Parascolaire

  • La Grammaire tibétaine de Bénédicte Vilgrain est conçue comme un montage de préceptes grammaticaux avec des proverbes et un conte en épisodes. Avec Nga, le dernier chapitre paru, l'auteur introduit le pronom personnel dans sa grammaire ("Nga" signifie "je").

    "Depuis 2001 j'ai décidé de 'ranger', pour que rien ne se perde, mon vocabulaire dans une 'Grammaire' : c'est-à-dire d'associer aux proverbes traduits les vers fondateurs de la grammaire (et de l'orthographe) tibétaine, vers attribués à Thonmi Sambhota, le 'ministre' du roi Srontsen Gampo (VIIème siècle), le premier roi unificateur du Tibet fidèle aux tables de la 'Loi Bouddhique'.
    Au lieu d'être illustrées par des exemples littéraires, les prescriptions grammaticales et les observations linguistiques se
    voient rapportées à des dictons, à des fabliaux".

    Poète, traductrice, auteur de livres pour la jeunesse, Bénédicte Vilgrain a fondé et anime, avec Bernard Rival, les éditions Le Théâtre Typographique. Entre traduction et réécriture, elle oeuvre à la jonction des langues et des cultures, et fait de la grammaire un moteur de la fiction. Elle a notamment traduit chez Fata Morgana La Raison de l'oiseau, poèmes du Ve Dalaï-Lama (1683-1707).

empty