• Enfant fermée et silencieuse, Clarisse semble entendre les sons avec une seconde d'avance. La musique pourrait-elle la sauver de l'isolement ? À sept ans, elle provoque le hasard en devenant l'élève de Viktor Sobolevitz. Et partage avec ce maître célèbre et misanthrope le même amour intransigeant de l'art. Mais pour faire carrière dans la musique, il faut que plus que du talent. Peu préparée à la compétition, la jeune violoncelliste va bientôt l'apprendre... Lorsqu'elle rencontre Rémy Nevel, un critique musical, médiatique et ambitieux, son destin pourrait basculer. Quitte à perdre, au passage, quelques illusions. Entremêlant les partitions de ces trois personnages, Lola Gruber nous offre un roman d'initiation hors-normes, qui est aussi une réflexion sur notre soif de pureté et de reconnaissance. On tourne les pages avec avidité, séduit par la finesse des analyses autant que par un suspense diaboliquement généreux.

  • Ana et Maurice se sont connus au lycée et se fréquentent depuis une quinzaine d'années. Ils s'aiment... mais rarement en même temps. Ils se cherchent, se trouvent, se perdent, s'égratignent et s'horripilent, mal assortis et inséparables. Est-ce parce qu'Ana est la fille de Vlad, imposteur et vagabond ? Et que le père de Maurice est Dieu, tout simplement ? Le coeur de leur relation est-il seulement l'héritage, réel ou fantasmé, de leur identité ashkénaze ?
    Ce n'est pas une belle histoire d'amour. Ce n'est pas une ténébreuse histoire de famille.
    Ce n'est pas une histoire juive. Ce n'est pas une histoire drôle. Ni triste, d'ailleurs.
    C'est un portrait, le portrait d'Ana, dont l'identité s'établit à mesure qu'elle découvre, dans sa vie comme dans sa ville, que les illusions sont bien plus précieuses que la vérité.

  • Un souper préparé avec trop d'amour, une rupture inextricable dans une chambre d'emprunt, un réveil délicat dans un appartement inconnu, une aventure égarée dans un pays au bord de la crise, une dispute à propos de la chasse aux grouses en milieu urbain.
    Douze nouvelles où l'idylle se délite entre excès de scrupules et stratégies velléitaires, où la mauvaise foi, la lucidité, la maladresse et l'incapacité parasitent le désir, pourrissent l'atmosphère et promettent la félicité pour la saint-glinglin. Douze histoires où l'on ne dit pas ce qu'on pense, où l'on ne pense pas ce qu'on dit, que ça fasse plaisir ou que ça fasse mal. Douze histoires sentimentales où l'on ne fait pas de sentiment.

empty