• "Cet ouvrage regroupe plusieurs textes centrés sur les questions cardinales de la philosophie de Merleau-Ponty, de ses premières à ses dernières oeuvres, en particulier : les questions de l'incarnation, de l'expression, de la peinture, de la vision et bien sûr du style. L'analyse est donc plutôt orientée du côté de l'esthétique et des rapports existant entre philosophie et non-philosophie. Merleau-Ponty a donné toute son importance au silence de la peinture pour tenter de comprendre la dimension du langage et de l'expression."

  • Paul Cézanne (1844-1906) a été pour Maurice Merleau-Ponty (1908-1961) une rencontre décisive ainsi qu'une présence qui a hanté toute son oeuvre. Pourquoi Cézanne ? Pourquoi sa peinture plutôt qu'une autre ? Cézanne a voulu peindre la nature en revenant à ce monde "sauvage" d'avant le raisonnement, le discours et les lois de la perspective. Cézanne et Merleau-Ponty ont la chair du visible en partage ; la peinture de Cézanne, véritable ontologie silencieuse, a inspiré l'ontologie phénoménale du philosophe.

  • Jean Yves Mercury est actuellement Professeur de philosophie au lycée Jean Renou de La Réole (Gironde). C'est en quelque sorte un retour aux sources puisqu'il a été élève de ce lycée, ainsi que professeur, durant les années quatre-vingt-dix, avant de partir enseigner à l'étranger, notamment à Lisbonne et à Riyadh.
    Il a travaillé en particulier sur la phénoménologie et plus précisément sur la pensée de Maurice Merleau-Ponty, philosophe français du vingtième siècle ; ce qui a donné lieu à la publication de trois ouvrages aux éditions l'Harmattan (Paris) : L'expressivité dans la pensée de Maurice Merleau-Ponty, du corps à la peinture (2000), Approches de Merleau-Ponty (2002) et La chair du visible (2005). Il a par ailleurs publié deux ouvrages bilingues français-portugais aux éditions du C.F.CU.L. (Lisbonne) : Promenades philosophiques (2010) et Promenades philosophiques ininterrompues (2013).
    Cet « essai », qui se veut aussi une approche philosophique et phénoménologique de la relation amoureuse, centrée sur le vécu, s'enracine donc au creux d'une expérience subjective qui se veut néanmoins résolument intersubjective, c'est-à-dire ouverte à chacun.
    C'est dire qu'il est question d'amour, d'altérité, de désirs, de fantasmes et de sexualité, parce qu'il n'y a pas d'amour sans chair, sans corps, sans peau, dont les plis sont plus profonds et mystérieux que nous le pensons. Mais il n'y a pas d'amour non plus sans pensée, sans réflexion, sans mots, autant dire sans esprit.
    C'est de cette alchimie vécue par chacun de nous que ce petit livre entend délivrer quelques questions, auxquelles il revient bien sûr à chacun d'apporter sa et ses réponses.

  • Cet ouvrage se décompose en quatre parties concernant :
    1/ des réflexions philosophiques et politiques sur les enjeux du monde.
    2/ des analyses sur la dimension de l'intime.
    3/ des souvenirs sur le Médoc et la Corse.
    4/ des réflexions sur les enjeux de la philosophie, de son enseignement et des textes introductifs à des cafés-philo.
    Il s'agit donc de pensées, certes personnelles, mais qui peuvent toucher n'importe quel lecteur/lectrice parce qu'il s'agit de la vie, du sens de l'existence et de notre rapport au monde ?

  • Maurice Merleau-Ponty (1908-1961), philosophe contemporain d'importance, après un certain temps de purgatoire connaît actuellement un réel engouement, tant en France qu'à l'étranger. Sa pensée s'est déployée selon quatre axes : le corps, le langage, l'art et l'histoire. Ce livre a pour enjeu une reprise de l'intérieur de la démarche merleau-pontienne en interrogeant le corps, le langage et la peinture, à la lumière de la question de l'expressivité originaire qui unit le sujet percevant au monde et à son monde.

  • Maurice Merleau-Ponty (1908-1961), philosophe contemporain d'importance, connaît aujourd'hui un " renouveau " philosophique tant en France qu'à l'étranger. Nous pouvons considérer son entreprise philosophique comme un déploiement des questions cardinales que sont la corporéité, la perception, l'expression, le langage, le style et la peinture. Les textes ici rassemblés tentent de suivre les enjeux et les résistances d'une philosophie suffisamment riche d'interrogations, de sens et plus encore de projets ou d'horizon.

empty