Institut Developpement Forestier

  • Trente ans après sa première parution et à l'aube du nouveau « Prodrome des végétations de France », il était temps de rééditer la Flore forestière française. La réédition revue et considérablement augmentée (de 1 792 pages à 2 464 pages, 551 nouvelles espèces) présente les nouveaux genres et espèces, leur autécologie, les nouvelles cartes de répartition à partir des données les plus récentes (un peu plus de 6 500 000 données réparties dans environ 390 000 relevés). Chaque espèce est représentée en page de gauche par une illustration croquée sur le vif avec des détails pour faciliter la détermination. En page de droite, on trouve les noms latin et vernaculaire de l'espèce, sa famille et son genre ; les noms en anglais, allemand et néerlandais ; l'étymologie ; la description de l'espèce (avec des notes pour éviter toute confusion entre espèces) ; la carte de répartition ; l'autécologie ; l'écologie ; les habitats actualisés du deuxième Prodrome des végétations de France (PVF2) ; les usages, propriétés médicinales et statuts de protection. Ce guide pratique offre aussi un vocabulaire, une aide à la reconnaissance, des clés de détermination (notamment sur la reconnaissance des ligneux en hiver), des fiches synthétiques illustrées par genre, une bibliographie et deux index (latin et français). L'ensemble de ces informations permettent un diagnostic de terrain efficace, économe et rapide.

  • Le tome 3 de la Flore forestière française décrit 845 espèces des forêts et des milieux associés de la région méditerranéenne.La Flore forestière française, est la bible de la botanique forestière, déjà adoptée par plus de 70 000 professionnels de la forêt et de la nature amoureux des plantes et randonneurs. Retrouvez dans chaque tome : - une présentation des caractères écologiques des zones boisées,- un vocabulaire, des clés simples d'accès pour les mousses, les fougères, les arbres, et les autres plantes forestières,- des espèces décrites et dessinées dans les moindres détails avec leur autécologie précisée,- deux index des noms français et latins,- des annexes sur les groupes d'espèces indicatrices,- les groupements végétaux et les plantes protégées.

  • Les mousses, les lichens et les fougères sont méconnus bien qu'omniprésents dans nos forêts. Ce guide très riche en photos rappelle leurs spécificités et leur extraordinaire diversité, avant d'en présenter les rôles et intérêts pour le milieu naturel. Il fournit également des conseils de gestion pour préserver ces végétaux essentiels au bon fonctionnement de nos forêts.

  • Ce livre très largement illustré est basé sur le cours d'histoire de Gustave Huffel (professeur à la prestigieuse Ecole des Eaux et Forêts de Nancy) de 1925. Commenté et complété jusqu'à nos jours, il relate 2000 ans de l'histoire des forêts de France : évolution des essences, surfaces, peuplements, modes de propriété, droit forestier, techniques sylvicoles et usages des forêts et du bois...

    Toile de fond de l'Histoire de France, la forêt connut des politiques très diverses, alternant notamment entre le long et le court terme. Jean-Marie Ballu et Georges-André Morin livrent une véritable analyse du cours d'Huffel, jusqu'alors inédit, qu'ils ponctuent de commentaires pour mieux comprendre les enjeux économiques et politiques. Ils complètent ce cours par un examen de la période de 1827 - promulgation du Code forestier - à 2012.

  • Peu le savent mais sans les champignons et les liaisons intimes qui les relient aux arbres, la forêt ne serait pas ce qu'elle est. Ce petit guide l'expose de manière simple sous une focale très ouverte. Le champignon évoque avant tout la tradition bien ancrée du ramassage des espèces comestibles qui attire chaque automne, sous bois, une population toujours plus nombreuse d'amateurs en quête de bonne fortune. Au-delà de ces pratiques d'ailleurs réglementées qui ne sont pas sans créer des conflits d'usage, le champignon est bien plus qu'un simple objet de convoitise : c'est un être vivant aux particularités si originales qu'il appartient désormais à une classification séparée du monde végétal : le règne fongique. Grégaire ou solitaire, tantôt en symbiose avec les arbres hôtes, tantôt tributaire de la matière organique contenue dans les litières forestières ou le bois mort, tantôt parasite de l'arbre qu'il contribue à fragiliser, le champignon représente un élément essentiel de l'écosystème forestier. Sous les différentes formes et couleurs qu'ils arborent lorsqu'ils émergent, les champignons participent fortement à la richesse de la biodiversité sylvestre. Mieux connaître l'univers secret et souterrain des champignons, qui se révèle à nous uniquement quand ils fructifient, constitue un préalable qui aidera à les respecter, les protéger, les favoriser par une sylviculture appropriée, tout en tirant le meilleur parti de leurs contributions au bon fonctionnement de la forêt et de la valeur ajoutée d'une récolte raisonnée.

  • L'intérêt patrimonial de l4écosystème forestier est des plus forts en raison de sa surface, sa diversité et ses rôles (écologique, paysager, social, économique). La forêt remplit de nombreuses fonctions essentielles, voire vitales, qui font d'elle le milieu naturel le plus précieux de notre planète. La forêt fournit notamment le bois nécessaire à la construction, au chauffage, à l'ameublement et au papier. Elle épure l'air et l'eau, stocke le carbone, héberge des espèces animales et végétales typiques, protège les sols contre l'érosion et joue un rôle majeur dans l'atténuation du changement climatique.

    Cependant, la forêt reste peu, voire mal connue. Fort de ce constat, l'auteur conseiller auprès de l'Union européenne en matière d'éducation à l'Environnement consigne dans cet ouvrage les connaissances élémentaires sur la forêt : écologie, biologie, faune, flore, services écosystémiques, ennemis et menaces, gestion ... pour en faire ressortir les liens et interactions qui unissent et relient les êtres vivants de cette communauté exceptionnelle.

    Dans un langage clair, pratique et accessible, l'ouvrage offre à tous ceux qui s'intéressent à la forêt une vision globale et synthétique pour comprendre son fonctionnement et la voir avec un autre regard.

  • En l'absence d'oiseaux et des signes tangibles de leur présence, la perception du vide serait immédiate tant les oiseaux semblent indéfectiblement liés au milieu sylvestre. On y trouve en effet une grande variété d'espèces dont une partie est évidemment inféodée à l'univers forestier, avec également des oiseaux plus éclectiques susceptibles de fréquenter d'autres milieux moins arborés. Mais l'oiseau n'est pas qu'un simple habitant de la forêt où il trouve à se nourrir et à se reproduire; c'est aussi un artisan qui oeuvre efficacement à la protéger contre ses ennemis et qui contribue activement à sa régénération. Au fil du temps, ces relations d'interdépendance entre le monde ailé et le monde végétal ont façonné des liens étroits et parfois très intimes qui demandent à être mieux connus et intégrés dans la gestion sylvicole courante.

  • Pourquoi une nouvelle édition de Froissartage, cet ouvrage devenu légendaire et introuvable ? Pour répondre à la demande de ceux qui aiment vivre dans la nature ! Pour la joie d'exercer son ingéniosité, son habileté et sa persévérance sur un matériau noble, avec pour satisfaction finale l'objet utile, confortable, ou beau.

    Dès 1936, Michel Froissart montra aux jeunes comment, avec quelques outils et un peu d'astuce, ils pouvaient réaliser sans clou ni ficelle, des installations qui tiennent le temps d'un camp. Connaissant la valeur de la forêt, il leur apprit à préserver son développement en n'abattant pas n'importe quel arbre n'importe comment.

    Michel Froissart aimait également apprendre aux jeunes à connaître les différentes espèces, les qualités et les limites de leur bois. Educateur, il voyait toute la richesse d'un travail en équipe pour créer, inventer, réaliser un projet concret et s'en servir pour une vie plus conviviale : une vie que l'on fait ensemble, plutôt que celle que l'on subit seul au sein de la société de consommation.

    Cette réédition vous offre des textes inédits issus du tome 2 du Froissartage original (1943), des suggestions de Michel Froissart sur la fabrication d'objets de la vie courante en bois (du coquetier au charriot en passant par les jouets).
    Nous espérons que cette réédition en couleurs, augmentée et rajeunie, vous réjouira autant que nous et vous apportera le savoir-faire et l'esprit du froissartage.

  • Le forestier voit souvent d'un mauvais oeil le rôle des insectes en forêt, s'arrêtant généralement aux expériences, vécues ou relatées, des effets parfois dramatiques des populations de ravageurs auxquels ses peuplements peuvent être confrontés.

    Au-delà de ces atteintes bien réelles - qu'on ne peut ignorer en sylviculture car elles sont en mesure d'anéantir le fruit d'un long travail - et qui sont abordées dans ce guide, les insectes sont majoritairement des auxiliaires précieux pour l'écosystème sylvestre. Ce sont en effet les premiers régulateurs des invasions d'insectes parasites.

    Leur entremise bénéfique ne s'arrête cependant pas à ce rôle. La vie des sols et le recyclage de la matière organique doivent aussi beaucoup à leur contribution. Quant à leur efficacité comme pollinisateurs, elle est indispensable à une partie de la flore forestière.

    En naturaliste et vulgarisateur averti, Gilles Pichard nous plonge au coeur des relations complexes et passionnantes entre les insectes et le milieu forestier.

    Au fil de la lecture, le sylviculteur, naturaliste ou promeneur, devraient percevoir le monde des insectes forestiers avec un autre regard, reléguant au second plan les éventuels a priori pour cet univers grouillant et les craintes inspirées par les insectes ravageurs.

    Cette brochure s'inscrit dans la collection des guides naturalistes écrits par Gilles Pichard ; elle fait suite à la brochure Le champignon, allié de l'arbre et de la forêt (2015) et Oiseaux et forêt, une alliance naturelle (2016).

  • Pour les chercheurs, curieux ou amoureux de la nature, le règne des plantes est une source intarissable d'émerveillement et de fascination. La plante apparaît après la lumière, l'atmosphère et la terre. Elle est le seul être vivant capable de combiner les trois premiers pour grandir, se développer et se reproduire à partir d'une graine souvent insignifiante mais qui possède en elle-même la propriété d'engendrer une plante complète, qui produira à son tour des semences identiques assurant la continuité de son espèce. Cet ouvrage rend hommage aux plantes en expliquant leur valeur « agronomique » ou artisanale, mais aussi symbolique, par le prisme des espèces citées dans la Bible. À chaque espèce correspond une fiche décrivant ses critères de reconnaissance, des conseils et astuces de culture ou d'utilisation, ainsi que les vertus médicinales quand la plante s'y prête, sans oublier les légendes et traditions qui l'entourent, agrémentées d'anecdotes passionnantes qui permettent de la découvrir, ou de la redécouvrir. Le livre présente les espèces mentionnées dans la Bible et les resitue aussi par des citations qui révèlent leur symbole ou le regard porté sur elles il y a plusieurs milliers d'années. Les 110 espèces sont classées par type (arbres, arbres à fruits, arbrisseaux, céréales, légumes, condiments, fleurs, aquatiques, désertiques, épineuses, baumes, parfums, poisons) et bénéficient d'une iconographie exceptionnelle (photos et dessins). Finalement cet ouvrage invite à voyager hors du temps au travers de la flore moyen-orientale pour revenir - « heureux comme Ulysse » - « cultiver son jardin » et acclimater les plantes découvertes.

  • Cet ouvrage riche en surprises vous permettra de découvrir ce que vous n'auriez jamais cru ne pas savoir sur l'arbre. Avec une grande clarté, Christophe Drénou, auteur de "La taille des arbres d'ornement" et des "Racines", accompagne son lecteur dans le décryptage de plus de 100 idées reçues, vers des réalités plus complexes. Chaque idée reçue est déconstruite avec des arguments scientifiques et des sources fiables qui permettent d'aller plus loin.

    L'ouvrage se présente sous forme d'un abécédaire de mots-clés auxquels se rattachent une ou plusieurs idées reçues. Une recherche par thèmes, par noms communs et par noms d'arbres est également possible grâce aux index. Un QCM (questionnaire à choix multiple) permet de tester ses connaissances et un jeu de 24 cartes aide à comprendre le développement des arbres.

    Un ouvrage indispensable pour qui s'intéresse aux arbres ! "L'arbre. Au delà des idées reçues" inaugure la collection "Au-delà des idées reçues" dont les prochains tomes traiteront des idées reçues sur la forêt, le climat, le bois, les sols, etc.

  • Bien qu'il soit intégré à l'écosystème forestier, le gibier surabondant peut menacer le renouvellement de la forêt. La première nécessité pour le forestier soucieux de régénérer ses parcelles est donc de reconnaître les dégâts commis par la grande faune. Ce guide apporte tous les éléments pour établir un constat solide de déséquilibre puis propose des solutions pour rétablir l'harmonie entre forêt et animaux. (Avec flashcodes pour reconnaitre les cris de la grande faune et vidéos pour identifier leurs comportements)

  • Les forêts souffrent régulièrement de perturbations consécutives aux tempêtes, insectes ou divers pathogènes. Il s'y ajoute aujourd'hui les menaces liées aux changements climatiques et aux parasites nouvellement introduits. L'amateur de nature trouvera ici un panorama complet des causes de dommages décrites et resituées dans le contexte fascinant de l'écosystème forestier. Grâce à cet ouvrage - unique synthèse en langue française traitant de tous les aspects liés à la santé des forêts - le sylviculteur pourra diagnostiquer les risques potentiels pour l'avenir de sa forêt et les analyser pour mieux limiter leurs effets par une gestion appropriée. Accessible à tous, rédigé par les meilleurs spécialistes et bénéficiant d'une iconographie exceptionnelle et originale (plus de 1 000 photos, graphiques, tableaux, dessins au trait, clés de diagnostic, fiches d'identification...), il deviendra vite l'outil indispensable pour comprendre et préserver le milieu forestier.

  • Une taille mal pratiquée peut être considérée comme ce qu'il y a de plus dommageable pour un arbre. C'est pourquoi le métier d'arboriste-grimpeur ne s'improvise pas. Il requiert une très bonne aptitude physique, la maîtrise du grimper et des compétences sans cesse actualisées en biologie de l'arbre. Le concept des quatre barrières du CODIT, les termes de réitération et de suppléant, ou encore la distinction entre une fourche maîtresse et une fourche accidentelle sont le b.a.-ba du métier. Mais il ne suffit pas de savoir tailler, encore faut-il, pour atteindre son objectif, savoir pourquoi on le fait ! Partant du principe que la taille ne doit pas être systématique mais doit résulter d'une démarche méthodique, l'ouvrage, bâti autour d'études de cas suffisamment précises pour ne pas être dangereusement généralisées, ne vous enferme pas dans une théorie mais vous aide à respecter les arbres. L'auteur vous propose des méthodes de raisonnement adaptées à la diversité des cas rencontrés sur le terrain ainsi qu'un vocabulaire simplifié, avec un glossaire de plus de 170 termes. L'ouvrage analyse en outre les caractéristiques de nombreuses essences et donne une vision dynamique de la taille au cours du temps en tirant les leçons d'arbres taillés voici 5 ou 10 ans. C'est une autre vision de la taille qui vous est offerte avec ce nouveau manuel, indispensable à tous les gestionnaires d'arbres et praticiens. Largement illustré de photos et de nombreux dessins techniques, il aura sa place entre les mains et dans les bibliothèques de tous ceux dont l'arbre est le métier ou la passion. Cet ouvrage désormais classique vient de faire l'objet d'une réactualisation et relecture attentive de Christophe Drénou, auteur primé et spécialiste de la biologie et de l'architecture des arbres.

  • Les résineux sont au centre du débat forestier : ils représentent un atout maître pour la production, car, sur un tiers de la surface forestière française, ils fournissent près de 60 % du volume de bois récolté ; ils sont l'objet de virulentes contestations de la part des écologistes et des opposants aux boisements artificiels, qui leur adressent de nombreux reproches (dégradation des sols, des sites...).
    Mais les résineux sont en fait bien mal connus. L'IDF a donc entrepris de leur consacrer une vaste synthèse embrassant tous les domaines : botanique, physiologie, écologie, culture, utilisations du bois afin d'apporter à tous une connaissance scientifique et technique solide. Le forestier mais aussi l'amateur d'arbres y trouveront, dans un langage simple, une mine d'informations jamais rassemblées à ce jour.
    Trois tomes sont prévus : Connaissance et reconnaissance ; Ecologie et pathologie ; Sylviculture et utilisations du bois. Vous trouverez dans ce premier volume abondamment illustré et tout en couleurs : les records mondiaux de croissance et longévité détenus par les résineux ; les multiples péripéties de leur histoire depuis le Carbonifère jusqu'à l'an 2000 ; leur répartition aujourd'hui dans le monde, en Europe et en France ; les originalités de fonctionnement de ce groupe qui intéresse tant le sylviculteur.
    Vous apprendrez à reconnaître plus de soixante espèces par leurs aiguilles, leurs cônes, leur écorce ou leur silhouette grâce à des clés de détermination inédites ; les trente-sept principales essences cultivées ou ornementales en France sont décrites en détail dans des fiches illustrées et plus de cinquante autres espèces plus rares sont présentées.

  • Photographier la forêt est à la fois simple et difficile. Les sujets y sont variés (paysages, peuplements, arbres, habitats, faune, flore...), mais beaucoup d'entre eux nécessitent un approche photographique particulièrement adaptée pour donner de bons résultats. Cet ouvrage propose donc d'initier à la prise de vue en forêt, d'aider les personnes s'intéressant aux sujets forestiers à améliorer leurs pratiques. Après quelques rappels concernant les fondements de la photographie, le matériel photographique qu'il est possible d'utiliser en forêt en fonction des sujets considérés et les règles de composition. ce livre présente quelques aspects spécifiques de la photographie numérique. Tout le reste de l'ouvrage est consacré à des photos conunentées classées par thèmes.
    Chacune est accompagnée de ses paramètres techniques (appareil utilisé, objectif sensibilité, temps de pose, ouverture... ). Le commentaire précise comment est abordé le sujet, comment s'est positionné le photographe. quelles sont les précautions à prendre ou les astuces à utiliser. Les choix qui ont été faits en termes de cadrage et de construction de limage sont également abordés. L'objectif est de permettre au lecteur de comprendre l'envers du décor et de construire par la suite ses propres photos, en optimisant ses réglages par rapport au sujet qui l'intéresse.

  • Ce Vocabulaire de plus de 4 500 termes accompagnés de leur traduction en anglais et en allemand, permet de se familiariser avec les notions scientifiques et techniques liées aux espaces boisés et à leur gestion. Il deviendra rapidement le référentiel incontournable du langage forestier. Pour que rien ne vous échappe dans la compréhension du milieu forestier, une définition complète accompagne chaque terme : du plus simple (élagage, réserve utile, sol, sylviculture...) au plus technique (palynologie, redent, rhexistasie, sérotinie...), en passant par les termes dont le sens ne saute pas toujours aux yeux du non-initié (chablis, régénération, regonflage, traitement...). Les définitions (avec la traduction des termes en anglais et en allemand) ont été rédigées par les meilleurs spécialistes français des multiples disciplines couvertes par le Vocabulaire (sylviculture, écologie, pédologie, climatologie, biogéographie, zoologie, économie forestière...). L'ouvrage précise aussi les synonymes, les contraires, les termes à éviter, leur équivalent à préférer et renvoie vers les associés qu'il est utile de connaître pour appréhender plus largement le concept.

  • Cette troisième édition largement enrichie et entièrement remise à jour (notamment sur les personnes à contacter, les liens utiles, la fiscalité, les aides et les bases juridiques) est l'outil indispensable pour prendre en main ses bois. Illustré de nombreux dessins et photographies, l'ouvrage présente le B.A.-BA de la gestion d'un bois. Tout y est décrit de façon didactique et claire : de l'achat aux travaux sylvicoles, en passant par les démarches administratives, droits et devoirs d'un propriétaire d'une surface boisée. Ce manuel pratique répond à toutes les questions qu'est amenée à se poser une personne ayant hérité ou acheté un bois et expose les notions de base utiles à ceux qui possèdent des parcelles boisées. On y apprend à découvrir les arbres et leur comportement, la façon de bien connaître sa propriété, préalable indispensable à sa mise en valeur. On y apprend également les travaux à faire au fil des saisons, selon l'usage qu'on en attend : production de bois, loisirs ou les deux à la fois. Enfin, on y découvre comment se renseigner, approfondir ses connaissances, par qui se faire aider ou quel ouvrage spécialisé consulter.

  • Pourquoi planter des noyers à bois ? La culture des noyers à bois. Où planter des noyers ? Les espèces de noyers. Avant de planter. La plantation. Le semis direct. Les entretiens. Les dépressages et les éclaircies. La formation de la bille de pied. Les noyeraies mixtes. La production et la vente des noyers. La production. La vente des noyers. Annexes.

  • Quelles sont les interactions entre les résineux et le climat : influence de la latitude et de l'altitude sur leur répartition dans le monde, conséquences des accidents climatiques (grands froids, tempêtes, sécheresses, incendies...), effets d'un possible réchauffement climatique ? Pourquoi les résineux peuvent-ils à la fois valoriser certains sols et en dégrader d'autres ? Quels sont les liens réels entre l'acidification des sols et l'enrésinement ? Comment s'organise la vie dans les écosystèmes à résineux et quelles sont les espèces animales et végétales qui les caractérisent ? Comment identifier les agresseurs des résineux et en tenir compte dans la gestion ? Comment une polémique s'est-elle développée autour des résineux et pourquoi il est utile de réconcilier économie et écologie ? On trouvera les réponses à ces questions et à bien d'autres dans ce second volume, au fil d'un texte clair, émaillé de portraits et d'anecdotes et servi par une iconographie exceptionnelle (plus de 500 illustrations en couleur et dessins au trait).
    Le grand public y découvrira le vrai visage des résineux. Le naturaliste y retrouvera une faune et une flore souvent originales. Le chercheur appréciera une synthèse des travaux les plus récents touchant à l'écologie. Le forestier enfin, au travers d'une cinquantaine de fiches, de tableaux, de clés simples et de conseils pratiques, disposera des informations nécessaires pour intégrer les paramètres écologiques dans une gestion durable au bénéfice de tous.

  • Quinze ans après sa première parution et un tirage de plus de 8 000 exemplaires, ce livre de référence primé par l'Académie de Marine, toujours demandé mais épuisé malgré trois réimpressions, connaît une nouvelle édition, encore plus belle, revue et fortement augmentée (172 pages en tout). Jusqu'à la fin du XIXe siècle, la conquête des océans et la découverte de notre planète n'ont pu s'accomplir que grâce à la maîtrise technique du bois et de la forêt, trait d'union entre la terre et la mer. C'est à un voyage de la forêt jusqu'à la mer que l'auteur, forestier de métier et marin de passion, nous convie au travers de six siècles de relations parfois tumultueuses entre les Eaux et Forêts et la Marine. Six siècles d'histoire de France et de la Marine qui ont façonné la forêt française de nos jours plus belle et plus étendue que jamais. Les principaux apports de la nouvelle édition - La reconstruction à l'identique de l'Hermione, véritables travaux pratiques, permet de revivre très concrètement la construction et la maîtrise en mer d'une frégate du XVIIIe. Achevée et voguant de la côte espagnole à la côte anglaise, l'auteur nous fait participer aux essais sous voiles avec des photos inédites et époustouflantes de l'Hermione sur l'océan.

    - Un deuxième ajout concerne la marine de transition, de Napoléon III à la IIIe République. Les premiers cuirassés se présentèrent dans leurs habits de fer, on finit par les croire métalliques, mais c'était bien les derniers grands vaisseaux en bois, avec une muraille de 80 cm d'épaisseur de chêne, mais plaquée dans les hauts de 12 cm de fer. L'augmentation de la taille des navires sonna la fin de la marine en bois et à voiles, cédant la place à la construction métallique, avant la Première Guerre mondiale.

    - Enfin l'auteur évoque les "bois de marine" déclassé en "bois de rebut" lorsque la qualité ne convenait pas ; il présente en sus des modèles d'arsenaux guidant les charpentiers, présent au Musée national de la Marine et le détail de chaque pièce de bois que l'on peut tirer des différents arbres aptes à la construction navale.

  • Synthèse récente sur la diversité des espèces en forêt, cet ouvrage détaille les facteurs qui sont déterminants en matière de biodiversité et qui ont été choisis pour construire l'IBP.

    Il permet ainsi aux professionnels et aux spécialistes des milieux forestiers de comprendre le rôle de la biodiversité taxonomique dans le fonctionnement des forêts, mais apporte également des conseils pratiques pour intégrer la biodiversité dans la gestion.

    Version « professionnels ». Pour la version « propriétaires » plus simple, se reporter à l'ouvrage « Diversité des espèces en forêt : pourquoi et comment l'intégrer dans la gestion ? ».

    Les forêts sont composées d'une grande diversité d'organismes vivants. Les espèces de végétaux, d'animaux, de champignons et d'organismes unicellulaires s'y comptent par milliers. Les interactions entre ces organismes sont extrêmement nombreuses et indispensables à l'équilibre dynamique de l'écosystème, contribuant ainsi à sa productivité. La prise en compte de la diversité des espèces constitue une étape fondamentale vers une gestion forestière durable.

    L'ancienneté de la forêt, la composition en essences des peuplements et leur complexité structurale (liée notamment à la stratification verticale, l'hétérogénéité au sein des arbres vivants et morts, la présence de milieux ouverts, rocheux ou aquatiques) sont autant d'éléments qui jouent fortement sur la diversité des organismes vivants.

    L'Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) a été construit en s'appuyant sur les relations connues entre ces attributs de la forêt et les espèces qui y sont liées. À travers 10 facteurs clés, il permet de traduire les principales caractéristiques d'un peuplement forestier en capacité d'accueil pour les espèces.
    - Pourquoi ces dix facteurs ont-ils été choisis dans l'IBP ?
    - De quelle manière influent-ils sur la biodiversité forestière ?
    - Comment en tenir compte dans la gestion courante ?

    Ce document propose de répondre à ces questions à travers une synthèse du rôle des dix facteurs de l'IBP pour la diversité des espèces en forêt, afin de mieux comprendre cet outil et d'en faire une utilisation pertinente. Il rassemble pour cela les résultats de travaux de recherche et l'expertise de nombreux scientifiques spécialistes des écosystèmes forestiers.

    Ce document s'adresse tout particulièrement aux personnels techniques, conseillers et gestionnaires forestiers. Plus largement, il apporte des éléments de réponse à tous ceux qui s'interrogent sur la biodiversité en milieu forestier.

  • Le Cormier ou Sorbier domestique a presque disparu de nos paysages. Pourtant ses usages nombreux et anciens restent d'actualité que ce soit pour ses fruits ou son bois.

    Ce livre rappelle les préparations culinaires qu'en faisaient les Romains, jusqu'aux propriétés médicinales encore exploitées aujourd'hui. Le bois, particulièrement dur, en a fait longtemps un allié des mécaniques de contraintes (engrenages, vis de pressoir...), avant de rejoindre la belle famille des "feuillus précieux" magnifiés en ébénisterie.

    L'auteur, forestier amoureux de cette essence, n'oublie pas de relater sa place dans l'histoire, la littérature... La partie consacrée au paysage propose 21 fiches qui expliquent comment réhabiliter le Cormier en toute situation, du champ à la forêt.

    Ce livre constitue une véritable encyclopédie sur cette essence trop oubliée.

empty