• 'Nouveaux Mondes' présente cinq cartes portulans, ou atlas nautiques, choisis pour leur caractère exceptionnel. Ces documents historiques ont été conçus par d'éminents savants originaires de Majorque, de Lisbonne, du Havre et d'Amsterdam. Cartographes de métier, parfois enlumineurs, ils ont su dessiner l'«image du monde» la plus vraisemblable pour leur époque, une chronique visuelle fascinante. Jean-Yves Sarazin, directeur du département des Cartes et Plans de la Bibliothèque nationale de France, examine chacune des cinq cartes / atlas en les situant dans la grande histoire des découvertes et des navigations que menèrent les Européens entre le début du XIVème et la fin du XVIIème siècle, de la reconnaissance des littoraux africains par les Portugais jusqu'aux explorations des îles du Pacifique et de l'Australie par les Hollandais, en passant par les aventures de Colomb, Vespucci et Magellan. Les nombreuses reproductions en couleur permettent d'observer abondance de détails pittoresques : les caravanes de chameaux au coeur de l'Asie, les navires portugais et arabes croisant dans l'océan Indien, bien des animaux sauvages ou imaginaires, d'innombrables plantes exotiques, des scènes de batailles navales et, bien sûr, l'étrangeté des hommes et des femmes indigènes.

  • 'New Worlds' presents a selection of five outstanding nautical atlases known as portolan charts, or 'portalans'.These historic documents are the work of eminent scholars from Majorca, Lisbon, Le Havre, and Amsterdam. Cartographers by trade, and sometimes also skilled illuminators, they mapped what was the most probable imago mundi for their time, each exemplar crafting a fascinating visual chronicle. Jean-Yves Sarazin, head of Charts and Maps at the Bibliothèque Nationale de France, scrutinizes thèse charts or atlases, and situates them in the great history of European discoveries and voyages from the early 14th to the late 17th century, from the Portuguese reconnaissance of the coasts of Africa, through the adventures of Columbus,Vespucci, and Magellan, to the Dutch voyages in the Pacific and Australia.The book's many colour reproductions are alive with picturesque details: camel caravans in the heart ofAsia, Portuguese andArab ships sailing in the Indian Ocean, wild beasts or chimaera, countless exotic plants, naval battles, and not least the frequent strangeness of the indigenous people.

  • Villes de France

    Jean-Yves Sarazin

    À la curiosité que suscite le fait de retrouver l'ancienneté d'une place ou le changement d'une rue de votre connaissance, s'ajoute l'émerveillement artistique de découvrir ces cartes uniques dont la plupart font aujourd'hui partie de grandes collections. Rédigé par un grand spécialiste de la cartographie, Villes de France s'appuie sur une sélection de documents rares du XVIe siècle à nos jours, de dix grandes métropoles de France, pour plonger dans leur histoire et mieux comprendre leur évolution : Brest, Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, Paris, Strasbourg et Toulouse.

  • Du XIIe au XVIIIe siècle, les Européens avides de commercer avec l'Orient ont découvert toutes les parties du globe. Mais de quels outils cartographiques ces aventuriers des mers disposaient-ils pour partir vers de nouveaux horizons? Ils observaient les astres, maniaient la boussole pour fixer le nord, mais ils ne possédaient aucune carte des continents vers lesquels ils se dirigeaient. Tout a été élaboré au fur et à mesure. Durant cinq siècles, navigateurs et cartographes ont mis en commun leurs savoirs. Les cartes marines, ou portulans, témoignent ainsi de leurs reconnaissances, d'abord approximatives puis de plus en plus précises, des Nouveaux Mondes. Elles révèlent aussi la vision «ethnographique» des Européens sur les sociétés africaine, asiatique, américaine et océanienne et attestent de la conquête, de la domination et de la maîtrise des espaces marins et continentaux.

  • Récits sur la dernière guerre franco-allemande (du 17 juillet 1870 au 10 février 1871) , par C. Sarazin,...
    Date de l'édition originale : 1887 Ce livre est la reproduction fidèle d'une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d'une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d'un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l'opportunité d'accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
    Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

    En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d'une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
    Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d'un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d'un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • 500 après la fondation du port historique du Havre, TASCHEN présente une édition fac-similé d'un manuscrit somptueusement enluminé, Les premières oeuvres de Jacques Devaulx, pilote en la marine, publié pour la première fois en 1583 par le Havrais Jacques Devaulx.
    Cet extraordinaire manuscrit enluminé, dédié au duc de Joyeuse, rassemble les connaissances nautiques, astronomiques et cartographiques, ainsi que les notes, observations et témoignages fournis, rapportés par Devaulx au fil de ses activités de marin, d'hydrographe, de cosmographe et de cartographe. Traité de référence destiné aux marins autant qu'ouvrage maritime prestigieux pour ses royaux bienfaiteurs, l'ouvrage aux folios minutieusement annotés et illustrés dévoile de façon vivante les instruments de marine et les pratiques en usage dans la navigation et la cosmographie, tels que les astrolabes, les cartes nautiques de l'océan Atlantique, les relevés graphiques des marées diurnes, l'atlas des étoiles ou les méthodes de mesure de l'altitude du soleil.
    Réalisée en collaboration avec la Bibliothèque nationale de France, l'édition de ce somptueux document en reproduit intégralement les 31 folios dans toute leur beauté artistique et scientifique, y compris les magnifiques enluminures aux couleurs vives de Devaulx, ses rehauts dorés et ses volvelles. Le volume comprend une introduction de Jean-Yves Sarazin et Gerhard Holzer, ainsi qu'une série de commentaires d'experts dirigés par Élisabeth Hébert, qui replacent les travaux de Devaulx dans leur contexte.
    L'ensemble offre ainsi une plongée fascinante dans la vie des marins et des explorateurs du XVIe siècle.

  • En 1750, Voltaire fait paraître un violent réquisitoire contre la laideur et l'inconfort de la première ville du royaume de France. Les responsables sont nommés : les souverains, les financiers et les édiles parisiens sont coupables de la délaisser et d'employer les finances publiques à faire la guerre ou à construire des palais, le peuple l'est autant par son indifférence, son scepticisme et sa frivolité. Les moyens apparaissent tout aussi clairement : aux citoyens et aux magistrats zélés et éclairés, nantis de ces mêmes finances publiques revient l'initiative de modifier, d'embellir, de modeler leur ville de manière à la rendre « la plus commode et la plus magnifique ». La capitale du royaume doit devenir utile et belle, mêler commoditas et voluptas : ces deux notions définies au xve siècle par Alberti sont comprises dans le mot embellissement. Les plates-formes politiques de nos élus actuels n'ont rien à envier aux idées de Voltaire. Ce dernier appartient à un siècle qui ne se contente plus de la beauté des monuments, mais exige déjà un mieux-être pour les habitants dans un décor embelli. Paris doit être propre, beau, commode et attractif comme Londres que l'écrivain a visité avant 1733 et qui lui sert de modèle avec Rome.

  • Catalogue officiel de l'exposition « Made in Algéria, Généalogie d'un territoire » au MUCEM du 19 janvier au 18 mai 2016. La première exposition d'envergure consacrée à la colonisation de l'Algérie. Elle réunira un ensemble de documents, d'oeuvres d'art anciennes et contemporaines ainsi que des cartes originales, d'une qualité esthétique rare, pour la première fois montrées au public.De la Numidie antique à la Berbérie de la régence d'Alger, le territoire de l'Afrique du Nord a longtemps été vu du large, avant qu'il ne soit tracé et capté par la conquête et la colonisation françaises. De nombreuses représentations, tableaux, cartes militaires, imageries populaires, servent ou accompagnent alors les opérations de l'armée et l'administration de ce qui deviendra de nouveaux départements français. Près d'une centaine d'oeuvres produites au cours de cette période sont ici présentées pour la première fois et éclairées par le regard croisé de spécialistes internationaux. Cet ouvrage aborde aussi le territoire algérien "au plus près", dans la création artistique contemporaine, depuis l'indépendance.

empty