Thomas B. Reverdy

  • « L'hiver du mécontentement », c'est ainsi que le journal le Sun qualifia l'hiver 1978-1979, où des grèves monstrueuses paralysèrent la Grande-Bretagne. Dans un Londres en proie au désordre, Candice répète pour incarner le Richard III de Shakespeare. Entre deux courses à vélo, la rencontre d'une Margaret Thatcher encore méconnue ou du jeune musicien Jones, elle essaie de se faire une place dans ce monde.

    Thomas B. Reverdy écrit le roman de cet hiver qui a sonné le glas d'une époque et accouché d'un monde sans pitié. Mais il raconte aussi comment de jeunes gens réussissent à s'y faire une place, en luttant avec toute la vitalité, la détermination et les rêves de leur âge.

  • Les évaporés Ici, lorsque quelqu'un disparaît, on dit simplement qu'il s'est évaporé. Personne ne cherche à le retrouver, pas de crime pour la police, honte et silence du côté de la famille. Sans un mot, Kase un soir a disparu. Comment peut-on s'évaporer si facilement sans laisser de trace ? Et pour quelles raisons ? C'est ce que cherche à comprendre Richard B., venu au Japon afin d'aider Yukiko à retrouver son père. Pour cette femme qu'il aime encore, il mène l'enquête dans les quartiers pauvres de Sanya à Tokyo. Ce roman profondément poétique allie découverte du Japon, encore bouleversé...

  • Détroit, 2008. Alors que les maisons ne valent plus rien et que les gens s'en vont en les abandonnant, Eugène, un jeune ingénieur français, débarque pour superviser un projet automobile. Au même moment, l'inspecteur Brown enquête sur la disparition du petit Charlie, qui a grandi dans l'un des quartiers désertés de la ville. Prix des lecteurs de l'Escale du livre 2016

  • Le chantier de Ground Zero, deux ans après la tragédie du 11 Septembre, est un morceau de néant au milieu du paysage urbain. Un matin, on découvre le corps d'un ouvrier arabe jeté dans un puits de forage. Candice la serveuse, Pete l'ancien policier, ou encore Simon l'écrivain français, croisent les pas du commandant O'Malley qui mène l'enquête. Tous ont été marqués par les attentats, sources de haine ou de désespoir, de perte ou de souvenir, d'obsession ou d'impuissance.

  • Le monde se noie.
    Au coeur de La tempête, un homme pleure Les femmes qu'il a aimées. Eléonore, son amour perdu. Et sa mère récemment disparue. Inexorablement L'eau monte: Les fleuves débordent, la pluie s'abat avec une violence inouïe. Dans ce naufrage, Thomas se débat pour ne pas sombrer et exhume ses souvenirs, comme autant de digues contre l'oubli.

  • Sur une plage de Coney Island, Guillaume contemple New York dans le soleil couchant. Non loin, ses amis l'attendent dans un restaurant pour fêter leurs retrouvailles. Mais ce soir-là, Guillaume a décidé de disparaître. Deux ans plus tard, Thomas part à sa recherche : il ne peut se résoudre à oublier celui qui l'a soutenu dans les moments les plus sombres de sa vie.

  • Climax Nouv.

  • Les derniers feux

    Thomas B. Reverdy

    • Seuil
    • 3 Janvier 2008

    C'est souvent au moment où l'on s'apprête à tout perdre que la chance nous tend une dernière carte. Le narrateur de ce récit, Thomas, est entraîné par les événements dans un étrange voyage peuplé de spectres, où se superpose aux paysages traversés, depuis les brumes du Périgord jusqu'aux terres jaunes et rouges de Provence, le théâtre d'ombres de ses souvenirs. C'est à suivre son périple qu'il nous convie, avec Marine, Jules et Alain, Kim, Paul aux yeux de loup, les quelques amis de toujours qui le sauvent de tous les désespoirs par leurs rires d'ogres et leur amour. Grâce à eux, au fil des kilomètres, Thomas ne parviendra pas à retrouver le temps perdu de son enfance enfuie, mais il fera mieux. Il apprendra à s'en libérer. Rompre. Renaître, si c'est possible, sortant du livre, devenant son auteur.

  • Un écrivain en manque d'inspiration pour un roman d'aventures trouve en un jeune chercheur en histoire le compagnon idéal pour explorer les vestiges du jardin tropical en bordure du bois de Vincennes.

    Ensemble, ils partent alors sur les traces du fantasque fondateur du jardin, l'explorateur Jean Dybowski.

empty