Christianisme

  • Xavier, trente-deux ans, journaliste à Paris, ne supporte plus la vie qu'il mène. Usé par son rythme trépidant, lassé des amours éphémères, déçu par la médiocrité des liens, vidé de tout élan et ne sachant plus où trouver de la force pour éclairer sa vie, il décide, sur un coup de tête, de passer quelques jours dans un ermitage auprès d'un vieux moine, haut en couleur, à la stature spirituelle et humaine hors du commun.
    Il s'installe au creux d'un monastère perdu dans la montagne. Partageant la vie de prières et les travaux des moines, il dort dans une cellule et prend un repas par jour. Sa cure de silence est entrecoupée par des conversations à la fois chaleureuses et exigeantes menées souvent par le père supérieur et parfois avec les autres moines dont les différentes personnalités le surprennent, mais moins toutefois que le bonheur qu'ils respirent. À la fin de sa retraite, il remonte à Paris en partie lavé de son mal-être et rencontre une jeune femme.
    Un voyage initiatique aussi dense qu'inattendu, ponctué de dialogues revigorants, riche de sagesse et de bon sens, plein d'émotion et parfois d'humour où la source du christianisme jaillit comme un leçon de vie.

  • Dieu

    ,

    Si Dieu existe, pourquoi ne le voit-on pas ? Quand les dieux sont-ils apparus dans l'histoire de l'humanité ? Les juifs sont-ils les inventeurs du Dieu unique ? Pourquoi la figure de Dieu est-elle presque toujours masculine et les religions bien souvent misogynes ? Dieu est-il une personne, une force, une énergie, un principe créateur ? Le Dieu des juifs, des chrétiens et des musulmans est-il le même ? Pourquoi s'entretue-t-on au nom de Dieu ? Que disent les philosophes de Dieu ? La foi peut-elle exister sans le doute ? Y a-t-il d'autres sociétés athées que l'Occident moderne ? La science peut-elle prouver que Dieu existe ou qu'il n'existe pas ? Le bouddhisme est-il une religion sans dieux ?
    Voici quelques-unes des questions posées par la journaliste Marie Drucker à Frédéric Lenoir, philosophe et historien des religions. À travers une conversation très vivante, où aucun sujet important n'est éludé, la fabuleuse histoire de Dieu dans l'histoire humaine prend tout son sens. Frédéric Lenoir livre une analyse objective et distanciée ; il expose aussi bien le point de vue des athées que celui des croyants. À l'image de ses auteurs qui ont toujours su allier esprit de sérieux et popularité, ce livre réussit le pari de la rigueur intellectuelle et du plaisir de lecture.

  • Vous qui pensez connaître l'Évangile par coeur ; vous qui ne l'avez jamais lu ; vous qui avez rayé le Christ de votre existence, ignorant sa vie, déformant ses propos, balayant son enseignement d'un revers de main ; vous qui imaginez que la sagesse christique est une soupe insipide servie à des enfants sages ; vous qui ne savez pas que sa doctrine cravache les pouvoirs, renverse les convenances, pourfend toutes les formes d'étroitesse d'esprit. Et surtout... vous, passionnés de la lumière, fanatiques de l'amour, vous qui ne voulez pas vous mettre en rang derrière la bien-pensance, ce livre est fait pour vous !
    En écrivain et en poète, plus qu'en théologien ou en exégète, le père Michel-Marie Zanotti-Sorkine relit l'Évangile, en déploie les mystères et, à chaque verset, actualise le message évangélique en redonnant chair et sang au Charpentier de Nazareth.

  • Donnons aux jeunes une place centrale ! Marginalisés, ces exclus de notre temps sont faits de la même étoff e que Dieu : leurs meilleures qualités sont les Siennes. Ce n'est qu'en établissant un pont entre les anciens et les jeunes que pourra survenir cette révolution de la tendresse humaine dont nous avons tous si profondément besoin.
    Le pape s'adresse ici non seulement aux jeunes du monde entier, dans l'Église et au-dehors, mais aussi à tous ces adultes qui ont un rôle d'éducateur et de modèle dans les familles, dans les paroisses et les diocèses, à l'école, dans le monde du travail et des associations. Il aborde avec force, sagesse et passion les grands thèmes qui touchent notre jeunesse - l'environnement, les extrémismes, la pauvreté, les réseaux sociaux, l'amour... - et mêle souvenirs personnels, notations théologiques et considérations prophétiques.
    Ces pages parlent d'avenir et d'espoir.

  • Le plus célèbre de nos prêtres prend la plume pour défendre l'Église. Il s'agit de regarder la vérité en face : si les Catholiques s'éloignent de leur Église, il faut que le clergé accepte de réviser sa façon de faire. Ainsi, l'audacieux Michel-Marie Zanotti-Sorkine n'hésite pas à dénoncer une Église vieillie, en perte de vitesse, abandonnée de ses ouailles avant de dévoiler ses rêves pour la maison de Dieu.
    « Je rêve d'une église moins parlante et plus aimante ; Je rêve d'une église qui par la splendeur de la liturgie emporterait les têtes, les coeurs et les sens ; Je rêve d'une Élise ultra patiente avec les égarements de chacun. » L'auteur s'adresse en préambule directement à l'Église, qu'il personnifie. L'effet est saisissant : qui est cette femme, au pas lent et solennel, créée par le fils de Dieu il y a 2000 ans ? Quels atours lui reste-t-il pour séduire encore aujourd'hui ? Pour espérer retenir les fidèles qui s'éloignent en masse, l'Église doit cesser de juger les hommes, de statuer sur la vie des personnes. Bien au contraire, elle doit les accompagner, unir les aspirations de ses contemporains à celles du Christ.

  • Après vingt-cinq ans de recherches, James Tabor, spécialiste mondialement reconnu des religions archaïques, retrace ici l'histoire de l'homme Jésus, et contredit sérieusement un certain nombre de dogmes du christianisme.
    Il montre comment un mouvement religieux considéré comme dissident à l'époque - le christianisme - a pu s'imposer au détriment du projet initial de Jésus : conduire le peuple juif à sa rédemption politique, sociale et spirituelle. Et il dessine sous nos yeux l'image d'un Christ très humain, l'aîné d'une nombreuse fratrie, à la tête d'une véritable dynastie, rejoignant Jean-Baptiste dans son élan messianique et enrôlant dans son mouvement ses quatre frères dont trois reprendront le flambeau après sa mort. Pourquoi et comment ces faits ont-ils été gommés ?
    Best-seller aux États-Unis, cette fascinante enquête transforme radicalement notre vision d'un des moments les plus cruciaux de l'histoire.

  • Dans le premier livre signé de sa main, le Pape François dialogue de façon simple, intime et personnelle avec chaque femme et chaque homme de la planète.
    À travers son expérience personnelle de prêtre, il aborde la question de la Miséricorde, thème central de son enseignement et de son témoignage.
    Il explique pourquoi l'Année sainte extraordinaire qui lui tient tant à coeur devrait parler à toutes les âmes - à l'intérieur de l'Église mais aussi au-dehors - qui recherchent un sens à la vie, un chemin de paix et de la réconciliation, une guérison des blessures physiques et spirituelles.
    Ce texte est la synthèse de son enseignement et de son pontificat.

  • Ce livre s'adresse à l'honnête homme, catholique ou non, s'intéressant à ce que le catholicisme peut signifier et devenir dans la France d'aujourd'hui. C'est une réponse à la fois vigoureuse, argumentée et vivante au déclinisme qui a trop souvent cours à l'intérieur comme à l'extérieur de l'Église. Il s'appuie en partie sur l'expérience de l'auteur acquise par neuf années comme aumônier des parlementaires français. Son objectif est le suivant : mettre en lumière les signes de vitalité et les promesses de recommencement du catholicisme français - tout en relevant les exigences de purification et de réforme. Il comprend six thèmes majeurs :
    - Les rapports de la politique et de l'église dans la société actuelle, le sens et l'importance de la véritable laïcité ;
    - Le rôle des chrétiens dans le domaine de la culture, la dimension culturelle étant au sens large plus fondamentale que la dimension politique ;
    - Les défaillances et les insuffisances de l'église dont les remèdes sont la ferveur et l'espérance ;
    - Le relativisme ambiant qui cohabite avec une soif de la vérité. La recherche de la vérité qui fait vivre ;
    - Les rapports hommes-femmes remis en cause, la distinction sexuelle en débat, la recherche d'une écologie " humaine" ;
    - L'Église est une Église pour les pauvres. Il y a à promouvoir une éthique de la fragilité.
    Nous sommes un corps, une âme et un esprit. Le monde a soif de vie intérieure. Il s'agit de conduire le lecteur vers la possibilité de la prière ; la crise spirituelle est aiguë mais " nous sommes au commencement de l'ère chrétienne " (cardinal Lustiger).

  • À Marseille, en haut de la Canebière, l'église des Réformés devait être détruite. L'évêque tente une dernière chance et en confie la charge au père Zanotti-Sorkine. Sept ans plus tard, dans ce quartier où les catholiques sont minoritaires, chaque dimanche matin, l'église est archipleine. Cent soixante-deux baptêmes d'adultes ont été célébrés à Pâques. Un miracle ? Non, mais une exception en France qui tient à quelques raisons. L'église est ouverte douze heures par jour, la messe est dite quotidiennement dans la nef. Le culte est célébré dans la grande tradition : processions solennelles, enfants de choeur, encens, grandes orgues, chants, célèbres sermons du nouveau curé, chapelets dits en commun, confessional ouvert deux fois dans la journée.
    Le prêtre reçoit sans rendez-vous tous les soirs à partir de vingt heures. Ce qu'il prêche : les grands préceptes de l'Église catholique, le don de soi, l'amour des autres, la confiance en Dieu, la pratique religieuse. Tous les paroissiens le disent : " Je viens ici parce que j'y découvre ce que je n'ai pas trouvé ailleurs. " Né en 1959, l'auteur a d'abord été chanteur-compositeur-interprète dans des cabarets. À 28 ans, il arrête et étudie la philosophie et la théologie puis entre chez les Franciscains. En les quittant, il vient à Marseille, où il est ordonné prêtre à 40 ans.
    Le livre est divisé en deux parties :
    - la première s'adresse aux prêtres : cinquante pages de pensées, conseils, sentences simples et fortes qui redéfinissent leur sacerdoce ;
    - la seconde est destinée aux fidèles et aux autres pour leur rappeler les bases de la religion catholique ainsi que des comportements et des vertus qui aident à vivre.

  • « Je n'arrive pas à me déplacer en voiture blindée. Un évêque, c'est un berger, c'est un père. J'ai dit dès le départ que je ne voyagerais que si on me laissait être en permanence au contact des gens. » François.
    Partout où il voyage, François est attendu avec ferveur par des milliers de catholiques. Andrea Tornielli l'a accompagné dans tous ses déplacements hors de Rome, depuis le premier, symbolique, à Lampedusa en juillet 2013. Il en a rapporté ce journal de voyages dans lequel il nous révèle un portrait inédit et intime du pape, pèlerin de la paix.
    De l'Italie au Brésil, de Cuba au Sri Lanka, dénonçant la corruption, le narcotrafic et la vente des armes à feu, appelant les gouvernements à agir contre le réchauffement climatique, s'indignant de l'indifférence générale face aux grandes tragédies humanitaires, invitant toutes les confessions à prier ensemble, serrant dans ses bras des enfants des rues ou des familles endeuillées, le pape François donne un sens fort à chacun de ses voyages. Entre messages d'amour et cris d'indignation, il veut remuer les consciences contre la « mondialisation de l'indifférence ».

  • Dieu, une biographie

    Jack Miles

    Une biographie au sens fort du terme, pleine de suspense, et de rebondissements.
    L'auteur nous tient en haleine jusque dans les dernières pages du livre. Croyant ou agnostique, on ne saurait rester indifférent à la lecture d'un ouvrage qui traite de Dieu comme d'un héros de roman que chacun " croit " connaître. Lumière ! crie Dieu au début du livre de la Genèse. A la fin de la Bible, Il finit par se taire, après que Job lui a tenu tête. C'est ce qui s'est passé entre ce moment péremptoire de la création du monde d'un côté, ce repli dans le silence de l'autre, qu'étudie Jack Miles, en soulignant comment, inlassablement, Dieu commence toujours par agir avant de réfléchir.
    /> Tout au long de cette interprétation de la Bible hébraïque, Dieu nous est familier et pourtant Il demeure mystérieux. Qui est-Il exactement ? Orphelin cosmique, Dieu agit avec l'assurance aveugle d'un somnambule. Il n'a pas d'histoire, pas de vie privée, il n'est point d'" aventures de Dieu ", mais Dieu n'accomplit aucune action qui n'ait l'homme pour objet. La quête de son identité l'a poussé à créer l'humanité comme un miroir où, scrutant son propre reflet, Il trouve aussi un rival.
    Jaloux acariâtre, inconstant autant qu'aimant et attentionné, souvent Il ne sait pas ce qu'Il veut. Pour Jack Miles, " Dieu n'est pas un saint ". Il faudra nombre de massacres, d'innocents passés par les armes pour que, lassé par les ravages de sa puissance, Il finisse par accepter le dialogue. Page après page, Jack Miles traque les progrès de Dieu dans la connaissance de soi. Il montre comment Dieu se métamorphose, jusqu'à renoncer aux séductions du pouvoir pour se complaire dans le mystère.
    Ouvrage éblouissant, d'une érudition saisissante, qui colorera à jamais, s'il ne la modifie pas carrément, notre vision de la Bible considérée comme une oeuvre d'art. THE NEW YORK TIMES PRIX PULITZER 1996 (contre 125 concurrents, auteurs de biographies de personnages historiques).

  • Chrétiens, un Vincent de Paul, un Frédéric Ozanam ou un abbé Pierre, se sont souciés de mettre en ?uvre des actions concrètes de charité pour venir en aide aux plus démunis ? S'il existe un ministère de diacre, certaines fonctions dans l'Eglise sont des institutions de service, des associations de service social...
    Le service de la société n'est pas annexe dans l'Eglise ni ne constitue une conséquence éthique de sa nature. Ce livre rappelle l'enseignement classique de l'Eglise en ce domaine tout en abordant aussi des débats d'actualité : l'avenir de l'Etat-providence, la société du care , l'articulation entre le rôle des familles, de la société civile, de l'Etat dans la prise en charge des questions sociales...

  • Dieu malgre lui

    Benoît Michel

    Le 7 avril de l'an 30, un homme était assassiné aux portes de Jérusalem.
    Deux jours plus tard, son corps disparaissait du tombeau. Que s'est-il passé ? Et qui était cet homme, Ieshua Ben-Joseph, plus connu sous le nom de Jésus ?
    Des siècles se sont écoulés, des Eglises puissantes se sont constituées sur la mémoire de cet homme, un nombre incalculable de pages ont été écrites à son sujet. Sous l'épaisseur des ans et des dogmes, est-il encore possible d'exhumer une nouvelle vérité ?
    C'est à cette tâche que s'attelle Michel Benoît.
    Avec la rigueur du scientifique et le savoir du théologien, il mène une enquête aux ramifications inattendues, il dévoile toutes les hypothèses sur le meurtre de Jésus et sur la personnalité de certains apôtres. Ses conclusions bouleversent la vision que nous avons du Christ et nous éclairent sur la naissance de l'Eglise chrétienne.
    Enfin, l'auteur explore la vie de Jésus à la lumière d'une autre tradition religieuse, ouvrant ainsi la voie à des recherches prometteuses : l'expérience de Siddharta, le Bouddha, peut-elle enrichir notre approche de Ieshua Ben-Joseph, Dieu malgré lui ?

  • Meditations - tome 1 Nouv.

  • Caroline Pigozzi est la seule journaliste à avoir tissé des liens privilégiés avec Jean-Paul II.
    Elle a partagé des moments de confiance avec ce pape si secret, connu sa vie quotidienne, souvent parlé avec lui, et l'a accompagné au cours de ses voyages. Mieux que personne, elle sait à quel point chaque geste, chaque parole du Saint-Père exprimait la richesse de son âme. Le témoignage unique d'une femme entrée dans le premier cercle. Ce livre est une nouvelle version actualisée et enrichie du Pape en privé.
    Caroline Pigozzi est grand reporter à Paris Match. Elle a obtenu le prix Mumm pour ses reportages sur Karol Wojtyla.

empty