Littérature traduite

  • Viktor Frankl a survécu aux camps de concentration dans lesquels ses parents, son frère et sa femme enceinte ont péri. Où et comment un homme trouve-t-il la force de vivre au cours des épreuves les plus inhumaines ? Dans cette oeuvre majeure, qui figure parmi les dix livres les plus influents au monde, le psychiatre Viktor Frankl livre un antidote puissant au mal et aux maux de notre mode moderne : le sens.

    Traduction de Clifford J. Bacon et Louise Drolet.

  • Au cours de la Seconde Guerre mondiale, Viktor Frankl passe trois ans dans un camp de concentration. Déjà psychiatre éminent, il observe ses codétenus et leur manière de faire face (ou non) à cette terrible expérience. Il découvre que ceux qui survivent le plus longtemps dans ces conditions inhumaines sont ceux qui trouvent la force de donner leur dernier morceau de pain ou de réconforter les autres ; tout peut leur être enlevé, sauf leur capacité à choisir leur propre attitude face aux circonstances de la vie. Il en tire une conclusion inspirante : le désir le plus profond de l'homme est la recherche d'un sens et d'un but. Quelles que soient nos souffrances, notre force ne dépend pas des aléas de l'existence, mais réside dans notre décision intime de dire oui à la vie.

    3 voies permettent ainsi de donner un sens à l'existence : l'accomplissement, c'est-à-dire la réalisation d'une mission ou la création d'une oeuvre ; l'amour, qui mène à l'établissement de liens significatifs et favorise le contact avec la nature et l'art ; la transcendance, qui incite l'individu à adopter une attitude positive face à la mort et aux souffrances inévitables. En lisant ce livre, vous découvrirez le véritable sens du mot « responsabilité », afin de vous permettre de prendre votre vie en main.

  • La pensée et les travaux de V. Frankl connaissent depuis quelques années en France une audience accrue. Ce livre est centré sur la méthode d'accompagnement et de traitement psychologique mis au point par Frankl sous l'intitulé "logothérapie" (thérapie du sens de la vie). Au-delà de la pulsion sexuelle et de la volonté de puissance, l'homme est, selon lui, déterminé par un inconscient spirituel qui le pousse à chercher le sens de son existence. La logothérapie permet au sujet de redonner la main à la dimension spirituelle de sa personne. Un livre attendu et qui trouvera un écho renforcé dans le contexte de l'anniversaire des 20 ans de la disparition de l'auteur.

  • A côté des névroses psychogènes, il existe des névroses "noogènes", expression d'une véritable détresse spirituelle du fait d'un abyssal sentiment d'absence de sens. Ce qui constitue l'apport principal de V. Frankl trouve une de ses expressions les plus abouties dans cet ouvrage qui démontre que l'inconscient humain ne parle pas seulement de pulsions insatisfaites mais ... de Dieu.

empty