Tourisme & Voyages

  • Loin de l'image d'une ville-musée à la confluence des arts, Venise vibre de toute la gaieté italienne. Une douceur, un plaisir de vivre qui jaillissent des tableaux de Giambattista Tiepolo, de la musique de Vivaldi, du théâtre de Carlo Goldoni, des aventures de Casanova. Une dévotion aux sens à laquelle s'ajoute un esprit profondément républicain, ouvert au monde.
    Dominique Fernandez nous raconte le glorieux passé de la Sérénissime, décrit le développement de l'art, rappelle les navigateurs audacieux, et dessine les contours de sa Venise personnelle en n'oubliant rien des lieux phares comme la place Saint-Marc, l'Accademia, les Zattere ou l'église San Zanipolo.
    Illustré par les splendides photographies de Ferrante Ferranti, cet ouvrage redonne ses couleurs à la « cité des Doges » et révèle nombre de mystères vénitiens.

  • Pour un Français, la Colombie c'est d'abord Ingrid Betancourt. Le cinéphile ajoute Marie pleine de grâce gobant des sachets de cocaïne ; l'amateur de littérature pense lui à la victime inconsciente de la Chronique d'une mort annoncée par Garcia Marquez ou aux sicarios de La Vierge des tueurs. Guérilla, drogue et assassinats. Des images de violence dont les Colombiens ne connaissent que trop la réalité, mais qui ne doivent pas occulter les autres facettes de ce pays grand comme deux fois la France, seul État d'Amérique du sud à avoir une façade sur les deux océans.
    Des forêts tropicales de la côte Pacifique aux immensités herbeuses des Llanos, du littoral caraïbe à la forêt amazonienne, la Colombie présente une incroyable variété naturelle - tant par sa biodiversité que par sa richesse humaine. Si les Européens sont largement majoritaires, un tiers de la superficie est officiellement formé de territoires indigènes et la traite négrière est à l'origine d'une population afro-colombienne longtemps marginalisée mais qui émerge progressivement sur la scène culturelle. Depuis le début du XXe siècle, le kaléidoscope s'est enrichi des Turcos originaires du Proche-Orient.
    Paysages et histoire sont liés de manière indissoluble. Le randonneur marchant vers la Ciudad Perdida au coeur de la Sierra Nevada croise les silhouettes blanches des Kogis. Mompox somnolant sur les berges du fleuve Magdalena n'a pas changé depuis l'époque où l'or et les émeraudes attendaient l'arrivée des galions. Les Nègres Marrons réfugiés à San Basilio de Palenque ont profondément influencé sa langue et sa musique. Les paysages de la zone du café, eux, ont été modelés à l'époque moderne.
    En mêlant sites emblématiques et grands épisodes de l'histoire, en allant au-delà des lieux communs et des images toutes faites, les auteurs espère éveiller la curiosité et l'envie d'aller voir par soi-même cette fascinante Colombie.

  • Terre mythique, difficile d'accès, interdite aux femmes, le Mont Athos, en Grèce, est un haut lieu de la chrétienté. Perchés à flanc de falaises ou dressés sur le rivage, ses vingt monastères et leur ermitage renferment l'une des plus grandes collections d'art du monde, offerte à la vénération des moines et des pèlerins: iconostases flamboyantes, bibliothèques pleines d'incunables précieux, églises couvertes de fresques dont les plus anciennes remontent au VIIe siècle...
    Partant de son expérience de la vie à la Sainte Montagne, Jean-Yves Leloup raconte pourquoi il est un " suiveur du Christ " et comment il est venu à l'hésychasme, spiritualité fondée sur la prière du coeur, chère aux orthodoxes. Un passionnant index historique, théologique et anecdotique du Mont Athos retrace l'histoire du lieu.
    Ferrante Ferranti, grâce à de longs séjours sur place, s'est attaché à connaître les moines du Mont Athos dont il a partagé le quotidien. Ses photographies nous livrent un portrait vivant du site et de ces hommes qui ont fait don de leur vie à Dieu. La confiance lui a donné accès aux liturgies et aux trésors.
    Ce livre est un vibrant hommage à la beauté du Mont Athos, à l'art qu'il recèle et à la grandeur de la spiritualité qui l'anime.

  • Lieu mythique, difficile d'accès, interdit aux femmes, le Mont Athos est un des endroits les plus
    fascinants du monde. Cette république théocratique, avec son propre gouvernement, établie au
    sein de la démocratie grecque consiste en un territoire autonome qui s'étend sur une superficie de
    325 kms carrés. Le Mont Athos se dresse dans une splendide solitude à l'extrémité de la péninsule
    qui porte son nom, bordée de la mer Egée. Son importante communauté monastique lui vaut le
    qualificatif de « Sainte Montagne » (Agion Oros) car il représente depuis plus d'un millénaire l'un
    des hauts lieux de la chrétienté.
    Perchés à flanc de falaises, les 170 monastères et skites renferment l'une des plus grandes
    collections d'art chrétien du monde : iconostases flamboyantes, bibliothèques remplies d'incunables
    précieux, églises recouvertes de fresques remontant pour les plus anciennes au VIIe siècle. Ces
    trésors sans équivalent, témoins de la foi de générations de moines, de princes et d'empereurs
    byzantins qui manifestèrent protection et dévotion à la Sainte Montagne, sont offerts à la
    vénération des moines et des pèlerins. Ils sont les atours d'une Orthodoxie dont le faste légendaire
    est proportionnel à la rigueur du dogme. Les auteurs, grâce à de fréquents et longs séjours sur place, se sont attachés à connaître les moines du Mont Athos. En partageant leur quotidien, ils ont cherché à saisir le sens du sacré, des pratiques d'ascèse et la sig nification des rites. Les paroles de moines interrogés -
    traditionnellement peu loquaces et communicatifs - sont précieuses et inédites. Les témoignages
    se croisent, s'enchaînent pour nous livrer un portrait vivant des lieux et exposer les raisons pour
    lesquelles ces hommes ont fait don d'eux-mêmes à Dieu. On croisera parmi ces anonymes des
    hommes issus d'anciennes familles aristocratiques européennes, d'anciens diplomates, des
    scientifiques, mais aussi des hommes d'humble origine qui ont tout abandonné pour venir vivre
    dans un dénuement quasi-total sur la Sainte Montagne, tels « des veilleurs qui attendent l'aurore ».
    La confiance que les moines ont témoignée aux auteurs leur a donné accès à des trésors
    inaccessibles et reproduits ici pour la première fois. Ce livre est un vibrant hommage à la beauté du
    Mont Athos, de l'art qu'il recèle et, surtout, à la grandeur des personnages qui l'habitent.

empty