• - Des jardins & des livres documente l'exposition homonyme de la Fondation Martin Bodmer qui aura lieu à Genève du 27 avril au 31 août 2018.
    - L'ensemble est formé par 174 notices commentant les objets exposés et rédigées par les meilleurs spécialistes internationaux, ainsi que par 10 essais d'auteurs de renom portant sur le jardin dans les livres et sur le livre comme modèle de jardins.
    - Des jardins & des livres entend illustrer de manière savante et élégante le dialogue pluriséculaire entre l'art des jardins et le livre. Doté d'un très riche appareil iconographique, le volume présente différents aspects du va-et-vient incessant entre ces deux réalités artistiques, c'est-à-dire aussi bien des livres de jardin ou des manuels de jardinage que des textes littéraires à l'origine de jardins bien réels.

  • Poétique du banc

    Michael Jakob

    Un panorama poétique et érudit de bancs célèbres, disposés dans des endroits privilégiés ou non et qui deviennent des lieux de mises en scène du regard.

  • La fausse montagne - histoire d'une forme symbolique Nouv.

  • Longtemps je me suis borné à penser le paysage comme une image. Je le considérais comme un arrêt sur image tout-puissant, émergence épiphanique qui absorbait pour un instant, une fois qu'elle s'était imposée, la réalité toute entière. Or, il suffit de fixer la surface de la toile et de la tourner dans l'esprit, pour découvrir derrière elle des aspects normalement oubliés ou occultés. Il y a, au fond de la représentation, un univers à découvrir, une épaisseur recouverte par la dernière strate, hautement visible, la seule, pourtant, à être vraiment prise en considération. Notre investigation suivra de ce fait un trajet qui mènera des technologies de la représentation à celles liées au point de vue (au positionnement du regardant), pour aboutir à une réflexion sur la construction du regard.

  • ?? Un regard sur le lac Léman sous des angles nouveaux en se basant sur des recherches novatrices sur le plan de la méthodologie et de la représentation artistique et documentaire.
    ?? Cet ouvrage touche également à des questions portant sur le territoire. Il enrichit ainsi par une vision complémentaire le programme éditorial de MetisPresses, développé dans la collection vuesDensemble;
    ?? L'édition papier incluera l'accès à un livre numérique enrichi permettant une exploration plus détaillée de la riche iconographie du recueil ainsi que du matériel vidéo.
    ?? L'ouvrage vise un public s'intéressant aux sciences humaines et aux modes de représentation iconiques :
    Public affectionnant l'esthétique, l'histoire de l'art, la littérature, l'architecture, l'histoire, la géographie, l'histoire du paysage, l'urbanisme, ou encore l'histoire du tourisme.

  • Sur ces deux objets à la mode, célébrés par tout le monde, y compris par l'industrie du tourisme globalisée, la Promenade plantée de Paris et le High Line Park  de Manhattan, on aura tout entendu, sauf peut-être l'essentiel  : que ces dispositifs complexes sont générés par la ville elle-même et qu'elle nous communique par là quelque chose de fondamental. C'est la raison pour laquelle nous devons prêter toute notre attention et intelligence à ce qui s'est installé au tournant du siècle à New York et à Paris, convaincus comme nous le sommes, qu'il y a avec ces plateformes -  outre les thèmes de la marche et de la déambulation urbaine, de la flânerie et de la dérive, de la ruine et de la rouille, de la trame verte et du spectacle  - tout un monde à découvrir.

  • Ce bel ouvrage propose une lecture critique du corpus d'images élaboré depuis 40 ans par l'Observatoire des paysages de Haute-Savoie.
    Ces documents photographiques font l'objet d'une série d'études par un groupe interdisciplinaire qui rassemble des spécialistes renommés de la géographie, de l'histoire ou de la littérature du paysage.
    Créé par le CAUE de la Haute-Savoie, l'observatoire a lancé une opération photographique d'envergure qui privilégie des prises de vue depuis les axes de circulation les plus empruntés.
    Organisé en fonction d'une logique d'itinéraire, ce travail de documentation se construit selon un principe d'unités paysagères.
    Au total, neuf unités - qui possèdent chacune une cohérence géographique et culturelle précise - font l'objet d'une série de dix points de vue fixes visant à rendre compte de la diversité des paysages de chacune d'entre elles, capturés plusieurs fois au fil des années pour étudier l'impacte urbanistique sur les paysages quotidiens.

  • Architecture et violence - la cabane de unabomber Nouv.

  • Les jardins ont toujours été des lieux de représentation : on y présentait des statues et des fabriques, on y représentait des pièces et l'on s'y présentait lors de déambulations plus ou moins libres ou guidées. Le jardin lui-même fonctionnait comme un instrument artistique destiné à représenter des idées (la Nature, le Monde, le Pouvoir, etc.).
    Cette pratique se retrouve dans les techniques de représentation du jardin : peinture, gravure, photographie et film. Les images ainsi produites renvoient à une réalité qui est déjà représentation.
    Mises en scène, effets de perspective, cadrages, renvois à l'imaginaire : le jardin, non tel qu'il est, mais tel qu'il est voulu, perçu et goûté.

    L'essai de Michael Jakob interroge la relation jardin/représentation dans cette double perspective, en s'appuyant sur une documentation iconographique très fournie.

  • Rétrospective de 40 ans d'activité de l'un des plus importants bureaux d'architecture du paysage suisse. Le bureau, fondé par Christian Stern à Zurich puis développé avec quatre partenaires, a joué un rôle clé dans la transformation du paysage suisse. ASP (Atelier Stern und Partner) s'est occupé de toutes les formes et échelles du projet de paysage.

  • Peu de questions restent aussi controversées que celle de l'émergence du paysage : peut-on parler d'un premier essor du paysage dans l'Antiquité ? Faut-il plutôt situer son émergence véritable à la fin du Moyen Âge ? En Italie ou bien dans le Nord de l'Europe ? Et apparaît-il d'abord en peinture et ensuite dans la littérature ? Le paysage réel est-il postérieur à la représentation picturale ? Le volume richement illustré de Michael Jakob ne prétend pas fournir des réponses définitives à ces questions, mais il propose plutôt des suggestions aux problèmes actuels.

  • De la cabin de Henry David Thoreau à Unabomber en passant par la maisonnette de Ludwig Wittgenstein, la Skihütte de Martin Heidegger, le Cabanon de Le Corbusier, l'anarchitecture de Gordon Matta-Clark, l'importance de la Cabane dans la contre-culture et la création

  • Le paysage

    Michael Jakob

    Cet ouvrage offre un tour d'horizon et une discussion sur la question du paysage. Le sujet est aujourd'hui à la mode. Tout le monde en parle, tout devient paysage. Mais ce qui se dit et se fait repose sur des préalables, des idées toutes faites, des habitudes qui font qu'on tourne en rond : le paysage appelle le paysage, le commentaire s'enferme dans des « lieux communs » que cet ouvrage, précisément, prétend mettre au jour et en discussion. Ainsi débarrassé de ses oripeaux, mis à nu, le paysage peut apparaître tel qu'en lui-même il a été inventé, se survit et se transforme.
    Ce petit livre est un essai philosophique qui permet de sortir des sentiers battus de la réflexion sur le paysage, dominée par les historiens et les architectes.

  • Faux mountains Nouv.

  • Paysage et temps

    Michael Jakob

    • Infolio
    • 22 Février 2007

    L'auteur explore la difficile relation entre paysage et temps. Unique ouvrage sur le sujet, il
    thématise un aspect essentiel du paysage et critique les impasses d'une approche passéiste dans
    ce domaine.
    Entre le désir de fixer le paysage dans une immortalité rêvée et la réalité d'un monde en
    métamorphose constante, constructeurs et responsables de l'aménagement du territoire doivent
    inventer des formules viables, qui répondent aux exigences d'un environnement naturel et humain
    fluctuant.

  • Dans cette brillante satire, écrite en 1775, mais publiée en 1819, Lenz croque avec férocité le paysage littéraire de son temps, raille les défenseurs du goût français, et expose les grandes lignes du nouvel art dramatique qu'il entrevoit pour l'avenir des lettres allemandes.
    Mais c'est aussi de son propre destin d'homme et d'écrivain qu'il s'inquiète, et en premier lieu de sa relation avec Goethe, fraternelle au temps des tablées de Stürmer à Strasbourg, mais qui fut fratricide à la cour de Weimar. Pandaemonium Germanicum, qui fourmille par ailleurs d'innovations formelles, constitue un document autobiographique et polémique saisissant de celui dont Goethe contribua à faire un météore éphémère de la littérature allemande.

  • Selon Bruno Bettelheim, le célèbre psychologue, l'enfant éprouve le besoin de lire des contes. Il s'en pénètre jusqu'au moment où, après en avoir épuisé la substance, il ressent l'envie d'aborder une autre histoire.C'est la raison pour laquelle Etienne Delessert a décidé de choisir une vingtaine de contes de fées et de les présenter un par un, dans la collection illustrée par des artistes de réputation internationale. Ces contes choisis s'adressent à l'enfant dans un langage simple, humain. Ils n'imposent pas de morale sévère Chaque histoire propose à l'enfant un héros auquel il pourra s'identifier et qui l'aidera à passer sans heurt les moments difficiles de la vie. L'originalité de la série vient aussi du choix des illustrateurs. Etienne Delessert a essayé de donner à chacun d'eux un texte qui lui corresponde profondément, en lui demandant d'interpréter l'histoire de façon libre, de faire dialoguer texte et images un peu comme le ferait l'auteur d'un film.

  • Paolo Amaldi Michel Baridon Marc Bayard Diane Bodart Régine Bonnefoit  Jean-
    Pierre Brasz Serge Briffaud Maurice Brock Alessandro Brogi Hervé Brunon Michel
    Butor Françoise Chenet Catherine Coeuré Elena Cogato André Corboz Bernard
    Debarbieux Yolaine Escande Laure Fagnart Pierre-Henry Frangne Sarah Gaffino
    Luigi Gallo Axel Gampp  Aurélie Gendrat-Claudel Thomas Golsenne Christine Gouzi
    Alain Guyot Yves Hersant John Dixon Hunt Robert Ireland Michael Jakob David
    Leatherbarrow Jean-Pierre Le Dantec Frank Lestringant Bertrand Lévy  Jacques
    Lévy Christopher Lucken Francesca Lui Sylvain Malfroy Cécilia Maurice  Alexis
    Merle du Bourg Monique Mosser Clélia Nau Anna Ottani Cavina Martin Papenbrock
    Jean-Robert Pitte Gilles Polizzi Edmond Radar Claude Reichler Denis
    Ribouillault Claude Ritschard Marcel Roethlisberger Alain Roger Baldine Saint-
    Girons Rossella Salerno Olivier Schefer Claire-Lise Schwok Cesare de Seta
    Pierre Vaisse Corinne Walker-Weibel Michel Weemans Sabine Wetterwald Marie-
    Pierre Zufferey

empty