• La collection 50 dossiers, dirigée par julien quilichini, s'est imposée depuis maintenant plusieurs années comme base de dossiers de référence aux nombreux candidats des épreuves classantes nationales.
    Ces dossiers transversaux couvrent l'ensemble du programme et sont représentatifs des dossiers que vous rencontrerez aux ecn. ils sont conformes aux exigences du programme, notamment la nécessité de justification approfondie des diagnostics et des prises en charge thérapeutiques. l'auteur a pris soin d'établir la grille des réponses qu'il donnerait s'il avait à repasser le concours. la notation sur 100 points permet à chacun de s'auto-évaluer, et met en évidence tant les points essentiels et gratifiants que les erreurs et les omissions éliminatoires.
    L'iconographie, abondante et de qualité, permet de se familiariser avec la plupart des images qui peuvent se présenter le jour du concours.

  • Essai historique sur la commune d'Arc-sous-Cicon et sur ses seigneurs / Marcel Jouffroy, instituteur honoraire Date de l'édition originale : 1927 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF.
    HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande.
    Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables.
    Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique.
    Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.
    Pour plus d'informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

  • «Le message codé nommé "poème" s'adresse à la solitaire sans bague / au solitaire en tous : il révèle à la loupe les contradictions internes du sujet, ses élans, ses volontés, ses besoins, ses exigences, jusqu'à plus soif. Écrire sur le dos d'une seule main le télégramme général (enragé) où l'on fait part de sa théorie provisoire, tel me semble en tout cas le maximum de liberté perceptible à la lecture. Qu'on l'envoie par lettre, par livre ou par bulletin hebdomadaire, peu importe : l'inscription accélérée fait mouche quand elle ne répète aucune parole déjà dite. La liberté consiste à former pour la première fois un sens multiple : syntagme, geste, silence, décision. En avançant dans l'espace ouvert par les jambes désirées, on assiste à la concentration spontanée de tous les signes du dedans qui se préparent au rut. Les hésitations fondent. Mais le feu dont on dit tant de bien par lyrisme ne se présente plus sous forme de flammes, mais de mots-clés.»
    Alain Jouffroy.

    Ajouter au panier
    En stock
  • On croit les connaître, mais les connaît-on vraiment ? Pourquoi ont-ils de si grandes oreilles ? Mangent-ils réellement leurs crottes? Saviez-vous qu'ils ne voient pas devant leur nez ? Comment vivent-ils dans la nature ? D'où viennent-ils ?

    L'histoire des lapins, c'est aussi celle de la folie des humains. Élevés par milliards, menacés de disparition dans leur écosystème d'origine, introduits ailleurs puis pourchassés comme « nuisibles », les lapins sont devenus bien malgré eux le parfait exemple des conséquences désastreuses de l'emprise des humains sur les animaux et la nature.

    Lapins de garenne, lapins domestiques, lièvres et lapins sauvages à travers le monde: ces êtres complexes et si attachants méritent d'être mieux connus. Mieux comprendre qui ils sont, pour mieux vivre avec eux.

  • Ajouter au panier
    En stock
  • Attention, ceci n'est pas un livre d'art. Encore moins un essai sur l'esthétique.
    C'est le livre d'un peintre sur la peinture. A part Delacroix, Van Gogh et quelques autres, le phénomène est trop rare pour ne pas être signalé. Jean-Pierre Jouffroy fait ici parler la peinture de l'intérieur, dans son histoire et sa dialectique interne. De Giotto à Nicolas de Staël, de Bruegel à Charles Lapicque, la peinture est envisagée comme une succession de systèmes figuratifs d'ensemble, pensés historiquement. Loin de plaquer sur elle une rhétorique arbitraire, la peinture est ici conçue comme un langage propre, qui obéit à ses propres lois et excède le simple rôle d' « illustration » naturaliste que l'académisme lui assigne. Avant de savoir ce que la peinture représente, il faut d'abord comprendre comment elle se présente, comprendre les lois de fonctionnement instrumental, gestuel et mental du peintre.

    Au travers de ce recueil presque exhaustif des textes de Jouffroy de 1962 à nos jours, de sa lutte en milieu communiste pour refuser les diktats du « réalisme socialiste » jusqu'à ses ultimes recherches sur la lumière, on apprendra également une multitude de détails : Comment évoluent les techniques et les matériaux ? Pourquoi le modelé est-il incompatible avec la couleur ? Quelle est la raison plastique de la rupture entre Van Gogh et Gauguin ? Pourquoi l'académisme contemporain en veut spécialement à la peinture ? Quel rôle jouent la division de la touche ou le ton local de l'objet dans la modernité ? Pourquoi l'abstraction porte-t-elle une attention nouvelle au caractère concret des moyens plastiques ? En quoi le physicien Chevreul a-t-il révolutionné la peinture ? Quel point de convergence peut-on établir entre les progrès de la physique et certaines théories picturales ? En quoi l'oeuvre de Chardin est-elle un point d'appui de toutes les modernités à venir ? Pourquoi ce qui caractérise le cubisme est moins le caractère statique du cube que le mouvement ? En quoi David est-il le père d'une conception pluraliste en art comme fondement de la politique culturelle ? En quoi Nicolas de Staël initie-t-il une reconstruction figurative à partir de l'abstraction ? Voici donc une invitation au voyage en compagnie de tous ceux qui ont fait la peinture moderne.

  • Les modalités des ECN changent. A partir de 2016, le nouveau concours proposera 18 dossiers progressifs constitués exclusivement de questions sous la Forme de 0RM, ainsi que 120 questions isolées, potentiellement très discriminantes. Afin de répondre à ces nouvelles exigences, les éditions Estem vous proposent leur nouvelle collection, Les dossiers ECNI. Tous les ouvrages de cette collection sont écrits par des auteurs classés parmi les meilleurs aux ECN et validés par des PU-PH spécialistes de la matière.
    Ils vous permettront de vous mettre en situation de concours en proposant un contenu adapté aux nouvelles modalités des ECNI.

  • Ce livre est la réédition, en un seul volume, de deux essais publiés, en 1975 et 1977, aux Editions Christian Bourgois.
    Alain Jouffroy, qui en a retranché quelques pages, y a ajouté de nouveaux textes, qui répercutent la même volonté individuelle de transformation dans une société incapable, depuis deux siècles, de se révolutionner elle-même. Depuis 1965, il utilise la notion d'individualisme révolutionnaire pour combattre les différentes théories qui ont censuré l'existence et le rôle des individus dans l'histoire des idées et des oeuvres révolutionnaires.
    Il donne ici de nombreux exemples de poètes ; d'écrivains et d'artistes qui ont changé non seulement la conception traditionnelle de l'individu (égoïste, narcissique, etc.) et de la collectivité, mais le langage même de l'écoute et de l'entente des individus libres. Pour lui, l'individu est la chance de la collectivité, comme la collectivité est la chance de l'individu. En pratiquant des brèches dans les doctrines systématiques : " psychanalytique ", " marxiste ", " économique ", Alain Jouffroy n'a cessé d'ouvrir un gué entre l'individu révolutionnaire et tous les autres.
    Le gué n'est pas une fin, mais ouverture, commencement perpétuel, comme le montrent les vingt-huit lettres qu'Alain Jouffroy et Philippe Sollers ont échangées de 1976 à 1977. Les commencements cachés : tout est là.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « - Tout commence par l'assassinat de la marchande de glaces du Luxembourg...
    - Mais enfin, jeune fille, il faut raison garder ; aucune histoire de l'Antoine ne peut commencer par un assassinat ; de si loin qu'Antoine subodore un cadavre, il se sauve les jambes autour du cou.
    - Justement cette Marguerite, pour des raisons de son enfance, de glace à la poire, de sa mère disparue dans un accident de voiture quand il avait onze ans, il la connaissait très bien et il paraît que juste avant de mourir elle a prononcé son nom. » P.J.

  • Un ouvrage de cours et d'entraînement pour les étudiants en IFSI qui répond aux objectifs de formation des UE 3.5 Encadrement des professionnels de soins" et 5.4 "Soins éducatifs, formation des professionnels et des stagiaires".

  • Cet art sans dogmes, c'est une embouchure, où les eaux de rivières fort lointaines se sont fondues. Ce qu'il reflète de nouveau, c'est une attitude particulière, où la révolte contre le monde actuel et l'acceptation du réel cessent d'être contradictoires. A un stérile esprit d'exclusion, il oppose un mouvement (l'inclusion. Mais il se développe à un tel rythme et à une telle échelle que ceux qui voudraient le diriger ou le canaliser dans un sens ou dans l'autre ne pourraient jouer par rapport à lui qu'un rôle de frein bien dérisoire, dans la mesure même où nul ne saurait encore changer ni prévoir la direction du flux.

empty