • Ingénieur, trompettiste, poète, romancier, traducteur, parolier, chanteur, critique de jazz, dramaturge, producteur de disque, acteur... Touche-à-tout de génie, Boris Vian est l'une des figures les plus marquantes de l'après-guerre. Pourtant, il ne fut jamais reconnu de son vivant pour ce qu'il était avant tout : un grand écrivain. Son univers romanesque, onirique et fantaisiste, son humour provocateur et décapant, ses démêlés avec la justice pour J'irai cracher sur vos tombes et ses prises de positions anticonformistes déroutèrent nombre de ses contemporains qui virent en lui un plaisantin voire un pornographe. Après sa mort brutale, à l'âge de 39 ans, l'auteur de la chanson «Le déserteur» est devenu une sorte d'icône de la jeunesse contestataire, et la légende à pris le pas sur la réalité.
    Marc Lapprand et François Roulmann restituent le parcours intense et météorique d'un artiste fou de langage qui, de L'Écume des jours à L'Arrache-coeur, sut magnifiquement marier le swing et le verbe.

empty