• Le domaine de Chaumont-sur-Loire attire chaque année pour son Festival des Jardins, plus de 300 000 visiteurs.
    À côté des jardins éphémères du festival, le domaine de Chaumont possède des jardins pérennes particulièrement recherchés, qui font chaque année, grâce au talent des jardiniers de Chaumont, l'admiration du public : le Vallon des Brumes, le Jardin potager, le Jardin pédagogique et les jardins interstitiels sont autant de jardins expérimentaux permanents évoluant au fil des saisons. Le parc du château est également un bel exemple de parc à l'anglaise et le nouveau Parc des Prés du Goualoup (10 ha) accueille désormais des jardins pérennes liés aux grandes civilisations.
    C'est donc un ensemble de jardins permanents dignes des plus grands que nous permet de découvrir ce livre, grâce au talent du photographe Eric Sander et aux textes de Chantal Colleu-Dumont, actuelle directrice du domaine.

  • Depuis plusieurs années, dans les parcelles du Festival International des jardins de Chaumont-sur-Loire, architectes, paysagistes, créateurs et artistes du monde entier rivalisent de fantaisie et d'innovation pour imaginer des jardins différents. De nombreuses idées nouvelles de plantes, de composition et d'associations végétales imprévues sont nées à Chaumont-sur-Loire et ont donné aux jardins qu'on y crée chaque année une tonalité sans équivalent en France.
    En 2018 le 27 e Festival a choisi pour thème « Jardins de la Pensée » De toute antiquité et quelles que soient les civilisations, dans l'art et la littérature, les fleurs, réelles ou figurées, ont joué un rôle essentiel dans les imaginaires. Nul n'ignore leur infinie diversité, leur perfection formelle, leur mystère, leur pouvoir symbolique. Leur beauté, leur parfum, leur éclat, leur couleur et même leur saveur ensorcellent les sens. éternelles autant qu'éphémères, délicates et puissantes à la fois, horticoles ou sauvages, les fleurs recèlent le pouvoir de fasciner, de charmer, de soigner. Les observer, les étudier nous conduit à réfléchir sur nous-même, sur notre place au sein d'une Nature toujours plus domestiquée. Et pourtant le temps de la pousse, de la croissance des végétaux est incompressible et nous impose son rythme, tel un sablier de chlorophylle.
    Comment les jardins du 21 e siècle considèrent-ils, valorisent- ils, utilisent-ils le potentiel de la fabuleuse bibliothèque des savoirs qu'ils abritent ?
    Puisant aux sources d'un imaginaire d'aujourd'hui, usant de toutes les possibilités techniques, le festival de Chaumont mène le public de découvertes en inventions. De jardins en jardins, on rencontre des fleurs jamais vues, assemblées de manière inattendue, jouant sur l'accumulation et les surprises de tous ordres. La fantaisie, la luxuriance, l'abondance mais aussi la réflexion, sont au rendez-vous, au coeur de jardins audacieux, novateurs et qui nous interrogent sur nous-mêmes.
    On retrouve dans le catalogue le descriptif des nombreuses inventions des paysagistes. Articles et reportages photographiques sont un prolongement de la démarche innovante de ces créateurs qui vont voir de l'autre côté du miroir.
    « Toute fleur qui s'ouvre, on dirait qu'elle m'ouvre les yeux.
    Dans l'inattention. Sans qu'il y ait aucun acte de volonté d'un côté ni de l'autre.
    Elle ouvre, en s'ouvrant, autre chose, beaucoup plus qu'elle- même. C'est pressentir cela qui vous surprend et vous donne la joie. » Philippe Jaccottet, « Aux liserons des champs ».

  • Un retour sur dix années de créations et installations artistiques dans le domaine de Chaumont-sur-Loire.

  • Marc Riboud est une figure incontestée de la photographie française. Il obtient en 1953 une publication dans Lift et rejoint bientôt l'agence Magnum à l'invitation d'Henri Cartier-Bresson et de Robert Capa. Après avoir séjourné un an en Inde, il se rend pour la première fois en Chine en 1957. Il couvre les indépendances en Algérie et en Afrique noire et est un des rares photographes à effectuer des reportages au Sud et au Nord du Vietnam en 1868 et 1969. Depuis les années 1980, il effectue de fréquents séjours en Orient et en Extrême-Orient et a exposé à Paris, Londres, New York, Beijing, Hong Kong et Bilbao. Avec des vues des célèbres montagnes du Huang Shan et du site d'Angkor, cet ouvrage est une invitation au voyage en même temps qu'il nous raconte un peu de la vie de Marc Riboud, extraordinaire globe-trotter et observateur obstiné de la beauté des êtres et des choses, qui confie : " Mon obsession : photographier le plus intensément possible la vie la plus intense. C'est une manie, un virus aussi fort pour moi que le réflexe d'indépendance. Et si le goût de la vie diminue, les photos palissent parce que photographier, c'est savourer la vie au 1/125 de seconde ".

  • Depuis plusieurs années, dans les parcelles du Festival International des jardins de Chaumont-sur-Loire, architectes, paysagistes, créateurs et artistes du monde entier rivalisent de fantaisie et d'innovation pour imaginer des jardins différents. De nombreuses idées nouvelles de plantes, de composition et d'associations végétales imprévues sont nées à Chaumont-sur-Loire et ont donné aux jardins qu'on y crée chaque année une tonalité sans équivalent en France.

    En 2017 le 26 e Festival a choisi pour thème « Le Pouvoir des Fleurs ».
    De toute antiquité et quelles que soient les civilisations, dans l'art et la littérature, les fleurs, réelles ou figurées, ont joué un rôle essentiel dans les imaginaires. Nul n'ignore leur infinie diversité, leur perfection formelle, leur mystère, leur pouvoir symbolique. Leur beauté, leur parfum, leur éclat, leur couleur et même leur saveur ensorcellent les sens. éternelles autant qu'éphémères, délicates et puissantes à la fois, horticoles ou sauvages, les fleurs recèlent le pouvoir de fasciner, de charmer, de soigner, voire même de tuer. Comment les jardins du xxi e siècle considèrent-ils, valorisent-ils, utilisent-ils cet extraordinaire et inaltérable pouvoir des fleurs, cette incroyable puissance de la grâce ?
    Puisant aux sources d'un imaginaire d'aujourd'hui, usant de toutes les possibilités techniques, le festival de Chaumont mène le public de découvertes en inventions. De jardins en jardins, on rencontre des fleurs jamais vues, assemblées de manière inattendue, jouant sur l'accumulation et les surprises de tous ordres. La fantaisie, la luxuriance, l'abondance, sont au rendez-vous, au coeur de jardins audacieux, novateurs et oniriques.
    On retrouve dans le catalogue le descriptif des nombreuses inventions des paysagistes .
    Articles et reportages photographiques sont un prolongement de la démarche innovante de ces créateurs qui vont voir de l'autre côté du miroir.
    « Toute fleur qui s'ouvre, on dirait qu'elle m'ouvre les yeux. Dans l'inattention. Sans qu'il y ait aucun acte de volonté d'un côté ni de l'autre.
    Elle ouvre, en s'ouvrant, autre chose, beaucoup plus qu'elle-même. C'est pressentir cela qui vous surprend et vous donne la joie. » Philippe Jaccottet, « Aux liserons des champs ».

  • Depuis plusieurs années.
    Dans les parcelles du Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire, architectes, paysagistes. créateurs et artistes du monde entier rivalisent de fantaisie et d'innovation pour imaginer des jardins différents. De nombreuses idées nouvelles de plantes, de compositions et d'associations végétales imprévues sont nées à Chaumont-sur-Loire et ont donné aux jardins qu'on y crée chaque année une tonalité sans équivalent en France.
    Présenté par Chantal Colleu-Dumond, l'actuelle Directrice du Domaine et du Festival, et au travers des reportages photographiques d'Eric Sander, cet ouvrage donne à voir une multitude de réalisations qui ont été menées sur une période récente, tout en évoquant l'atmosphère très particulière de Chaumont au fil des saisons.

  • Nouvelles pratiques, nouvelles matières, nouveaux végétaux, déclinaisons contemporaines des grandes traditions du jardin, liens avec les autres univers artistiques, audaces inattendues en font un univers foisonnant et d'une infinie diversité. Paysagistes, urbanistes et jardiniers ne cessent de nous surprendre, de réinventer des jardins différents et de nous offrir de nouveaux horizons.
    Ce guide a pour objet de vous donner des repères et des clés pour décrypter les nouvelles tendances d'un art traversé par de multiples influences venues du monde entier.

  • In the same accessible format as the other books in the Talk About series, this volume illuminates, explains, and showcases some of the most important trends and issues in gardening today. The book defines what constitutes a contemporary garden and examines the latest innovations, practices, and approaches that have contributed to its development.
    Talk About Contemporary Gardens makes it easy for novice gardeners to identify different gardening styles and place them in a clear historical context, from the wasteland redevelopments of Simone Kroll, to contemporary Japanese landscaping which embodies the spirit of Zen, and the natural feather gardens of Sylvie and Patrick Quibel.
    Since the art of landscaping is tied to nature and the elements, a chapter on the relationship between gardening and the seasons looks at the life cycles of plants, the importance of light, rain, and the seasons, and how gardens behave when the sun goes down.
    The book demonstrates the relationship between landscape gardening and contemporary art, architecture, design, and urbanism, examining the rich influences that tie them all together. From Brancusi's sculpture-filled spaces, to Gaudi's natural curves and buildings, the text and illustrations highlight the many ways in which these practices inform each other in the modern world. Entirely pink gardens, the sweet perfume of Arabian jasmine, the tang of lemons and the gentle tinkling of fountains in the Imaginary garden: such sights, smells, tastes, and sounds take the reader on a journey to some of the world's most exotic gardens. A list of international gardens to visit, biographies of thirty great landscapers and their signature gardens, a list of key words, and a glossary complete the volume.

empty