• Une société dont le prince est un bébé.
    La science, les média, les parents... tous se penchent sur le bébé qui n'est pas seulement devenu une personne, mais un objet convoité de la recherche la plus en pointe. Finie la période où l'on considérait le nourrisson comme un tube digestif. Désormais, c'est un partenaire à part entière dont on guette chaque réaction. Un tel engouement ne manque pas d'être paradoxal. Le désir d'enfant demeure toujours aussi fort, alors que la courbe démographique ne cesse de s'infléchir.
    Mais ce désir évolue : on veut souvent un enfant parfait, programmé et suivi, grâce aux techniques sophistiquées qui, depuis une dizaine d'années, ont fait un bond absolument sans précédent. L'échec n'est plus acceptable quand le savoir est si présent et les normes d'éducation si précises. Autour d'une équipe internationale de scientifiques, de pédiatres, de psychanalystes, cet ouvrage d'Autrement fait un point complet et accessible des connaissances sur le bébé : naissances médicalement assistées, psychanalyse du nourrisson, éveil langagier, mais aussi la mode des tout-petits, la maternité des stars ou les enjeux de la politique familiale.
    Tout sur la science nouvelle qu'on appellera la " bébologie " ; tout sur ce qui motive les avancées extraordinaires de la recherche en ce domaine ; tout enfin sur cette idéalisation du petit qu'on désignera comme " bébolâtrie ". Sa majesté le bébé. En sommes-nous les fidèles sujets ?

  • Définir la famille comme « un papa, une maman, un enfant » ne va plus de soi de nos jours. D'autant qu'elle se complexifie sans cesse au fil des évolutions de la société. Ainsi avec le PACS, et plus récemment avec le « mariage pour tous ». Mais la procréation médicalement assistée est aussi une nouvelle façon de faire famille. Interrogée par ses stimulants petits-enfants, Geneviève Delaisi de Parseval aborde tous ces sujets, mais aussi, bien sûr, les cas plus habituels, tel celui des couples divorcés et des fratries recomposées. Elle s'arrête sur les fonctions de la famille : partager des liens du sang, un nom, un toit ; sur celles du père, de la mère, des grands-parents, qui varient selon les sociétés. Et elle montre comment ces fonctions perdurent dans les nouvelles familles.Expliquer ce qu'est la famille à des enfants est un exercice sensible. Ce livre relève le défi avec bonheur, ne cédant à aucune langue de bois.

  • L'homme - particulièrement le père - ne serait-il pas aujourd'hui ce «continent noir» qu'était pour Freud, la féminité ?

    Qu'est-ce qu'un père ? Le géniteur, l'éducateur, le compagnon de la mère ? Les nouvelles déclinaisons familiales comme la clinique des procréations médicalement assistées font apparaître de multiples figures du père, inconnues ou méconnues auparavant. Le «père de la grossesse» par exemple, celui qui soutient la mère et qui attend l'enfant, fournit une réponse originale à définition psychologique de la paternité. Cet homme n'est pas nécessairement celui qui a fourni le sperme fécondant, ni non plus le père génétique (c'est le cas classique du beau-père). Est-il forcément un homme ? Rien ne l'exige... La France a longtemps limité la part du père à sa fonction de géniteur et de détenteur de la loi, celle de la mère à la grossesse et au prétendu «instinct maternel».

    Ce livre, devenu un classique, ouvre de nouvelles pistes à la compréhension de la paternité contemporaine.

  • Qui est donc cette Isadora D.
    Qui traque les fantômes et cherche à comprendre les secrets de son passé ? Dans l'histoire de vie présentée ici, cas clinique exemplaire raconté à la première personne, pas d'inceste, pas de suicide; pas de père inconnu, mais un grand-père trop connu; pas de traumatisme indicible. En apparence seulement. Car les gens ordinaires aussi ont une histoire... Mêlant les styles et les genres, Geneviève Delaisi de Parseval propose un audacieux essai en trompe l'oeil sur l'identité, la mémoire, le discours sur soi.
    À travers l'histoire d'Isadora D., c'est à chacune et chacun d'entre nous que Geneviève Delaisi de Parseval s'adresse.

  • En matière de grossesse, d'accouchement et de maternage, les mères doivent composer avec des spécialistes qui tentent de leur imposer leur point de vue au moyen de " conseils pratiques ".
    Comment s'y retrouver ? Qui croire ?
    Car, qu'il s'agisse de l'allaitement, de l'habillement, de la sucette, de la présence de la mère, du père ou du rôle du puériculteur, d'une génération à l'autre, ces spécialistes ne craignent pas de se contredire.
    " Caustique et drôle.
    " Famili.

  • Geneviève Delaisi de Parseval poursuit ici sa réflexion sur la famille contemporaine commencée il y a vingt-cinq ans dans L'Enfant à tout prix. À partir de son expérience clinique de l'assistance médicale à la procréation (insémination artificielle par donneur, fécondation in vitro, dons de gamètes et d'embryons...), elle s'adresse principalement à ces nouveaux parents pour les aider à s'y reconnaître dans ce paysage extrêmement complexe. Que faire quand ' ça ' ne marche pas ? Mais aussi quand ' ça ' marche ? S'agit-il d'une grossesse comme les autres ? Faut-il ' et comment' parler aux enfants de la manière dont ils ont été conçus? Comment se représenter l'apport des donneurs de gamètes ? Que penser de la pratique de la gestation pour autrui ? Et des demandes des couples homosexuels ? Après avoir comparé les lois en vigueur dans différents pays du monde, Geneviève Delaisi de Parseval propose au législateur français des mesures concrètes destinées à renouveler le débat bioéthique. C'est le livre que l'on attendait sur la révolution familiale engendrée par l'assistance médicale à la procréation.

  • « Il existe en France un monde parallèle, celui du peuple infertile que 10 % des Français connaissent à un moment ou à un autre de leur vie. Ils sont en général très informés et ont davantage réfléchi que la majorité de ceux qui ont des enfants "sous la couette".
    Depuis les années 1980, j'essaie, toujours au fil des progrès techniques, avec ma double casquette d'ethno-psy, de comprendre les normes et les valeurs tant de ceux qui offrent les possibilités techniques et légales d'assistance médicale à la procréation que de ceux qui sont en demande d'enfant.
    Je me suis, dans ce livre, donné le défi de rendre compte de ma clinique au quotidien et d'analyser les interactions entre le psychisme de mes patients et le mien.
    Le récit de ces histoires individuelles et familiales nous fait entrer dans une dimension de la procréation passablement différente de ce que nous avons connu jusqu'à présent. Le lecteur découvrira un laboratoire familial inédit, à la fois exotique et futuriste, celui du champ renouvelé de l'assistance à la procréation. » G.?D. de P.

    Geneviève Delaisi de Parseval est psychanalyste, spécialiste des questions de filiation et de procréation. Elle est notamment l'auteur de L'Art d'accommoder les bébés et de La Part de la mère. Elle est également membre associée des principaux centres de bioéthique dans le monde.

empty