Tourisme & Voyages

  • Chacun a en tête une image particulière de la ville méditerranéenne. C'est, avant tout, une série de sensations : le bleu intense du ciel, le scintillement de la mer, le balancement d'un pin, les linges qui sèchent aux fenêtres, mais aussi la tonalité particulière du vent, le claquement des boules de pétanque, les deux-roues trop bruyants, les conversations qui meurent tard dans la nuit, les odeurs qui envahissent la rue... Toutes ces impressions trouvent difficilement leur place dans un manuel d'urbanisme. Elles sont pourtant ce qui fait la singularité et la beauté de la ville méditerranéenne.
    Bien au-delà des découpages territoriaux et administratifs, les villes de l'arc méditerranéen partagent, peu ou prou, une culture et des expériences communes. De Gênes à Barcelone en passant par Nice, Marseille et Montpellier, ces 10 millions d'habitants vivent dans un même paysage, face à la mer et le plus souvent adossé aux reliefs marqués de l'arrière-pays. Ils sont baignés par le même climat qui crée des similarités dans les rythmes et les occupations journalières.
    Sensual City Studio propose d'examiner cet ensemble urbain à travers les usages, les sensations, les atmosphères et souligne la nécessité de réintroduire ces critères dits subjectifs dans l'élaboration de la stratégie urbaine, économique et sociale de ce territoire.
    Il est urgent de donner une réalité à l'arc méditerranéen, cette métropole vivante et innovante à la pointe d'une économie urbaine durable, idéalement située entre Europe et Afrique.
    Enrichi d'une contribution du géographe Michel Lussault, le livre Belle Méditerranée, la métropole sensible dessine les outils pour une façon radicalement nouvelle d'aménager la ville au XXIe siècle.
    Cette étude a été réalisée avec la collaboration et le soutien d'EDF.

  • "Se représenter la figure multiforme de ce continent urbain", tel est l'objectif de Bertrand Lemoine dans ces pages. Directeur général de l'Atelier international du Grand Paris pendant près de quatre ans, il y a côtoyé des personnalités éminentes - élus, acteurs économiques et institutionnels, maîtres d'oeuvre, militants. L'auteur, fort de son expérience, dresse ici une encyclopédie de poche, passant d'"agriculture" à "beauté" et de "ports" à "tourisme" et permettant au citoyen ou à l'acteur engagé d'appréhender plus facilement la complexité et les enjeux du territoire "grandparisien".

  • Chaque année depuis 2003, la villa Noailles commande une série de photographies à un artiste de son choix, sur un thème en lien avec l'aire hyéroise (Joël Tettamanti, Cyrille Weiner, Charles Fréger, Erwan Frotin, Grégoire Alexandre, Cécile Bortoletti). Après Variations modernes en 2005, le photographe français Olivier Amsellem réalise une nouvelle commande pour le centre d'art. Loin des architectures du continent, il s'attache ici à explorer l'Île du Levant en Méditerranée, face à la villa Noailles. La plus petite des trois îles d'Or de la commune d'Hyères a la particularité de rassembler une communauté natursite fondée au début du 20e siècle et une base militaire.

  • Le voyage d'alep - la creation d'un ensemble de paysages au service des visiteurs, des jardiniers, d Nouv.

empty