Sciences humaines & sociales

  • Pendant huit années l'auteur a pris en charge, dans un cadre de Médecine Générale et également en cure analytique, un certain nombre d'addictifs-toximanes aux drogues dures et à l'alcool. Le fruit de ces expériences et de ces accompagnements a permis d'approcher et clarifier de nombreux modes de fonctionnements et d'éléments structurels chez ces patients qui, dans la majorité des cas, auront réussi à sortir vers un Extérieur d'eux-mêmes et se re-socialiser. Il existerait pour ce praticien une nécessité à reconsidérer l'addictif-toxicomane tout comme la notion d'Addiction.

  • Les dix-huit kilomètres de rivages du Rhône et de la Saône ont toujours constitué l'un des éléments fondamentaux du paysage lyonnais. Ils ont été, des millénaires durant, le lieu d'une confrontation permanente, aux fortunes diverses, entre les forces corrosives du fleuve, et l'action défensive ou conquérante des hommes. A l'origine, Rhône et Saône participaient à l'ordre du monde, auquel la ville ne pouvait se soustraire. Puis, en partie soumis par la construction des digues, des ponts et des quais, ils en ont constitué la chair et le sang grâce à leur eau, leurs flancs, leur faune et leur mouvement. Mais cette coexistence ne fut pas toujours lumineuse, il y eut des temps de révérence et de splendeur fluviale, et aussi des temps de mépris et de brutalité. Lyon « la fluviale » établit aujourd'hui un lien entre patrimoine, paysages et identité. Elle souhaite concilier la rivière et la ville par l'aménagement de ses rives, après celui de ses berges fluviales. Pour que les Lyonnais demeurent maîtres de leurs paysages et de leur destin, une réelle connaissance de la mémoire de leurs fleuves, aussi complexe soit-elle, est nécessaire. Car les connivences harmonieuses, voire amoureuses, si souvent évoquées relèvent du roman plus que de l'histoire... Un ouvrage de référence, aux multiples entrées, pour une réflexion nourrie sur Lyon, la rivière et le fleuve !

  • Les dépressions sont toutes issues d'un effondrement psychique. dans cet ouvrage, l'auteur nous fait remonter à leur source, dans les premiers moments de la vie élaborative et structurative de l'individu: la phase pré-objectale du nouveau-né. Dans l'aube de l'être et du dés-être nous avons tous eu à élaborer, sur un mode idéatoire et figuré, les bases existentielles de notre psyché. Nous découvrirons cette différenciation pré-objectale de notre Soi inconscient.

  • Encore en activité, en attente d'une réaffectation ou déjà reconvertis, les sites emblématiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes présentés dans cet ouvrage racontent la richesse et la diversité de son histoire industrielle. Datant du XVIIe siècle aux années 1990, ils sont autant d'invitations à traverser le temps et d'héritages pour les générations futures. Les visages de ce patrimoine sont d'abord multiples par les activités qu'ils ont autrefois incarnées (mine, passementerie, soierie, décolletage, armurerie, tannerie, énergie...). Ils permettent ensuite d'apprécier au fi l des siècles la continuité ou la réversibilité de certaines industries, comme la cartoucherie de Bourg-lès-Valence, le puits Couriot, la fonderie de Vénissieux, Renault-Truck, les Soieries Bonnet, les usines et cités Michelin... Cet héritage matériel, qui possède ses propres qualités graphiques, soulignées ici par la photographie, peut aussi servir de point d'appui aux architectes ou paysagistes contemporains (Michel Corajoud, Patrick Bouchain, Reichen et Robert, Philippe Prost...) lorsqu'ils sont invités à réinventer ces lieux, à faire dialoguer les images du passé et la projection symbolique d'un avenir. Si certaines traces laissées par les activités passées sont vouées à l'effacement, d'autres connaissent une nouvelle vie grâce aux dispositifs de protection au titre des Monuments historiques et aux démarches de reconversion. Leur histoire, ferment d'une identité et d'une mémoire collectives, invite à une réflexion sur le devenir de ces espaces et sur la relation que nous entretenons avec cet héritage pluriel.

empty