• Que deviennent nos déchets une fois jetés ? Et si on les trie, sont-ils forcément recyclés ? Pour le savoir, lisez Déchets Land !
    Avec son crayon et une solide connaissance du domaine, Anne Belot mène une enquête pleine d'humour sur le destin de nos déchets : ceux qu'on stocke, qu'on brûle, les sauvages, les délocalisés... ou encore les « recyclables » qui finissent en fumée dans l'incinérateur !
    Cette B.D.-documentaire menée tambour battant multiplie les révélations dérangeantes... Et au fait, à qui profite la prolifération des déchets ? On découvre que l'envers du décor de notre société dissimule un gigantesque dépotoir qui asphyxie la planète. Gérer les déchets ne suffit plus... Seule solution : les réduire à la source ! Comment ? Collectivement, en douceur, chacun à son rythme, en apprenant à consommer moins et mieux, ce qui est le socle de la démarche zéro déchet.
    Toujours avec humour, Anne Belot expose les actions individuelles et collectives qui s'offrent à nous pour réussir cette transition, et, au passage, nous éclaire sur nos freins au changement. Afin que chacun puisse agir efficacement et sereinement. Alors, on s'y met ?

  • Aus der Jungsteinzeit stammen. Noch immer geben sie viele Rôtsel ouf, über zwei Dinge allerdings sind sich die Archôologen einig: Diese Monolithen zeugen von einer Umwôlzung der religiôsen Brduche und von dem Willen des prôhistorischen Menschen, in seinem Lebensraum von weitem sichtbare, markante Zeichen zu setzen.
    Sowohl das Ausmal der Anlage als auch die Zahl der Monolithen machen die Alignements von Carnac einzigartig: Sie erstrecken sich über mehr als 4 Kilometer und umfassen - trotz aller Zerstorungen - noch heute knapp 3000 Menhire. Hinzu kommen zahlreiche Dolmen und Tumuli (pràhistorische Grabmale). Merkwürdiger Weise weckten die Steinriesen erst zu Beginn des 19. Jahrhunderts ein Interesse, das über die rein wissenschaftliche Neugier hinausging.
    So war Victor Hugo 1834 von der "überwültigenden Wirkung" der Menhire von Carnac beeindruckt und Eugène Sue schwôrmte von ?gigantischen Pfeilern eines Tempels mit dem Himmel als Gewôlbe". Etwas spôter losten sie bei Guy de Maupassant eine bemerkenswerte Reaktion aus: ?Wenn man sie lange betrachtet, kommt es einem vor, als bewegten sie sich, als schwankten sie, als würden sie lebendig."

  • Vieux de 6 500 ans, le site mégalithique de Carnac est un haut lieu de la préhistoire européenne. Ses quelques 3000 menhirs sont répartis sur 40 hectares et 4 kilomètres de longueur selon une organisation architecturée pleine de démesure. Des études récentes ont permis de rattacher l'histoire de ces alignements aux évolutions intervenues au cours du Néolithique, début de la vie sédentaire. Les files de menhirs permettaient le cheminement vers un espace considéré comme sacré, "les enceintes".
    En se basant sur les acquis des dernières recherches, l'auteur retrace, dans une première partie, l'histoire de ces temples du Néolithiques, leur signification, la société qui les a générés et les hommes qui les ont construits. La seconde partie propose, par l'image commentée, une promenade parmi les 3 grands champs de menhirs de Kerlescan, Kermario et Le Ménec.

  • Today, although many questions remain, archaeologists agree that these alignments bear witness not only to the transformation of religious practices, but also to prehistoric man's desire to leave a mark on his territory. The Carnac alignments are exceptional because of their size-they extend over 4 kilometres-and because of the number of surviving menhirs- despite some destruction, there are still nearly three thousand of them.
    The site also features dolmens and tumuli, funerary monuments. Surprisingly, it was not until the early 19th century that the alignments aroused interest beyond simple scholarly curiosity. In 1834 Victor Hugo wrote that the Carnac menhirs "are hugely impressive". Eugène Sue went into raptures over the "gigantic pillars of a temple vaulted by the sky". Guy de Maupassant later remarked: "When one looks at them steadily they seem to move, to bend, to become infused with life!"

  • Un jour, presque par hasard, on se rend compte que nos parents sont devenus vieux. Dans le tourbillon de notre propre vie, nous n'avions rien remarqué. Ils étaient là, toujours dynamiques, vaquant à leurs affaires et à leurs loisirs. Et voilà que notre mère mélange les dates d'anniversaire, que notre père devrait peut-être s'arrêter de conduire... Puis, les handicaps venant, nous nous demandons s'ils pourront rester dans leur logement. Certains d'entre nous sont contraints de penser à la maison de retraite. Comment aborder alors ces questions avec eux, et entre frères et soeurs ? Comment les aider sans choisir à leur place ni se laisser dévorer oe...
    Avec tendresse, respect et affection, mais aussi avec lucidité, Anne Belot et Joëlle Chabert, deux journalistes spécialisées dans les questions du grand âge, passent en revue, avec l'aide de nombreux spécialistes, cinquante situations caractéristiques des relations que nous pouvons tous avoir avec des parents âgés qui perdent peu à peu leur autonomie.

empty