Herme

  • Pour découvrir la gastronomie italienne, il faut descendre toute la Botte de l'Italie depuis le Piémont jusqu'aux Pouilles et musarder dans chaque région, parcourir les ruelles, les marchés, les petites épiceries, pousser les portes des cuisines familiales... Car, et peut-être en Italie plus qu'ailleurs, chaque région possède ses traditions gastronomiques, ses produits, ses secrets, ses spécialités, comme autant de trésors convoités à l'échelle mondiale.
    Si dans le Nord règnent l'osso buco, la " pasta fresca " et surtout le risotto, dans le Sud, la " pasta secca ", la mozzarelle et les légumes gorgés de soleil sont à l'honneur, qui ont une saveur, une texture, un forme bien particulières, de l'aubergine à robe de cardinal à la succulente tomate romaine tout en longueur, en passant par le savoureux fenouil typiquement frisé et par la roquette parfumée que l'on retrouve parsemée sur la part de " quattro stagioni " que l'on mange sur le pouce, pour quelques sous...
    Et tout le long des côtes de la Péninsule et des îles, de Naples à Capri, de la Sicile aux îles éoliennes, le poisson et les coquillages triomphent, du rouget au loup, des sardines aux " vongole ", le tout rehaussé de mille et une saveurs méridionales.
    Et bien sûr, l'Italie, c'est le pays du café parfait, des voluptueux nectars de Bacchus, des granite aux saveurs d'amande ou de citron, des extraordinaires gelati crémeuses qui font la saveur des soirs de passegiata...
    Bref, un incontournable classique de la gastronomie mondiale que l'on a plaisir à redécouvrir sous l'angle rafraichissant de l'objectif de Jean-François Mallet.

empty