• «Moi je regardais Merveille rire et sourire. Je la regardais me lancer des regards d'amour et me demandais si ce n'était pas une comédie infecte. À quoi pensait-elle quand elle me regardait? À moi ou à tout le mal qu'elle pourrait me faire?» Lorsque Camille, jeune vendeur de couteaux à huîtres, rencontre Merveille, son coeur chavire, sa vie bascule. Irrémédiablement amoureux, Camille s'aperçoit pourtant qu'un épais mystère entoure la magnétique Merveille. De foire en foire, de Lille à Arles en passant par la Bretagne, Camille enquête, déterrant de lourds secrets de famille qui le plongent dans l'incertitude la plus pernicieuse.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Nostra requiem

    Ludovic Roubaudi

    Un éleveur de chevaux aime raconter des histoires à ses deux fils.
    Un jour, une tempête les force à abandonner leurs travaux autour d'un étang. Un poulain y perd la vie, plusieurs de leurs chevaux sont embourbés.
    Brubeck, le cadet, est chargé de se rendre auprès de l'intendant militaire Peck, leur plus grand acheteur. Au bout de huit jours, inquiet de ne pas voir revenir son jeune frère, Anton part à sa recherche, fait de mauvaises rencontres, se retrouve ivre dans une maison close.
    Et le voilà enrôlé dans l'armée, à la veille d'une guerre dont il ignore tout. Grâce à son talent de conteur, hérité de son père, et à l'amitié de Spinoz, il tient le coup et apaise le coeur des soldats. Jusqu'à ce qu'il raconte l'histoire du « labyrinthe du fou»!
    L'auteur de Candide ne désavouerait certes pas cet envoûtant conte métaphysique contemporain.

  • Le 18

    Ludovic Roubaudi

    « Sapeurs, je voulais vous annoncer personnellement mon prochain départ de la troisième compagnie. Je dois vous prévenir que la caserne du Vieux-Colombier a été choisie comme site pilote dans l'opération de féminisation de l'armée française. C'est pourquoi mon remplaçant à la tête de la compagnie sera une remplaçante. La capitaine Nathalie Métrono. Je ne doute pas que vous lui ferez le meilleur accueil et que vous lui donnerez autant de satisfaction que vous m'en avez procuré ».

    Ludovic Roubaudi a écrit un roman vif et généreux ; il restitue avec fidélité et humour un monde de personnages attachants, où le culte de l'exploit se mêle au désir de servir.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ce livre propose de retracer l'épopée d'une piscine mythique qui a marqué Paris et d'en explorer la renaissance tant attendue.

    Ouverte aux parisiens en 1929 la piscine Molitor construite par l'architecte Lucien Pollet a connu bien des situations : lieu de présentation du bikini en 1946, elle est fermée en 1989 pour devenir un lieu artistique imprévu et clandestin.

  • Après les gens du cirque et les pompiers, Roubaudi nous entraîne dans les coulisses du journalisme et d'une histoire d'amour.
    « Le fait divers, c'est surtout une succession d'histoires sordides et crapoteuses... C'est des périphéries de villes où l'on est tellement loin de tout qu'il n'y a plus d'autres solutions que de pisser dans les ascenseurs pour sentir qu'on est au moins capable de faire chier les autres. »

  • " Dans le monde du cirque, un sujet est un animal hors du commun, un animal qui prend plaisir à travailler et qui apprend tout seul.
    C'est très rare et nous avons eu la chance d'en rencontrer un. Grâce à ce chien, nous nous sommes dit que, peut-être, on pourrait monter notre propre cirque. Qu'enfin la chance nous souriait et qu'on allait devenir nos propres patrons. Vous comprenez, avec un chien pareil et le dresseur qu'on a avec nous, on a un numéro superbe. Hier on l'a montré à plein de gens du métier pour les convaincre de travailler avec nous.
    Ils ont tous été emballés et on va le monter notre cirque. "

  • Avant d'être l'archidiacre de la représentation française de l'Église du Denier, l'âme de la neuvième croisade contre l'islam, Monseigneur Lacastagne avait oeuvré dans le porno sous le nom de Ramon Tripier. Homme d'exception, Grandgousier de la pensée moderne et affamé de pognon, il va emmener avec lui dans sa croisade contre l'islam le bon Rodolphe, un apprenti comédien plus doué pour les montages financiers tordus que pour les plateaux de tournages.
    Ensemble ils vont détrousser une petite communauté bourgeoise xénophobe mais bien élevée de l'ouest parisien et engranger quelques euros avant de poursuivre leur route chacun de leur côté.

  • Carotide blues

    Ludovic Roubaudi

    • Timee
    • 30 Octobre 2008

    Personne ne comprend ouang tant qu'il n'y a pas vécu.
    Ouang est le reflet le plus pur et le plus juste de la vie.

  • Diablo corp.

    Ludovic Roubaudi

    • Timee
    • 4 Février 2010

    2049.
    Ouang Schock, la ville ultime, la cité qui a oublié la morale et la pitié. elle n'est pas dure, elle n'est pas cruelle : elle est la plus pure de toutes. A Ouang Schock, l'ennemi n'a pas de visage, même pour Wayne Cassidy. Depuis longtemps, le commissaire n'arpente plus les trottoirs pour ramasser les cadavres. A l'OSPD, il est le patron. Mais là... Trois meurtres de gamins intoxiqués aux jeux vidéo en trois jours, c'est louche.
    Surtout au moment où une série d'attentats frappe la cité. Alors Wayne Cassidy va revenir sur le terrain, dans les sous-sols puants de Ouang Schock, où se cache la clef de toutes les énigmes. Face à un ennemi dissimulé dans les méandres de mondes virtuels, aura-t-il assez de ses poings pour imposer sa loi ?

  • "Que fut donc Molitor pour continuer 24 ans après sa fermeture à déchaîner les passions ? Ceux qui connaissent l'histoire, ceux qui ont remonté les lignes d'eau d'hiver, trainé sur les plages du bassin d'été ou patiné sous le ciel ouvert le savent bien : ce qui a été classé, et c'est sans doute une première à jamais unique dans les annales du ministère de la culture, ce fut le souvenir. Ce ne sont pas des murs que l'on a inscrit au titre des bâtiments historiques mais ce qu'ils ont abrité, abritent encore et abriteront à jamais : une incroyable insurrection de liberté. En 2000, le bar baissa définitivement son rideau de fer. La dernière porte ouverte sur la piscine venait de se fermer. Alors Molitor décida de se réveiller et de tourner la page." Ludovic Roubaudi Ouverte aux Parisiens en 1929, la piscine Molitor construite par l'architecte Lucien Pollet a connu bien des situations : lieu de présentation du bikini en 1946, elle est fermée en 1989 pour devenir un lieu artistique imprévu et clandestin avant d'être finalement réhabilitée grâce au projet mené par Colony Capital, Accord et Bouygues avec les agences d'architecture Alain Derbesse Architecte, Jacques Rougerie et Alain-Charles Perrot.

empty