Patrick Gyger

  • Et si notre Univers n'était qu'un parmi d'autres ? Cette idée d'univers multiples, envisagée pourtant depuis l'Antiquité, n'est entrée que récemment - et avec fracas - dans le champ de la science. L'hypothèse fascine, mais elle n'en est pas moins dérangeante : comment se formeraient ces mondes invisibles ? Peut-on tester et réfuter leur existence ? Une telle hypothèse est-elle vraiment scientifique ? Ouvrir la porte aux mondes possibles de l'astrophysique, de la philosophie et de l'imaginaire, c'est montrer qu'il y a une multiplicité de « manières de faire des mondes»...

  • L'utilisation quotidienne de voitures volantes, dont les ingénieurs et les auteurs de science-fiction rêvent depuis longtemps, pourrait bientôt devenir réalité. Les voitures volantes possèdent de gros avantages sur leurs concurrentes terrestres : elles résolvent le problème des bouchons sur les routes, qui ne leur seront elles-mêmes plus nécessaires, et sont moins bruyantes. Dans des villes de plus en plus congestionnées, l'idée ne peut que séduire.

    Si des projets ont émergé dès le début du XXe siècle, aucun n'a abouti sur une voiture commercialisable. Mais tout est en train de changer : des dizaines d'entreprises, y compris Airbus, développent des prototypes et les experts estiment que les premières voitures volantes apparaîtront sur le marché dans les années 2020.

    Ce livre présente de nombreux projets qui pourraient voir le jour ces prochaines années, sans oublier d'aborder les questions légales et de sécurité.

  • Trop occupés à fouiller le passé, les historiennes et les historiens n'ont que rarement abordé les représentations d'un futur imaginé.
    Celui-ci est pourtant un terrain de recherche extrêmement riche pour les sciences humaines. Les sociétés hypothétiques, au centre de la représentation du futur proposé par les oeuvres d'anticipation, sont construites sur l'allégorie des craintes et des espoirs propres à leur époque de production. La science-fiction propose ainsi des visions extrêmes : ces mondes inexistants, qu'ils soient idéaux ou pervertis, à haute technologie ou mystiques, égalitaires ou hiérarchisés, pacifiques ou conquérants, ne font que caricaturer et déformer la représentation du réel.
    Ces oeuvres sont autant de loupes - à la fois déformantes et grossissantes - qui révèlent leur temps. Dans cet ouvrage, le cinéma et la littérature de science-fiction ont été observés du point de vue de l'histoire, mais également de celui de l'analyse littéraire et musicale, de l'anthropologie, de la sociologie, de l'architecture et de la théologie. Cette approche interdisciplinaire offre un vaste panorama où se dessinent des représentations sociales et leurs enjeux politiques.

  • Symbole d'une modernité qui tarde à arriver, la voiture volante apparaît dans l'imaginaire des ingénieurs dès le début du XXe siècle. En 1940, Henry Ford lui-même déclare "Souvenez-vous de ce que je vais vois dire, une combinaison de l'avion et de l'automobile va voir le jour. Vous pouvez sourire. Mais cela viendra..." La science-fiction nourrit elle aussi de tels espoirs. Elle prépare le futur en entretenant nos fantasmes technologiques, ici, celui de pouvoir éviter l'engorgement des heures de pointe en s'élevant au-dessus de la masse pour rentrer tranquillement chez soi...
    Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, les voitures volantes ne sont pas restées des rêves de papier ou de pellicule : plusieurs de ces véhicules ont bel et bien volé ! De l'Airphibian à l'Aerocar, de nombreux engins roulants et volants naissent au fil des années, avant de disparaître faute de moyens, de mise au point ou de séries industrielles. pourtant, aujourd'hui plus que jamais, des compagnies privées travaillent sur de nouveaux modèles, et même la NASA s'y intéresse.
    Cet ouvrage se propose de raconter l'histoire des voitures volantes, dans la fiction, mais aussi à travers les réalisations concrètes de bricoleurs géniaux et passionnés. Il nous présente ainsi notre monde tel qu'il aurait pu être, et met en lumière le dialogue constant entre les contraintes du réel et les visions d'hommes qui tentaient de façonner un futur grandiose.

empty