• Qu'est-ce que la réalité?
    Le physicien Bernard d'Espagnat aborde ici la question du "réel", défendant l'idée qu'il serait intellectuellement discutable de prétendre la traiter sans tenir compte des leçons de la physique moderne. Il apporte l'éclairage de la philosophie classique, et celui de la science contemporaine. Ce livre est donc une brillante initiation aux problématiques de la physique, science qui entre toutes a connu récemment les plus grands bouleversements.
    "Alors que j'étais étudiant à l'École centrale, un ami m'offrit À la recherche du réel, qui venait de paraître. Je le dévorais aussitôt en annotant chacune de ses pages." Etienne Klein, physicien, professeur à l'Ecole Centrale, directeur de recherches au CEA et docteur en philosophie des sciences.

  • Que penser de la relativité du temps, du chaos, des théories actuelles de la cosmogénèse ? Quelles implications philosophiques ces développements scientifiques ont-ils vraiment ? Lesquelles serait-il, au contraire, erroné de leur attribuer ? Il serait présomptueux de prétendre aujourd'hui fournir des réponses sans réplique à des questions de cette nature. Mais il est certain qu'elles se posent, qu'elles touchent de près aux grands problèmes de la connaissance et que notre pensée contemporaine ne peut faire l'économie d'une réflexion à leur propos. Une telle entreprise peut revêtir différentes formes. Celle ici rapportée privilégie l'échange de vues. Le groupe IPSC réunit des scientifiques intéressés par ces questions, experts, bien entendu, dans les matières abordées, mais dont les options philosophiques a priori (ils sont hommes, donc ils en ont !) ne sont pas les mêmes pour tous, ce qui fait que leurs exposés mettent en relief des arguments divers, dont ils tentent ensuite, par la discussion, d'apprécier les relatives pertinences. Mais, ce faisant, ils se fondent sur des données dont ils reconnaissent tous le « sérieux » et c'est là ce qui rend leur débat significatif. Ce groupe de travail de l'Académie des sciences morales et politiques est coordonné par Bernard d'Espagnat, professeur émérite des universités, membre de l'Institut. Il jouit de la participation de spécialistes de diverses sciences (physique, astrophysique, informatique, neurologie, etc.) ainsi que de médecins et de philosophes des sciences.

  • Dès son apparition dans les années 1920, la mécanique quantique souleva un énorme problème d'interprétation : celle du sens que peut avoir le mot, celle de notre relation avec l'entité qu'il désigne, en fait toute la question de la "nature de la réalité". Des développements théoriques vinrent par la suite éclairer le lien entre le domaine du quantique et l'univers des phénomènes à notre échelle. Plusieurs approches semblent encore défendables et dans le monde des physiciens intéressés par ces questions, des opinions diverses continuent à être exprimées.

    Cet ouvrage fait apparaître la nature de ces développements théoriques à travers le compte rendu d'échanges et débats entre physiciens et épistémologues représentatifs d'interprétations conceptuelles très différentes.

  • La science et la philosophie, autrefois indissociables, se sont progressivement éloignées au cours du XXe siècle. Pourtant, nombreuses sont les questions scientifiques issues de la réflexion philosophique. De plus, la signification profonde des résultats obtenus par l'intermédiaire des théories scientifiques demande souvent un éclairage philosophique pour être clarifiée. Le dialogue entre scientifiques et philosophes doit donc être restauré pour le bénéfice de la connaissance au sens le plus large du terme. C'est l'objectif de cet ouvrage qui présente les riches débats entre physiciens et philosophes qui se sont tenus à l'Institut sous l'égide de l'Académie des sciences morales et politiques et du Collège de physique et de philosophie.Quelles nuances faut-il apporter au réalisme pour lui permettre de survivre? ? Existe-t-il des interactions se propageant plus vite que la lumière? ? La nature est-elle essentiellement indéterministe? ? Tels sont quelques-uns des thèmes abordés, liés aux débats - renouvelés par l'analyse des fondements de la mécanique quantique - relatifs à la notion d'un réel existant « en soi ».

  • Qu'est-ce que la réalité?  Le physicien Bernard d'Espagnat aborde ici la question du "réel", défendant l'idée qu'il serait intellectuellement discutable de prétendre la traiter sans tenir compte des leçons de la physique moderne. Il apporte l'éclairage de la philosophie classique, et celui de la science contemporaine. Ce livre est donc une brillante initiation aux problématiques de la physique, science qui entre toutes a connu récemment les plus grands bouleversements.
    "Alors que j'étais étudiant à l'École centrale, un ami m'offrit À la recherche du réel, qui  venait de paraître. Je le dévorais aussitôt en annotant chacune de ses pages." Etienne Klein.

  • Les avancées considérables de la physique d'après guerre n'ont - on le sait - été possibles qu'au prix d'une vraie rupture entre elle et la physique dite «classique». A quels changements cette rupture nous contraint-elle en ce qui concerne des notions essentielles, telles celles d'espace, de temps, d'objet et d'objectivité ? Quelles en sont les incidences quant à la portée de la connaissance, au rôle de la conscience, aux relations entre science et ontologie ?
    Ce sont là des questions de fond, fort délicates, auxquelles les personnes de tendance quelque peu philosophique sont plus sensibles que ne le sont les physiciens. Malheureusement, les premières ne disposent normalement pas des connaissances de pointe qui seules permettent d'approfondir de tels problèmes sans trop risquer de s'égarer.
    Etant donné l'impact que, par ses applications, la science a sur nos vies, nombreux sont ceux qui souhaitent se former une idée plus juste de ce qu'elle implique vraiment. Le présent ouvrage prend la forme d'un dialogue articulé autour d'une cinquantaine de questions posées par Claude Saliceti à Bernard d'Espagnat sur ces thèmes essentiels. En des termes foncièrement nouveaux et dans un langage accessible au profane, cet échange permettra à chacun de découvrir les directions dans lesquelles des réponses peuvent être recherchées.

empty