Sciences & Techniques

  • - " En rédigeant ce livre, j'ai pris conscience de la valeur symbolique que je pouvais lui donner : celle d'un testament spirituel que je dédie à mes petits-enfants. Que voudrais-je leur transmettre de ce que j'ai pu découvrir sur ce grand Univers qu'ils vont continuer à habiter après moi pour qu'ils puissent ensuite le transmettre à leur tour ?Dans cette suite de conversations avec l'une de mes petites-filles, un été, sous le ciel étoilé que nous contemplons ensemble, je revis ces soirées du mois d'août avec mes enfants qui me bombardaient de questions, pendant que nous attendions les étoiles filantes. La contemplation de la voûte céleste et le sentiment de notre présence parmi les astres sont la source d'un désir partagé d'en savoir plus sur ce mystérieux cosmos que nous habitons. " H. R.

    - Hubert Reeves, astrophysicien, a publié au Seuil de nombreux ouvrages, dont Patience dans l'azur, Poussières d'étoiles, Mal de Terre, Je n'aurai pas le temps, qui ont rencontré la faveur d'un très large public.

  • Voilà un petit livre qui va à coup sûr passionner les adolescents. Pas seulement parce qu'il propose un état des lieux parfaitement clair de la planète - ce qu'ils ne trouvent pas encore à l'école ni dans les médias -, mais surtout parce que la nécessaire révolution des modes de pensée les concerne au premier chef. La raréfaction du pétrole et le réchauffement climatique vont tout changer : habitat, transports, alimentation, métiers, façons de vivre et de consommer. Catastrophe écologique puis sociale ? Si rien n'est fait, assurément. Mais aussi merveilleuse occasion de libérer sa créativité et son imagination et de réfléchir en toute connaissance de cause à son métier de demain. Les « drogués du pétrole » que sont les parents d'aujourd'hui auront-ils des enfants plus clairvoyants et plus sages ? Ce livre, mis à jour en fonction des dernières recherches sur le changement climatique et les moyens de le maîtriser, peut y contribuer.

  • « - Je te vois rêver devant notre globe terrestre. J'aimerais savoir ce qui te fascine à ce point.
    - C'est surtout l'océan. J'aimerais y naviguer. Monter à bord des grands voiliers. Participer aux longues courses océaniques. Comprendre le jeu des vagues et des courants.
    - Sais-tu que ces espaces qui te font rêver occupent les trois quarts de la surface du globe ? Qu'ils restent un des domaines les moins connus de la planète ? Si les hommes ont laborieusement exploré presque tous les continents, pendant longtemps ils ont méconnu les océans et leurs grands fonds qui sont particulièrement difficiles d'accès. On commence à peine à les parcourir et ce que l'on y découvre est stupéfiant : des volcans en pleine activité, des jaillissements de fumées noires, des poissons qui vivent dans les ténèbres et des myriades de crevettes qui se multiplient le long de cheminées crachant des eaux bouillantes.
    - Mais, par-delà leur intérêt scientifique, en quoi les océans nous concernent-ils ?
    - C'est qu'ils jouent un rôle essentiel pour l'humanité, tant par leurs ressources alimentaires que par leur influence sur le climat, et que nous menaçons aujourd'hui leur équilibre. Apprenons à les respecter ! »

  • Ce que la science sait est une chose, ce que la science est en est une autre.
    Un physicien, amateur d'histoire et de philosophie des sciences, répond aux questions perspicaces de sa petite-fille en s'attardant sur ce qu'elle est : Pourquoi y a-t-il plusieurs sciences différentes ? Que font vraiment les chercheurs dans leurs laboratoires ? La science pourra-t-elle tout expliquer ? À quoi sert la science ? Quel rapport a-t-elle avec la vie ?
    Car, les écoliers et les collégiens ne le savent pas assez, l'activité scientifique est reliée aux autres pratiques humaines ! L'auteur évoque donc ce que la science a de particulier, comment elle a évolué au cours des siècles, les échanges qu'elle entretient (ou pas) avec la culture littéraire et artistique, ses rapports avec la technique, la politique, voire le sport.
    Ce dialogue, vif et ouvert, à contre courant des idées reçues, nous fait partager les questionnements, les difficultés mais aussi les grands plaisirs que peuvent procurer les sciences.

  • « Il peut paraître surprenant, voire inconvenant, qu´un père se mêle d´expliquer le sexe à sa fille. Mais n´est-ce pas son rôle aussi que d´éclairer le chemin sur lequel ses enfants s´engagent pour la vie ? Dans l´espèce humaine, nécessités biologiques et représentations culturelles sont inséparables. Le sexe est une péripétie de l´amour, nécessaire, mais pas suffisante. C´est donc à la lumière de l´amour tel qu´on le fait, que le sexe peut être expliqué : la reconnaissance de l´autre ; le désir et le plaisir indissociables dans le jeu des rencontres ; la reproduction en vue d´assurer la pérennité de l´espèce ; autant de phénomènes mystérieux qui sont dévoilés dans cette conversation entre le père et la fille. » J.-D. V.

empty