Anovi

  • Pour accompagner tout au long de l'année 2016 les amateurs de bons vins, de tradition gastronomique et de beaux terroirs, cet agenda de très grande qualité allie l'aspect pratique au plaisir des yeux, grâce aux somptueuses photographies de Chanel Koehl. Au fil des pages, du cep à la bouteille, Vignes et vins nous guide à la rencontre de ces alchimistes des temps modernes, qui mettent tout leur savoir-faire et leur amour de leur terre au service du vin et, surtout, de notre plaisir.

  • Le souffle de l'Inde

    Hala Akkawi

    • Anovi
    • 3 Novembre 2015

    En 2012, Hala Akkawi rencontre Walter Fisher, acupuncteur belge qui a fondé plusieurs dispensaires dans des bidonvilles en Inde. Avec lui et l'équipe de l'ONG « Barefoot Acupuncturists », elle se rend à Mumbaï en octobre 2014, pendant « Diwali », la fête des Lumières.
    Pendant un mois, elle vit alors au plus près des populations les plus pauvres, au coeur même du bidonville et pratique l'acupuncture dans deux dispensaires. Surtout, elle se laisse imprégner par l'énergie ambiante, au point de participer à certains rituels, dont le Chhath Puja, intense moment d'émotion.

  • "Après une bataille acharnée, le général Custer et 263 soldats du 7e de Cavalerie sont tués par une coalition de Sioux et de Cheyennes.
    A l'annonce de cette défaite, l'armée américaine classe l'affaire et l'opinion publique se charge de déformer les faits. Selon elle, Custer aurait attaqué des milliers d'Indiens et payé le prix de son imprudente témérité.
    Cependant, les historiens se posent des questions. Qui était vraiment le général Custer ? A-t-il désobéi aux ordres reçus ? De quelles forces disposaient réellement les chefs Sitting Bull et Crazy Horseoe A-t-on négligé jusqu'à présent des témoignages essentiels?
    Fruit de cinq années de recherches, ce livre fait le point sur les travaux historiques et archéologiques les plus récents. De la guerre de Sécession aux guerres indiennes, il restitue méticuleusement le contexte de la tragédie et brosse le portrait des grandes figures qui y ont participé.

    Rejetant rumeurs, partis pris et idées reçues, cette enquête donne la parole à des centaines de témoins oculaires, comme aux meilleurs spécialistes de la question.
    Une reconstitution aussi minutieuse que fascinante de cet affrontement mythique. Un ouvrage de référence. Les cartes géographiques de cet ouvrage sont des oeuvres originales de Grégory Bouchier.
    "

  • Comment le cinéma américain représente-t-il la guerre du Vietnam ? Depuis plus de trente ans, la guerre du Viêt-nam hante le cinéma américain. Les réalisateurs ne cessent de mettre en scène les différentes implications du conflit et les effets destructeurs qu'il exerça sur les individus. Michael Cimino, Francis Ford Coppola, Stanley Kubrick, Oliver Stone ou Brian De Palma, notamment, ont proposé des films majeurs, qui participent aujourd'hui à la mémoire de cette guerre. Par sa démesure, par sa cruauté, par l'amertume et les questionnements qu'elle suscita, l'intervention américaine au Viêt-nam constitue toujours un repère incontournable pour les scénaristes d'outre-Atlantique.

  • "On est heureux Nationale 10" aurait pu être le titre d'une chanson de Charles Trenet si le "chanteur fou" était tombé amoureux du Sud-Ouest plutôt que du Midi... La Nationale 10 c'est "l'autre" route des vacances qui mène, elle aussi, vers le soleil et les plages. Départs à l'aube, voiture surchargée, embouteillages interminables, caravanes traînardes, déjeuner sur le pouce dans un "Routier", elle fut pendant longtemps la route des congés payés vers l'Atlantique et l'Espagne.

    Mais la Nationale 10 c'est aussi une route historique, déjà empruntée par les légions romaines puis par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Première route de France a être "mise en poste" elle fut parcourue par les rois, les empereurs, mais aussi par les réfugiés de l'exode de 1940. Depuis, Espagnols, Portugais et Marocains l'ont empruntée à leur tour pour retourner dans leurs familles lors des grandes migrations estivales.

    Artère économique essentielle, c'est par elle qu'ont transité le bois de Landes, le vin du Bordelais, les fruits du Val de Loire ou encore les céréales de Beauce.

    La Nationale 10 c'est aussi la route de grandes épreuves sportives comme les courses cyclistes "Bordeaux-Paris" ou "Paris-Tours". Elle fut même utilisée comme parcours de compétitions automobiles comme la terrible course "Paris-Madrid" en 1903. Aujourd'hui en partie déclassé en simple route départementale, elle garde de nombreux vestiges de son passé. Garages et stations-services abandonnés, restaurants toujours en activité, publicités peintes défraîchies, tous témoignent de l'intense activité qu'a connue cette voie majeure, au cours des Trente Glorieuses surtout.

    Cet ouvrage permet de vous replonger dans l'histoire de cette route avec de nombreux documents et témoignages. Il s'agit avant tout de rendre hommage à ceux qui l'ont parcourue et qui en ont forgé la réputation.
    Alors, en route ?

  • Un agenda de très grande qualité pour vous accompagner tout au long de l'année 2016, tout en vous faisant voyager en Bretagne, au fil des somptueuses photographies de Chanel Koehl. Pour allier avec élégance l'aspect pratique au plaisir des yeux et à celui de la découverte d'une région magnifique.

  • Le vocabulaire compris de tous durant la période 1914-1918 comme dans l'immédiat après-guerre l'est-il toujours un siècle plus tard ?
    Qu'évoquent aujourd'hui l'expression « Chemin des Dames », « Escadrille des Cigognes », « Grosse Bertha », « poilu » ...?
    Revisitant une vingtaine de termes employés lorsqu'il est question de la Première Guerre mondiale, Les mots de la Grande Guerre mêlent humour et connaissance. En miroir d'un dessin qui prend au pied de la lettre l'expression qu'il illustre, une explication, succincte mais rigoureuse sur le plan historique, précise le sens de celle-ci et son origine.

  • Pour vous accompagner tout au long de l'année 2016, tout en vous faisant découvrir un univers insoupçonné et pourtant si proche de nous, cet agenda de très grande qualité allie l'aspect pratique au plaisir des yeux, grâce aux somptueuses photographies de Chanel Koehl. Touchants, étonnants et d'une beauté incomparable, insectes et arachnides invitent ici le lecteur à poser sur eux un regard neuf, émerveillé et souvent amusé.

  • "Mais comment voir la vie autrement que comme un fardeau ? Comment stopper ma fascination pour la mort ? Comment arrêter d'être paralysé par le regard de l'autre ? Par mon propre regard ? Comment aimer les autres et la vie en général ? Ou plutôt, comment arriver à m'aimer moi-même ? Les réponses à ces questions me paraissaient inaccessibles. Je me trouvais alors dans un tunnel sans fin qui ne me laissait entrevoir aucune lueur d'espoir.
    " Après une prise de conscience radicale à la suite d'un accident de voiture en montagne, l'auteur a réalisé un profond travail d'introspection qui l'a mené à la découverte des autres, de la vie, de la foi et de lui-même. Son récit nous offre un autre regard sur la souffrance humaine et l'acceptation de la vie dans sa globalité. Grâce à cette mise à "nu", Olivier nous propose d'entrer avec lui dans son intimité pour tenter de "Ressentir et comprendre" ce qu'il a vécu à travers ses expériences : participation aux " Restos du coeur" , activités dans un foyer de la protection de l'enfance, dans les quartiers Nord à Marseille ou lors de sa dépression à la suite du premier confinement en 2020.
    Un témoignage touchant et porteur d'espoir !

  • Depuis le XIVe siècle environ, aux limites méridionales et orientales de la Russie ancestrale, se sont regroupés, venant de divers horizons, des hommes libres appelés « Cosaques ». Leurs traditions de courage, d'honneur, d'indépendance, ainsi que leur réputation de cavaliers intrépides, fidèles au Tsar, à la religion orthodoxe et à leur terre natale, ont forgé au cours des siècles la légende épique de ces guerriers redoutables.
    Cette légende fut entachée aussi de révoltes célèbres, de pillages, d'actes cruels et d'excès de toutes sortes. Les Cosaques ont été de tous les combats jusqu'à la seconde guerre mondiale.
    Après avoir failli disparaître sous Staline, de nombreux groupes cosaques sont réapparu et se sont consolidés à la fin du XXe siècle, s'affirmant sur tout le territoire de la Russie sous l'oeil bienveillant, mais attentif, du Kremlin.
    Qui sont ces hommes ? Où puisent-ils leurs racines ? Quelle est leur histoire ? Quelles sont les grandes figures de leur saga ? Cette étude propose des réponses synthétiques et actualisées à toutes ces questions.

  • En 1814, et encore en 1815 à l'issue des Cent Jours, les Coalisés occupent Paris et une grande partie du territoire français. Il faut le bannissement de Napoléon Ier à Sainte- Hélène, pour ouvrir une période de paix durable, qui met un terme à l'antagonisme existant depuis plusieurs siècles entre la France et l'Angleterre.
    Mais il est nécessaire d'attendre quarante ans après Waterloo pour que, poursuivant un processus de rapprochement initié dès le congrès de Vienne par Talleyrand, l'empereur Napoléon III, un autre Bonaparte, obtienne de Victoria, reine d'Angleterre et d'Irlande, qu'elle effectue une visite d'État en France.
    Les fastes déployés à l'occasion de cette venue sont destinés à séduire la souveraine britannique, en vue de donner corps à ce qui déjà, dans les discours officiels, prend le nom « d'Entente cordiale ».
    Ainsi, en ces chaudes journées d'une fin d'été 1855, se dessine l'alliance militaire qui, à partir d'août 1914, conduira les soldats français et anglais à se battre côte à côte contre les armées allemandes.
    Dans un récit passionnant et d'une grande richesse, ce voyage improbable, pourtant si important pour le sort des armes de la France au moment de la Grande Guerre, est décrit dans ses moindres détails et commenté, depuis les échanges entre chancelleries pour l'organiser jusqu'au départ triomphal de la reine d'Angleterre au soir du 27 août 1855.

  • Ruben le petit renne

    Aude Guilvard

    • Anovi
    • 12 Septembre 2014

    Ruben, le petit renne, a un rêve : aller toucher les étoiles ! Mais comment les atteindre ? Ses amis, le lapin, l'écureuil et la chouette, tentent de lui apprendre à voler, mais la tâche n'est pas facile.
    Heureusement Ruben va faire une rencontre surprenant, un brin magique...

  • Avocat dans le civil, Jacques Sieklucki est mobilisé dans l'artillerie en 1939. Capturé avec plus d'un million et demi de ses camarades au printemps suivant, il est envoyé derrière les barbelés en Allemagne et interné au Stalag VI B de Versen. Il a tiré de sa captivité un témoignage totalement hors normes, d'une stupéfiante intensité littéraire et d'une originalité absolue. En insistant sur le ressenti des prisonniers et sur la nature des rapports humains qu'ils entretiennent, ce récit fait découvrir au lecteur contemporain des aspects rarement évoqués de l'univers des Stalags et des Oflags.
    Ces marionnettes en cage sont suivies de poèmes rédigés en captivité par l'auteur.

  • Avril 2009... Le président de la République, Nicolas Sarkozy, annonce l'envoi de gendarmes français en Afghanistan pour participer, au sein de l'ISAF, à la formation des forces de sécurité afghanes. Mai 2010... Cent gendarmes mobiles bretons des escadrons de Rennes et Pontivy, commandés par le lieutenant-colonel Stéphane Bras, posent le pied pour six mois en Kapisa et en Surobi, dans les montagnes désertiques à l'est de Kaboul. Ils forment le détachement des POMLT (Police Operational Mentoring and Liaison Team). Leur mission sera d'accompagner et de conseiller les policiers afghans dans leurs activités quotidiennes au contact de la population, dans les vallées et les villages d'une province où la menace des talibans conditionne chaque sortie sur le terrain. Ce livre retrace la préparation opérationnelle puis la vie de ces gendarmes mobiles venus aider leurs homologues. En opérations aux côtés des unités de la brigade La Fayette, dans le dédale de la zone verte ou en patrouilles dans le bazar de Tagab, ils vont s'efforcer de faire progresser les policiers en leur inculquant les valeurs de la gendarmerie française. POMLT est le récit d'un volet méconnu de l'action des gendarmes en Afghanistan. Un témoignage sur leur contribution à la stratégie de contre-insurrection, ainsi que sur une intense aventure humaine.

  • Il semble convenu que le cinéma français n'a pas su montrer la guerre d'Algérie et qu'il ne l'a représentée que de manière très allusive. Cette contre-vérité quasiment instituée nourrit les complexes que les Français entretiennent par rapport au cinéma américain, prétendument beaucoup plus libre et plus critique quand il s'agit de mettre en images les épisodes les moins avantageux de l'histoire récente des États-Unis.
    Et si l'on faisait un mauvais procès à nos réalisateurs ? Un minimum d'objectivité permettrait en effet de constater qu'ils ont proposé au public les images manquantes du conflit. Comment nous représenterions-nous cette guerre « refoulée » s'il n'y avait eu R.A.S., Avoir vingt ans dans les Aurès ou L'Ennemi intime ? Il est peut-être temps de rendre justice à notre cinéma en réexaminant comment chacun de ces films, à sa manière, a contribué à modeler la conscience collective nationale.

  • Ce livre n'est pas « une histoire » du fascisme, mais un recueil d'histoires sur le fascisme, de parcours personnels souvent contradictoires et parfois stupéfiants. Il ne s'agit pas de s'en souvenir pour s'émouvoir (bien que, dans certains cas, l'empathie soit vraiment irrésistible...) mais de s'en souvenir pour comprendre. Car tous ces itinéraires, si différents et parfois absolument antinomiques, nous font toucher du doigt et « sentir » véritablement l'extrême complexité de ce que fut l'Italie de Mussolini qui, à travers tant de drames, aboutit finalement à ce résultat durable et, peut-être, définitif dans l'esprit des italiens : la mort de leur pays en tant que Nation.

  • Voici un guide très complet à destination des restaurateurs et des hôteliers déjà installés, ou de celles et ceux qui souhaitent se lancer dans l'aventure ! Que vous ayez uniquement un restaurant ou un hôtel, cet ouvrage est aussi pour vous. Au fil des chapitres, ce manuel va vous permettre de développer votre activité grâce à de nombreux conseils faciles et pratiques, de gérer la relation clientèle en direct ou sur les réseaux sociaux, de booster le chiffre d'affaires, de recruter et manager avec efficacité vos collaborateurs, et améliorer le bien-être au travail pour réduire le turn-over.
    Vous allez gagner du temps en organisant votre travail au quotidien, et en mettant en place des procédures simples, mais très efficaces. Ce livre s'adresse également aux étudiants en hôtellerie restauration qui souhaitent s'immerger dans le monde professionnel auquel ils se destinent. Ce recueil va devenir un compagnon de route et vous donner les clés pour réussir !

  • Joseph MEGAIDES est un doux rêveur inclassable, atypique et maladroit. Il est un artiste bohème autodidacte plein de ressources. C'est un électron libre, toujours la tête dans les nuages. Il a un parcours de vie hors norme, alimenté de maintes péripéties riches en rebondissements. Parti de rien, il côtoie la rue, les centres d'accueil, le froid, la faim, la mendicité. Joseph est habité par une volonté indestructible. Il est positif, optimiste, énergique et boute-en-train. Il nous o¬ re une leçon de vie, d'amour, d'humour, de bonheur et de poésie. Il construit sa vie comme un puzzle. De petits boulots en petits boulots, à force de ténacité et d'imagination, il rejoint les cercles fermés du monde juridique.
    En l'an 2000, il divorce, et dans la foulée il choisit de tout quitter pour réaliser l'un de ses rêves. Il devient « Piopio » le clown magicien sculpteur sur ballons. Il commence comme bénévole auprès d'hôpitaux, instituts pour autistes et maisons de retraite ; il ouvre pour diverses associations. Depuis, « Piopio » fait toujours du bénévolat, mais intervient aussi pour des goûters anniversaire, fêtes de fin d'année et tout événement festif. Joseph devient également spécialiste (en tant que candidat) des jeux télévisés, ainsi que figurant et comédien. Joseph place l'espoir au-delà de la vie et de l'amour et ne veut avoir qu'un but : aider ceux qui doutent ! Piopio est doté d'une force morale et psychologique exceptionnelle, et c'est cela qu'il veut partager dans cet ouvrage. On peut tout et on le peut tous.

  • Juliette est une jeune oenologue, vivant dans la petite ville d'Anscension au Canada, elle y mène une vie paisible avec sa colocataire Denitsa. Sa notoriété dans le milieu du vin lui permet de participer à de prestigieuses expositions ; mais voilà, depuis quelque temps le sommeil de Juliette est perturbé par de mystérieux cauchemars, plus terribles les uns que les autres.
    De son côté, Letho fuit une organisation sans pitié qui cherche à s'approprier son pouvoir : celui de voyager dans les rêves d'une personne et d'y découvrir des secrets cachés. Mais il s'échappe et se retrouve sur l'île de Pâques, célèbre pour ses arbres humanoïdes géants et ses vignobles exceptionnels. Détenant des connaissances pouvant faire sombrer l'organisation, il devient alors la cible à abattre.
    Lorsque Juliette se voit proposer une promotion, elle ne se doute pas que celle-ci l'emmènera loin de chez elle, sur une terre de vignes et de raisins, d'arbres géants et de récifs acérés, sur une île où se trouve celui qui changera sa vie, pour le meilleur comme pour le pire.
    Comment survivre lorsqu'une multinationale décide de nous traquer ? Comment la faire tomber lorsque nous nous retrouvons seuls ? Parfois des alliés inattendus font leur apparition et des traîtres surgissent des ombres...
    La solution se trouve parfois au fond de nous-même, et les rêves en sont la clé pour y accéder.

  • Reflets d'un voyage intérieur, ces contes, tout en ayant une portée universelle sont bien d'actualité : l'écologie et l'importance de la nature, le problème des migrants, la recherche de sa propre identité et du sens de la vie y sont évoqués. Ils nous invitent non pas à vouloir changer le monde mais à nous changer nous-mêmes. Ils invitent à mieux se connaître, à être vrai, accueillant, attentif aux autres, en contact avec la nature, à la recherche de son être essentiel. Ce ne sont pas des contes spécifiquement pour enfants, bien que certains d'entre eux aient beaucoup plu aux petits-enfants de l'auteure. Ils s'adressent à l'enfant qui est en chacun de nous et qui ne demande qu'à se faire entendre. Les illustrations ont été réalisées par l'auteure parallèlement à l'écriture, elles reflètent son ressenti lors de leur relecture.

empty