Jean Pierre Otelli

  • Quel est le nombre exact des victimes de Michel Fourniret et de sa complice Monique Olivier ? Depuis leur procès en 2008 à Charleville-Mézières, la liste ne cesse de s'allonger. Les proches du dossier évoquent peut-être une vingtaine de meurtres !
    Où se trouvent les corps qui n'ont jamais été retrouvés, et notamment celui de la petite Estelle Mouzin, dont l'ADN a été découvert sur un matelas dans la maison de la soeur du tueur ? Et que s'est-il passé pendant la « période blanche », ces dix années au cours desquelles le couple aurait cessé de tuer ?

    Le journaliste Philippe Dufresne, qui couvre depuis 27 ans la presse des faits divers en Picardie, dans les Ardennes et dans la Marne, fait le point sur 17 ans d'enquête, et révèle des éléments qui pourraient changer le cours de la Justice.

  • Il dénonce sans langue de bois...

    48 ans de barreau ! Jusqu'en 2018, ce brillant avocat pénaliste, incontestable ténor de Perpignan, a été un des acteurs majeurs de plus de 350 procès. Il a raccroché la robe, mais reste habité par la passion de ces affaires criminelles extraordinaires ou tristement banales qui constituent toujours une photographie de notre société et de son évolution.
    Ses récits nous emmènent au coeur d'enquêtes et de procès où une « erreur » humaine peut gripper l'ensemble du processus judiciaire en faisant condamner un innocent.
    Ses emportements, ses victoires ou ses désillusions illustrent sans langue de bois ce qui fait la beauté et la difficulté du métier d'avocat.
    Étienne Nicolau dénonce les erreurs, non pour dénigrer une institution indispensable, mais pour trouver leurs origines et éviter leur répétition.

    Il analyse le mécanisme qui conduit le système judiciaire à se tromper...

  • Qui est vraiment Jacques Rançon ? A-t-il avoué tous ses crimes ? Condamné en 2018 à perpétuité dans l'affaire des « disparues de la gare de Perpignan?», l'un des mystères judiciaires les plus sombres des années 90, ce tueur en série comparaît à nouveau en juin 2021 devant la cour d'assises de la Somme, pour le viol et le meurtre, accompagné d'actes de torture et de barbarie, d'une jeune femme de 20 ans en 1986 en Picardie. Me Étienne Nicolau, avocat des familles de Perpignan, raconte ses années de combat pour la vérité, avec le témoignage exclusif du policier Vincent Delbreilh qui a identifié Jacques Rançon et résolu l'enquête. Ils dressent le portrait d'un tueur implacable qui, selon eux, a pu faire bien d'autres victimes.

  • Bonjour, on vient pour l'affaire !
    50 ans de faits divers.
    Par Alain Hamon.

    Les plus grandes affaires de ces 50 dernières années :
    - L'enlèvement à Troyes de Philippe Bertrand par Patrick Henri.
    - les morts violentes du prince De Broglie.
    - du ministre Fontanet et de Robert Boulin.
    - du baron Empain ou du numéro 2 du CNPF.
    - la vie et la mort de Jacques Mesrine.
    - les attentats des années 80 à Paris.
    - Émile Louis le tueur de l'Yonne.
    - la mort de Géraldine Giraud et Katia Lherbier tuées par Jean-Pierre Treiber.
    - la mort du petit Grégory dans la Vologne.
    - les viols et les crimes de Guy Georges.
    /> - l'affaire Caroline Dickinson.
    - le sanglant parcours de Michel Fourniret et de Monique Olivier.
    - la mort d'Ilan Halimi...
    - Etc.

  • Témoignage exceptionnel sur les coulisses d'un fait divers qui a fait le tour du monde au début des années 60. Le 26 septembre 1961, à Orange, une fillette de 8 ans, Louise, est enlevée, par un camionneur d'une quarantaine d'années, André Berthaud, avec la complicité de sa propre fille, une adolescente de 17 ans.
    Le « rapt d'Orange » fait aussitôt la une de la presse nationale et internationale. La France est bouleversée... Le 4 octobre suivant, le ravisseur est interpellé dans la région parisienne. La petite Louise est saine et sauve. Elle n'a pas été violée.

    André Berthaud, en garde à vue, demande à aller aux toilettes... Soudain, en passant près d'un bureau sur lequel se trouvent étalées ses affaires personnelles, il se saisit d'un couteau à cran d'arrêt, et se porte un coup mortel, en plein coeur !

    La fille d'André Berthaud, Danièle, contrainte par son père, sous menace de mort, de participer au kidnapping, a été incarcérée à l'époque comme complice de cet homme, victime de ce que Marguerite Duras appellera plus tard, dans une chronique consacrée à ce fait divers qui l'avait fascinée, un « coup de foudre de paternité » pour la fillette enlevée !

    Dans ce document exceptionnel, Danièle Berthaud, rapidement innocentée à l'époque, raconte cette histoire terrible qui a bouleversé sa vie. Elle aura attendu plus de 50 ans pour rétablir la vérité sur l'acte d'un père qu'elle continue à haïr au-delà de la mort !

empty