• L'étude des mystères qui entourent les premiers peuplements a permis à Graham Hancock de constater que le genre Homo était probablement plus avancé durant la préhistoire que ce qui était jusqu'alors admis. Non seulement les savoir-faire de ces populations ont été sous-estimés par la recherche scientifique mais, en outre, ils leur auraient été légués par une civilisation plus avancée, capable de prouesses que les techniques modernes ne sauraient expliquer. Dans ce cas, pourquoi ne trouve-t-on pas trace d'une telle civilisation ?
    C'est à la fin de la dernière ère glaciaire, dans un événement cataclysmique d'ampleur planétaire, que se cachent d'après lui les éléments de réponse.

  • Vers la fin du dernier âge de glace, il y a 12 800 ans, une comète gigantesque s'est brisée en de multiples fragments au sein du système solaire.
    Certains ont frappé la Terre et engendré un déluge à l'échelle planétaire. Cet événement, que l'on retrouve dans bien des mythes à travers l'histoire, ne marquait que le premier passage de ces débris...
    Une seconde série d'impacts, aussi dévastatrice que la première, a de nouveau inondé la planète il y a environ 11 600 ans. Selon Platon, c'est à cette date que l'Atlantide aurait été submergée par les flots.

  • Des études sur les dessins de Nazca, les ruines mégalithiques de Tiahuanaco, les pyramides d'Egypte, le mythe du déluge, le Sphinx, les dieux aztèques et les grands mystères qui illustrent l'histoire des hommes. Celle-ci aurait débuté par une civilisation primordiale extrêmement développée et sophistiquée.

  • Malgré les avancées scientifiques, les origines de l'humanité restent couvertes de zones d'ombres. De l'Amazonie encore inexplorée au célèbre site d'Angkor Wat, des lignes de Nazca à Stonehenge, des terrassements américains aux pyramides égyptiennes, Graham Hancock part à la découverte des mystères qui entourent la Préhistoire et les premiers peuplements, accompagné des plus grands spécialistes.
    Attentif à ne pas laisser les idées préconçues entraver sa recherche, il remet en cause les vérités établies et ouvre la porte à de nouvelles possibilités.

  • Depuis toujours, l'archéologue Graham Hancock se passionne pour l'origine de l'humanité.
    À ses yeux, les mythes et les légendes façonnés par les civilisations les plus anciennes puisent leurs sources dans des réalités historiques.
    Que s'est-il passé exactement sur la terre à la fin de l'ère glaciaire, lorsque le niveau des mers s'est mis à augmenter en submergeant des continents ? Pour lui, le doute n'est guère possible : des civilisations entières, dont on n'a pas encore retrouvé trace, ont été englouties.
    Fort de cette conviction, il s'est donc muni des moyens d'investigation les plus modernes pour explorer pendant de longues années le fond des mers et des océans. Ses conclusions sont stupéfiantes.
    Car, réfutant les assertions des archéologues les plus reconnus, il a découvert de troublants vestiges aux emplacements mêmes où les mythes les plaçaient : dans la mer du Bengale et l'océan Indien, sur les côtes japonaises, en mer Méditerranée et dans l'océan Atlantique.
    De quoi ébranler bien des idées reçues et remettre en cause les données scientifiques les plus communément admises.

  • Magiciens des dieux

    Graham Hancock

    Vingt ans après le best-seller L'Empreinte des dieux, Graham Hancock nous livre la suite de son enquête sur les réelles origines de notre civilisation, reposant sur les plus récentes avancées scientifiques.
    Il y a 12 800 ans, à la fin de l'ère glaciaire, une comète géante a éclaté en plusieurs fragments. Certains d'entre eux ont frappé la Terre, provoquant un cataclysme mondial de l'importance de celui qui causa l'extinction des dinosaures. Les brûlants impacts ont déstabilisé la croûte terrestre et causé le déluge décrit dans les mythes originels du monde.
    Une deuxième série d'impacts s'est produite il y a 11 600 ans, date exacte que donne Platon pour la destruction et la submersion de l'Atlantide.
    La preuve révélée dans ce livre montre qu'une civilisation avancée a prospéré pendant l'âge de glace puis a été détruite dans ces cataclysmes. Mais surtout - et les astronomes le confirment - un fragment de cette comète menace toujours la Terre...

  • D'impressionnants vestiges archéologiques, d'obscurs écrits de toutes origines, les énigmatiques cartes médiévales de l'Antarctique libre des glaces, les pyramides d'Égypte et leur corrélation mathématiques, l'âge millénaire du Sphinx...
    Graham Hancock assemble pièce par pièce un gigantesque puzzle regroupant les grands mystères du monde.

  • Depuis toujours, l'archéologue Graham Hancock se passionne pour l'origine de l'humanité. A ses yeux, les mythes et les légendes façonnés par les civilisations les plus anciennes puisent leurs sources dans des réalités historiques. Que s'est-il passé exactement sur la terre à la fin de l'ère glaciaire, lorsque le niveau des mers s'est mis à augmenter en submergeant des continentsoe Pour lui, le doute n'est guère possible: des civilisations entières, dont on n'a pas encore retrouvé trace, ont été englouties.
    Fort de cette conviction, il s'est donc muni de radars très puissants et des moyens d'investigation les plus modernes pour explorer pendant de longues années, avec une extrême minutie, le fond des mers et des océans. Ses conclusions sont stupéfiantes. Car, réfutant les assertions des archéologues les plus autorisés, qui ne s'étaient pas privés de prendre ses initiatives à la légère, il a découvert de troublants vestiges aux emplacements mêmes où les mythes les plaçaient: dans la mer du Bengale et l'océan Indien, sur les côtes japonaises, en mer Méditerranée et dans l'océan Atlantique.
    De quoi ébranler bien des idées reçues et remettre en cause les données scientifiques les plus communément admises.

  • THE SIGN AND SEAL

    Graham Hancock

    • Arrow
    • 14 Janvier 1993

    After nine years investigating the exact location of the ultimate religious icon, the Ark of the Covenant, British researcher and investigative journalist Graham Hancock reveals his status-quo shattering discoveries. Part mystery thriller, part true adventure and part travel book, this gripping piece of historical research challenges society's principal religious preconceptions and takes the reader on a rollercoaster ride through ancient history.

  • Au terme d'une quête passionnante qui le mène des grottes ornées du sud-ouest de l'Europe aux abris sous roches d'Afrique du Sud, et à la prise de substances psychoactives, telles que l'ibogaïne en Afrique ou l'ayahuasca de la jungle amazonienne, l'auteur tente de comprendre comment et pourquoi, voici moins de 50 000 ans, l'humanité a soudainement inventé l'art et la religion.
    Se dessine alors progressivement l'hypothèse selon laquelle notre ADN recèlerait un " code " permettant d'accéder à un autre monde, une autre dimension... Serait-il possible que derrière l'évolution se cache une intelligence que nous commençons seulement à comprendre ? Cet ouvrage unifie, en une théorie nouvelle et singulière, les témoignages d'enlèvements par des extraterrestres ou par des fées, les expériences mystiques, les rencontres des chamans avec des esprits, ainsi que les magnifiques dessins et figurations, mi-animales mi-humaines, de nos ancêtres du paléolithique supérieur.
    Ce lien surprenant, à la fois universel et surnaturel, conduit le lecteur aux frontières du fantastique.

  • L'arche d'alliance, qui abrite depuis trois mille ans les tables de la Loi dictées à Moïse sur le mont Sinaï, est perdue à jamais selon la Bible. Certains disent qu'elle se trouve dans une chapelle d'Ethiopie, à Aksoum. G. Hancock, chercheur et journaliste anglais, fait le point sur ces fascinantes interrogations.

  • L'Arche d'Alliance est l'une des plus grandes énigmes de l'Histoire. Pour les croyants, l'Arche est un coffret aux pouvoirs surnaturels qui abrite depuis trois mille ans les Tables de la Loi dictées par Dieu à Moïse. Sa mystérieuse disparition du Temple de Salomon, plusieurs siècles avant notre ère, n'a jamais pu être élucidée.
    Soucieux de découvrir la vérité derrière les mythes et les légendes, Graham Hancock a mené une enquête palpitante en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Au terme de dix années d'investigation, il nous révèle que l'Arche se trouve actuellement dans une chapelle d'Ethiopie, à Aksoum. Comment est-elle parvenue là-bas ? Pourquoi y est-elle cachée ? L'Arche et le Graal sont-ils un seul et même objet ?

  • Depuis toujours, l'archéologue Graham Hancock se passionne pour l'origine de l'humanité. A ses yeux, les mythes et les légendes façonnés par les civilisations les plus anciennes puisent leurs sources dans des réalités historiques. Que s'est-il passé exactement sur la terre à la fin de l'ère glaciaire, lorsque le niveau des mers s'est mis à augmenter en submergeant des continents ? Pour lui, le doute n'est guère possible : des civilisations entières, dont on n'a pas encore retrouvé trace, ont été englouties.
    Fort de cette conviction, il s'est donc muni de radars très puissants et des moyens d'investigation les plus modernes pour explorer pendant de longues années, avec une extrême minutie, le fond des mers et des océans. Ses conclusions sont stupéfiantes. Car, réfutant les assertions des archéologues les plus autorisés, qui ne s'étaient pas privés de prendre ses initiatives à la légère, il a découvert de troublants vestiges aux emplacements mêmes où les mythes les plaçaient : dans la mer du Bengale et l'océan Indien, sur les côtes japonaises, en mer Méditerranée et dans l'océan Atlantique.
    De quoi ébranler bien des idées reçues et remettre en cause les données scientifiques les plus communément admises.

  • Less than 50,000 years ago mankind had no art, no religion, no sophisticated symbolism. Then, in a dramatic change, all the skills and qualities appeared already fully formed. This work sets out to investigate this mysterious "before-and-after moment" and to discover the truth about the influences that gave birth to the modern human mind.


  • Les immenses dessins au sol de Nazca, les ruines mégalithiques de Tiahuancao, les pyramides d'Egypte ou encore le mythe du Déluge, le Sphynx, les dieux aztèques... Graham Hancock regroupe les grands mystères du monde et propose une nouvelle approche de l'histoire des hommes, qui débuterait par une civilisation primordiale extrêmement développée et sophistiquée.


  • Exploring the past with hi-tech tools of modern archaeology, geology and astronomy, Hancock exposes an eerie network of connections between Egyptian pyramids, Andean temples, spherical geometry, and astro-navigation. He makes claim for a lost civilization that flourished during the last ice age.

  • On an odyssey stretching from the pyramids of ancient Egypt to South American ruins, from Easter Island to Angkor Wat, the authors put forward compelling evidence to suggest that cultures we term ancient were in fact the heirs to an older lost civilization, and the inheritors of its archaic wisdom.

  • @2@Graham Hancock's multi-million bestseller @18@Fingerprints of the Gods@19@ remains an astonishing, deeply controversial, wide-ranging investigation of the mysteries of our past and the evidence for Earth's lost civilization. Twenty years on, Hancock returns with the sequel to his seminal work filled with completely new, scientific and archaeological evidence, which has only recently come to light...@3@@2@Near the end of the last Ice Age 12,800 years ago, a giant comet that had entered the solar system from deep space thousands of years earlier, broke into multiple fragments. Some of these struck the Earth causing a global cataclysm on a scale unseen since the extinction of the dinosaurs. At least eight of the fragments hit the North American ice cap, while further fragments hit the northern European ice cap. @3@@2@The impacts, from comet fragments a mile wide approaching at more than 60,000 miles an hour, generated huge amounts of heat which instantly liquidized millions of square kilometers of ice, destabilizing the Earth's crust and causing the global Deluge that is remembered in myths all around the world.@3@@2@A second series of impacts, equally devastating, causing further cataclysmic flooding, occurred 11,600 years ago, the exact date that Plato gives for the destruction and submergence of Atlantis. @3@@2@The evidence revealed in this book shows beyond reasonable doubt that an advanced civilization that flourished during the Ice Age was destroyed in the global cataclysms between 12,800 and 11,600 years ago.@3@@2@But there were survivors - known to later cultures by names such as 'the Sages', 'the Magicians', 'the Shining Ones', and 'the Mystery Teachers of Heaven'. They travelled the world in their great ships doing all in their power to keep the spark of civilization burning. They settled at key locations - Gobekli Tepe in Turkey, Baalbek in the Lebanon, Giza in Egypt, ancient Sumer, Mexico, Peru and across the Pacific where a huge pyramid has recently been discovered in Indonesia. Everywhere they went these 'Magicians of the Gods' brought with them the memory of a time when mankind had fallen out of harmony with the universe and paid a heavy price.@3@@2@A memory and a warning to the future... For the comet that wrought such destruction between 12,800 and 11,600 years may not be done with us yet. Astronomers believe that a 20-mile wide 'dark' fragment of the original giant comet remains hidden within its debris stream and threatens the Earth. An astronomical message encoded at Gobekli Tepe, and in the Sphinx and the pyramids of Egypt,warns that the 'Great Return' will occur in our time...@3@

  • Graham Hancock's multi-million bestseller Fingerprints of the Gods remains an astonishing, deeply controversial, wide-ranging investigation of the mysteries of our past and the evidence for Earth's lost civilization. Twenty years on, Hancock returned with the sequel to his seminal work filled with completely new, scientific and archaeological evidence, which has only recently come to light. On the heels of the very successful hardcover edition, Hancock returns with this paperback version including two chapters brimming with recent reporting of fresh scientific advances (ranging from DNA to astrophysics) that substantially support the case. Near the end of the last Ice Age 12,800 years ago, a giant comet that had entered the solar system from deep space thousands of years earlier, broke into multiple fragments. Some of these struck the Earth causing a global cataclysm on a scale unseen since the extinction of the dinosaurs. At least eight of the fragments hit the North American ice cap, while further fragments hit the northern European ice cap. The impacts, from comet fragments a mile wide approaching at more than 60,000 miles an hour, generated huge amounts of heat which instantly liquidized millions of square kilometers of ice, destabilizing the Earth's crust and causing the global Deluge that is remembered in myths all around the world. A second series of impacts, equally devastating, causing further cataclysmic flooding, occurred 11,600 years ago, the exact date that Plato gives for the destruction and submergence of Atlantis. The evidence revealed in this book shows beyond reasonable doubt that an advanced civilization that flourished during the Ice Age was destroyed in the global cataclysms between 12,800 and 11,600 years ago. But there were survivors - known to later cultures by names such as 'the Sages', 'the Magicians', 'the Shining Ones', and 'the Mystery Teachers of Heaven'. They travelled the world in their great ships doing all in their power to keep the spark of civilization burning. They settled at key locations - Gobekli Tepe in Turkey, Baalbek in the Lebanon, Giza in Egypt, ancient Sumer, Mexico, Peru and across the Pacific where a huge pyramid has recently been discovered in Indonesia. Everywhere they went these 'Magicians of the Gods' brought with them the memory of a time when mankind had fallen out of harmony with the universe and paid a heavy price. A memory and a warning to the future... For the comet that wrought such destruction between 12,800 and 11,600 years may not be done with us yet. Astronomers believe that a 20-mile wide 'dark' fragment of the original giant comet remains hidden within its debris stream and threatens the Earth. An astronomical message encoded at Gobekli Tepe, and in the Sphinx and the pyramids of Egypt,warns that the 'Great Return' will occur in our time...

empty