Drivers

  • Cars of vinyl

    Jacques Petit

    • Drivers
    • 13 Décembre 2006

    Il n'y a pas si longtemps que ça, encore épargnée par les faits malsains et nocifs dont elle est accablée aujourd'hui, l'Automobile représentait un excellent faire-valoir social et un vecteur promotionnel de premier ordre.
    Ainsi, dans le début des années soixante, l'industrie du disque en plein boom économique, utilisa plus que de raison le symbole valorisant d'une auto, pour promouvoir l'image d'un artiste ou d'un album. Du tacot désuet pour musicien populaire, à la limousine inaccessible servant une idole parvenue, en passant par le bus de l'orchestre à balloche, on ne compte plus les disques produits durant une bonne trentaine d'années utilisant l'automobile en bonne place, au risque quelquefois de voler la vedette à l'artiste.
    Il n'en fallait pas davantage pour que germe l'idée d'une collection thématique. C'est justement ce que nous propose Jacques Petit dans cet ouvrage. Mais attention ! Cars of Vinyl n'est pas qu'un simple catalogue destiné aux collectionneurs de disques et d'automobiles. Il est un amusant kaléidoscope de plusieurs décennies de tendances. Ici le kitsch l'emporte toujours sur le désuet. Et une petite dose de second degré efface toute ringardise au profit d'une délicieuse émotion nostalgique.

  • Deuxième volet de la série "Les Carnets du Collectionneur" après "Les Jouets CIJ en Zamac", cet ouvrage s'attaque à la marque emblématique de la miniature 1 /43ème qu'est DINKY TOYS. Ce premier tome s'attache à présenter en couleurs et avec force détails, la série 100 JUNIOR, ayant débuté en 1962 par la R4L, la série 500 vendue de 1959 à 1967, et enfin la série 1 400 fabriquée jusqu'en 1974. Un ouvrage exhaustif et indispensable, aussi bien pour le collectionneur pointilleux que pour l'amateur nostalgique.

  • New seven passion

    Joucla & Nicolao

    • Drivers
    • 10 Juillet 2007

    Après le succès du premier livre seven passion, une nouvelle édition réactualisée et largement enrichie.
    Née du génie de colin chapman en 1957, la lotus seven devient vite en l'espace de quelques années "l'idéal automobile" de toute une génération de gentlemen drivers. passée sous la bannière de caterham à partir de 1973, la seven poursuit infatigablement sa route, et fête aujourd'hui ses 50 ans de carrière. devenue véritable culte, cette auto minimaliste est de nos jours la plus copiée dans le monde. près de 120 artisans de tous pays proposent leur évocation de seven.
    Fidèle copie, évolution technique ou inspiration lointaine, aucune de ces "cousines" ne trahit la philosophie initiale de la lotus seven. cette longue et complexe histoire passionnelle, emmanuel joucla et rémi nicolao tous deux "seveners" impénitents, ont décidé de nous la présenter dans un premier ouvrage publié en 2004, intitulé déjà seven passion. devant le succès de l'ouvrage, et face aux profonds et récents changements de la seven et de son univers, ils n'ont pu résister au plaisir de remanier totalement le livre.
    Ce seven passion nâ°2, offrira donc à tous les passionnés une toute nouvelle lecture. nouveaux chapitres, iconographie nouvelle et enrichie, gageons que ce livre du cinquantenaire restera le guide de référence de cette singulière automobile.

  • 2cv de famille

    E Levron

    • Drivers
    • 7 Novembre 2007

    Depuis soixante ans, trois générations d'une même famille profitent des joies de la conduite en 2CV. Une famille nombreuse, très nombreuse. Une grand-mère pionnière qui initiera quelques douze frères et soeurs qui ont eu eux-mêmes quatre à cinq enfants. Ce qui donnera environ deux cent amateurs. Une myriade de 2CV, de souvenirs et d'anecdotes que ce livre tente de contenir. Par ces textes savoureux et surtout à travers les superbes photos laissées par cette famille pas comme les autres, Emmanuel Levron, nous fait partager les mille souvenirs d'une tribu dont la vie quotidienne balance toujours au rythme sautillant et joyeux de la 2CV.

  • ROCHEPOT : la fameuse côte de la Rochepot, située sur la Nationale 6 entre Saulieu et Chagny, incarnait pour les chauffeurs de l'époque le cauchemar absolu de la route d'alors.
    Quand la prose ensoleillée d'un provençal, ancien chauffeur routier aujourd'hui retraité, croise le dessin précis et facétieux d'un illustrateur de talent, cela donne déjà un livre plein de promesses...
    De cette rencontre improbable, est né ce précieux témoignage, où la sincérité côtoie le sens du devoir bien fait, où la pudeur s'efface en un sourire bienveillant.
    Un récit unique et touchant sur cette " vieille route " d'avant l'indifférence autoroutière. Toute une ambiance oubliée magnifiquement ressuscitée et mise en valeur par les photos d'époque, et la finesse des dessins.

  • Un incroyable tour de force!
    Philippe Moro grand collectionneur de petites autos, a réussi l'exploit de réunir pour ce livre plus de 1000 modèles de taxis miniatures et jouets en provenance du monde entier...
    Des cartes postales, des pubs, et tout un tas inimaginable d'objets collectibles sur cette passion du taxi complète cet original ouvrage.
    Une manière inhabituelle de voyager en feuilletant ce pavé qui fera date dans la collection de miniatures.

  • Light is right (ce qui est léger est bien.
    Depuis 1948 date de création de la première lotus, tous les modèles nés du génie de colin chapman, répondent à la philosophie de leur créateur. si la production de la société lotus véritablement fondée en 1952, reste marginale, elle prend réellement son essor en 1957 en dévoilant le modèle seven. cette auto minimaliste et aujourd'hui légendaire, devint un succès qui permit à lotus de développer toute une gamme sportive.
    Les elite, elan, europe, esprit sont devenues des icônes du savoir-faire britannique en matière de voitures de sport. les modèles comme les excel et eclat illustrent les égarements du constructeur dans une tentative d'embourgeoisement contre-nature. a la mort de chapman en 1982, la société est au bord du gouffre financier. après bien des vicissitudes économiques, et pas mal d'errances techniques, lotus entre en 1995 dans le giron du groupe malais proton.
    Cette profonde restructuration marquera le renouveau de lotus cars et aboutira à l'elise, modèle le plus vendu dans l'histoire de la firme. dix ans après sa création, l'elise et ses nombreuses évolutions reste une des autos les plus prisées par les connaisseurs. c'est toute cette histoire passionnante qu'emmanuel joucla se propose de raconter dans le présent ouvrage. après le succès de son premier tome exclusivement consacré à la seven, il s'associe à lionel fontenier grand amateur de la firme d'ethel pour nous guider dans la complexe production de lotus.
    Fidèle au concept de la collection "passion " chaque modèle de tourisme fait l'objet d'une étude technique rigoureuse, illustrée par une iconographie aussi riche qu'inédite.

  • Mx-5 passion

    Laurent Cornée

    • Drivers
    • 20 Juin 2007

    C'est en 1989, alors que le marché de l'automobile se morfond dans un certain conformisme, que la marque nippone mazda surprend tout le monde en dévoilant un petit roadster, évoquant sans équivoque le meilleur du cabriolet britannique disparu.
    Si certains esprits réfractaires voient en ce nouveau modèle un grossier plagiat de la défunte lotus elan, le grand public se réjouira vite de cette sympathique résurrection. présentée au salon de genève sous l'appellation mx5, plus connue aux etats-unis sous le nom de miata, cet hommage à la voiture évasion, se forgera bien vite sa propre légende. facile à vivre, peu onéreuse à l'achat et à l'entretien, mêlant un soupçon de modernisme au concept incontournable de la propulsion à moteur avant, le roadster mazda continue à séduire.
    Effectivement plus de quinze ans après son lancement, toujours en production sous une 3ème version, plus de 800000 exemplaires ont trouvé preneur, en faisant ainsi le cabriolet le plus vendu dans le monde.

  • C'est aujourd'hui une famille de véhicules qui prête quelque peu à sourire...
    Leur taille minimale, leur forme originale et leur conception quelque peu désuète, le plus souvent intrigue et amuse.
    Pourtant, nés pour l'essentiel d'entre eux après la 2ème guerre mondiale, les microcars n'avaient pour autre ambition que la remotorisation de nombreux pays. Petits et grands constructeurs de tous bords s'engoufrèrent dans ce rêve industriel. Si un grand nombre de modèles ne dépassèrent pas le stade du prototype ou de quelques unités produites, quelqu'uns, fruits d'une conception moins fantaiste ou aux finances plus solides ou encore à la diffusion plus pragmatique, firent une percée non négligeable dans le paysage automobile de l'époque.
    Certains peuvent se targuer d'être de nos jours de véritables îcones bichonnées par une poignée de collectionneurs fanatiques.
    C'est à ce tour du monde de l'auto minimale et peu conventionnelle, que Jan de Lange nous invite dans ce sympatique ouvrage.
    Des documents forts rares, des noms inconnus ou oubliés, une ambiance ludique et surannée, quoi de mieux finalement pour passer un bon moment, en notre époque si sérieuse et rigoriste

  • « Ce livre n'est qu'une collection d'instants fugitifs, née de promenades et d'amitiés avec des personnes partageant la même passion des épaves automobiles ».

    Même si l'on sent poindre le regret et la nostalgie au coeur de ces pages, ce recueil est avant tout une hymne fervente à la mémoire des hommes et de leurs maîtresses de métal déchues.
    Par esprit de contestation et de lassitude face à des autos anciennes trop ou mal restaurées, Jean-Luc Lescure décide dès l'age de 14 ans de pourchasser les épaves dans leur ultime linceul de verdure.
    Quelques années et plusieurs milliers de clichés plus tard, il nous propose aujourd'hui ce livre d'images et de souvenirs, dont le dénominateur commun reste une ardente passion pour les automobiles inanimées.

  • L'un était la tête. L'autre était les jambes. Ils s'appelaient Charles Deutsch et René bonnet. Leur rencontre bouleversa le sport automobile français durant trente ans, et bien après, puisque des cendres de leur fantastique entreprise, devait naître la marque Matra et son auréole de gloire en Formule 1 et sport-prototypes.
    C'est cette histoire pleine de passion et un peu trop vite oubliée, que Patrice Vergès se propose de nous raconter dans cet ouvrage. Une enquête minutieuse auprès des protagonistes survivants, quelques clichés inattendus sortis des tiroirs, et la verve inimitable et sans complaisance de son auteur, suffisent à rendre ce modeste livre vite incontournable. En tous cas un bien bel hommage au génie de ces deux hommes là.

  • La gueule du diable

    ,

    • Drivers
    • 2 Novembre 2005

    " La Gueule du Diable " raconte l'histoire de deux jeunes gens dont l'amitié est cimentée par une folle passion : les moteurs, les belles carrosseries, la vitesse... En un mot, la course.
    Un bel ambitieux, Jean-Pierre Hourcade, que les scrupules n'étouffent pas, et son ami plus fleur bleue, Antoine Courtès n'ont qu'un même objectif : devenir pilotes de course.
    Pourtant, cette noble quête troublera leur belle amitié. D'autant plus que les femmes vont apparaître dans leur univers mécanisé. Et les relations amoureuses, elles aussi, compliquent souvent les relations...
    L'affaire se déroule à la fin des années 1950, une époque où l'on ne se préoccupait guère de sécurité dans les courses. Et où piloter à la limite comportait des risques considérables.

  • D'Azur à Total

    Christian Rouxel

    • Drivers
    • 16 Avril 2007

    Qui se souvient aujourd'hui des belles stations-service azur dont l'étoile bleue ornait les routes françaises ? et pourtant, derrière cette marque, se cache une histoire passionnante qui nous entraîne de 1861 jusqu'aux années 1960 : celle de la société desmarais frères ! desmarais a été le plus grand pétrolier français avant la première guerre mondiale.
    Il est toujours resté par la suite le premier pétrolier privé du pays. son produit phare, azur, a connu un tel succès qu'avant la deuxième guerre mondiale il était le supercarburant le plus vendu en france ! cet ouvrage retrace toute son histoire. le récit nous transporte d'abord au temps où l'essence était vendue en bidons de cinq litres par les épiciers ; il nous fait vivre ensuite l'apparition des bi-jaugeurs manuels puis, enfin, celle des belles stations-service modernes équipées de pompes électriques.
    On y apprend pourquoi georges lesieur, directeur de la société, préfère finalement la quitter et lancer sa propre marque d'huile alimentaire. on y découvre également que desmarais frères fabrique et vend de la margarine et de la lessive. et pourquoi c'est loin d'être illogique pour un raffineur d'essence ! enrichi de très nombreuses illustrations (dont beaucoup proviennent de la société desmarais), le texte nous raconte une aventure humaine extraordinaire : celle de plusieurs générations d'hommes et de femmes qui ont vécu durant un siècle l'histoire du pétrole en france, en y jouant un rôle très important.
    Desmarais frères a énormément participé à la construction de la politique pétrolière de la france et a contribué à la naissance d'un nouveau pétrolier : total. en lui cédant son activité de raffinage, puis son réseau de distribution, elle a aidé à faire de total le grand groupe français qu'il est aujourd'hui.

empty