Vincent Chenal

  • Dans les années 1770 se forme un véritable dialogue épistolaire entre François Tronchin et notamment les philosophes Denis Diderot, Frédéric-Melchior Grimm, le prince Dimitri Galitzine (ambassadeur de Russie à La Haye), Ivan Betzky (ministre des Beaux-Arts de Catherine II de Russie), le sculpteur Étienne-Maurice Falconet, alors à Saint-Pétersbourg pour réaliser la statue du tsar Pierre le Grand et le peintre genevois Jean Huber. Il ressort de cette correspondance un rare échange inédit d'idées théoriques sur l'opposition entre l'imitation de la nature et l'imitation de la sculpture antique qui s'insère dans un débat plus général en Europe à cette époque sur cette question.

  • A l'occasion du bicentenaire de l'entrée de la Cité de Calvin dans la Confédération helvétique en 1814, l'Unité d'histoire de l'art de l'Université de Genève s'est penchée, lors d'une journée d'étude (9 mai 2014), sur les conséquences de ce bouleversement politique dans le domaine des arts. La peinture, la sculpture, l'architecture et la musique ont-ils renforcé l'identité culturelle de la Cité lémanique, ou ont-ils joué un rôle fédérateur avec la Suisse, leur nouvelle patrie ? Le mariage entre les deux entités étatiques a-t-il engendré un art « suisse genevois » ? Grâce à un éclairage du contexte historique, le présent volume, quatrième de la Collection Patrimoine genevois, montre aussi bien les réticences que les adaptations des artistes genevois à leur nouvelle appartenance confédérale.

  • Depuis la Réforme, les collections d'art à Genève connaissent une tension constante entre les valeurs morales du protestantisme et les idées cosmopolites issues du réseau européen.
    Histoire des collections genevoises du XVIe au XIXe siècle se penche sur ce rapport dialectique en réunissant les actes d'une journée d'étude organisée le 7 mai 2010 à l'Université de Genève. Ce volume est le premier jalon d'un programme de recherche universitaire qui cherche à valoriser le patrimoine genevois dans une perspective internationale.

empty