• Et voici la mort.
    S'ouvre alors un nouveau destin, indéchiffrable, mais non moins énigmatique. Et vers quoi l'homme s'avance-t-il alors ? Ç'en est fait maintenant de ses attentes, de ses souvenirs, de ses connaissances, de ses biens, de ses passions, de son enveloppe physique. Et voici l'autre monde L'auteur aborde avec érudition l'ensemble des questions posées lorsque l'on cesse d'être un "être humain" du monde sensible pour passer dans le monde suprasensible, celui de l'état subtil.
    S'agit-il d'un passage, d'une transmigration, d'une métempsycose, d'une réincarnation ? Quels résidus psychiques se produisent alors : souffle des ossements, ombre, fantôme et revenant, "mumie", lait bleu, âme en peine, embaumement... ? Que dire des vampires, loups-garous, stryges, de la lycanthropie, du nagualisme... Et vers quelles destinations se dirigent alors les morts : l'enfer, le paradis et ses multiples variantes, les mondes intermédiaires (dames blanches, égrégores....) ? Mais les manifestations du diable et les multiples possessions qui en sont l'une des manifestations, démontrent que, dès avant la mort, cette dernière s'empare des corps.
    Enfin s'ouvre le ciel lumineux de la résurrection des morts : caverne des Sept Dormants, réveil des corps, apocatastase chrétienne, corps glorieux, parousie, seconde mort... Un livre d'une richesse incroyable qui aborde enfin de façon complète ce domaine inconnu qui va tous nous concerner.

  • "L'expression marque les mouvements du coeur, c'est ce qui rend visibles les effets de la passion. De même, nous pouvons dire que le visage est la partie du corps où l'âme fait voir plus particulièrement ce qu'elle ressent." Charles Le Brun (1619-1690) Premier peintre du roi Louis XIV

  • Conférence de M. Le Brun,... sur l'expression générale et particulière...
    Date de l'édition originale : 1698 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • « Ce qu'il y a de terrible, quand on cherche la vérité, c'est qu'on la trouve. » Extraite des Promenades philosophiques de Rémy de Gourmont, cette note incisive définit parfaitement l'état d'esprit qui fut le nôtre tout au long de la rédaction de ce livre.
    Le SOE, comme on le sait, fut l'enfant de Churchill. Organisation de résistance ? Instrument d'intoxication ? L'un et l'autre certainement. Toutefois, seul le second sujet, nié par ceux qui en furent les instigateurs, a retenu notre attention.
    La machine à falsifier l'histoire n'est pas née d'hier mais l'heure est peut-être venue, eu égard à ces mémorables événements, d'en scruter certaines zones que la plupart des auteurs officiels ont délibérément laissées dans l'ombre.

  • L'impitoyable inquisition Nouv.

  • Conférence de M. Le Brun,... sur l'expression générale et particulière... http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1118743

  • Les expressions des passions de l'âme , représentées en plusieurs testes gravées d'après les dessins de feu M. Le Brun Date de l'édition originale : 1727 Sujet de l'ouvrage : Expression du visage -- Ouvrages avant 1800 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • À la question de savoir comment comprendre les mouvements suscités par les passions, sujet majeur au XVIIe siècle, c'est sans doute Charles Le Brun, peintre à la Cour, qui répond le mieux. Les conférences que le peintre, artiste officiel comblé d'honneurs par Louis XIV et Colbert, a tenues en 1668 devant l'Académie royale de peinture et de sculpture afin d'exposer ce que devrait être « l'expression générale et particulière des passions », ainsi que sa conférence de 1671 sur la physionomie, devraient lui valoir une place de choix dans l'histoire de l'anthropologie comme dans celle des langages du corps. D'autant plus qu'elles ont été illustrées de dessins très fréquemment reproduits et qui firent grande impression, notamment sur Johann Kaspar Lavater.
    /> C'est cet ensemble de documents que propose cet ouvrage magnifiquement préfacé par Yves Hersant.

  • Etre poète : dès l'adolescence Armel Guerne (1911-1980) eut conscience de cette vocation et il consacra sa vie entière à l'accomplir. Au prix de grands sacrifices parfois, jusqu'à renoncer un temps à l'écriture quand, face à l'Occupant, il entra en résistance. Mais sans jamais faiblir : il était guidé par une foi ardente, au feu de laquelle s'est forgée une exceptionnelle sensibilité. Qui le mit en fraternité avec la quête mystique de Nerval, la pensée du grand Paracelse, et le dota d'une aptitude singulière à percevoir l'essentialité des mots sous la diversité des langues.
    Grâce à cette intelligence des profondeurs, il sut mieux que quiconque faire entendre en français la voix des Romantiques allemands - entre eux tous, Novalis et Hölderlin -, celle de Melville dont le formidable Moby Dick délivre un message secret... de tant d'autres encore qui sans lui auraient été tenus à de ternes atours francophones. Armel Guerne, salué par André Breton, ami de Bernanos, de Cioran, de Mounir Hafez...
    Fut, ainsi, le poète par excellence, celui dont les mots font vibrer la transcendance et raniment en nous l'éclat d'un Age d'Or perdu. Charles Le Brun et Jean Moncelon, "l'un et l'autre à l'affût de l'Unique sous la pluralité des noms dont on le pare", devaient se croiser. La rencontre se fit "sous l'égide d'Armel Guerne". Il était donc naturel qu'ils unissent leurs voix pour nous rendre toute la mesure d'une personnalité et d'une oeuvre hors du commun.

  • Le roman social en France, au XIXe siècle / par Charles Brun,...
    Date de l'édition originale : 1910 Collection : Études économiques et sociales ; X Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • Ce livre résume les principes les plus élémentaires et les plus rationnels pour former un cavalier solide et élégant. Pourtout la jeunesse des lycées et des écoles, pleine d´entrain, se livre à cet exercice utile et agréable et y puise un développement salutaire à ses forces physiques et à ses facultés intellectuelles.

  • Hauts le coeur

    Charles Brun

    Ces poèmes ont été écrits peu après les faits réels qui les ont inspirés. Ils sont dans l'ordre chronologique de leur écriture, J'avais 22 ans, sous-Lieutenant appelé, chef d'une section d'une unité opérationnelle, en Algérie.La plupart des zones ou se déroulaient nos opérations étaient des « zones interdites » autour des barrages de la frontière tunisienne. Je n'ai jamais torturé qui que ce soit mais je l'ai vu faire, trois fois, en opération, par des officiers du Deuxième bureau, ou des agents des renseignements généraux. Je ne m'y suis pas opposé..J'ai donc été compliceJ'ai simplement fait une sale guerre sur le terrain.J'ai aimé, j'ai souffert, Une part de moi est morte là bas.

empty