Littérature traduite

  • La chanson de roland

    Collectif

    • Droz
    • 1 Janvier 2003

    Depuis sa parution en Italie en 1971, l'édition critique de la Chanson de Roland par Cesare Segre s'est imposée comme la " bible " des rolandiens.
    En 1989 a paru la version française de cette édition, due au soin talentueux de Madeleine Tyssens. Les médiévistes français ont salué d'une seule voix les qualités de l'ouvrage. Aujourd'hui reparaît l'édition du texte critique de la version O avec ses variantes, enrichie de l'ample introduction et de l'index des noms propres de Cesare Segre, ainsi que d'un glossaire établi par Bernard Guidot. Ce faisant, cette édition est un remarquable instrument d'enseignement pour découvrir ou redécouvrir la Chanson de Roland.

  • Hermès (1751) est un texte capital de la linguistique abusivement qualifiée de "cartésienne". Avec l'Essai sur l'origine des connaissances humaines de Condillac, les études de Maupertuis et de Turgot, et surtout les articles de Dumarsais dans l'Encyclopédie, l'ouvrage de James Harris, marque le véritable départ de la grammaire générale dont la Grammaire de Port-Royal constituait seulement les prolégomènes. Tous les grammairiens philosophes anglais s'y réfèrent, notamment Monboddo. Hors d'Angleterre, son influence d'étend d'abord à l'Allemagne : Herder s'en inspire, et plus tard Humboldt. La traduction française et les Remarques de François Thurot, présentées ici, consacrent le succès européen de celui qui Georges Mounon considère comme "le plus remarquable grammairien des siècles classiques".
    Dans une introduction substantielle, André Joly s'attache à déterminer la place de Harris dans le contexte épistémologique de l'époque, précisant le sens de son retour à la philosophie grecque et de son attitude critique à l'égard de l'empirisme. Après une présentation générale de la pensée linguistique de Harris, des principes et de la méthode - on découvre entre autres que, pour la première fois, une langue est clairement définie comme un système - il examine quelques applications particulières (analyse des parties du discours et du système verbo-temporel, théories du genre et de la personne, etc.).
    Le propos essentiel de cette étude critique n'est pas de mettre en relief l''actualité" d'un grammairien du dix-huitième siècle, mais de montrer que ces recherches d'un autre âge ont un sens dans la problématique contemporaine.

empty