Entreprise, économie & droit

  • Nous sommes entrés dans le monde du risque.
    Ce risque qui n'est ni le danger - palpable dam son immédiateté - ni la menace - perceptible par sa présence. Convergence et manifestation du risque technologique moderne, le risque nucléaire provoque un questionnement permanent, qui accompagne l'ensemble de la chaîne scientifique et technique de cette matière pas comme les autres. Ni le politique ni le citoyen ne peuvent se permettre d'éluder la question.
    C'est à cette interrogation que ce livre entend apporter des réponses : le risque nucléaire, dans ses différentes composantes - militaire, civile et terroriste -, désormais planétarisé, s'est-il aggravé ? Les politiques de prévention ou de précaution mises en oeuvre sont-elles adéquates, dans leur contenu comme dans leur formulation ? Le risque du terrorisme nucléaire sera le test. À la frontière du risque nucléaire militaire et du risque nucléaire civil, il pourrait contribuer à accroître le risque nucléaire global.
    Faute d'une politique de prévention, il pourrait entraîner dans un refus brutal le nucléaire civil et le nucléaire militaire. Ils seraient alors, tous deux, perçus comme des risques mortels.

  • Le nucléaire est une découverte, un outil, une arme. Une découverte scientifique qui donne
    naissance à l'outil le plus redoutable que l'homme ait jamais conçu puisqu'il permet la destruction
    de son espèce. Cette arme terrifiante a été expérimentée deux fois dans son histoire, au Japon en
    1945, mais plus jamais depuis soixante ans car les pays qui s'en sont doté ont assorti cette
    acquisition d'une doctrine d'un nouveau genre, le non emploi.
    S'est ajoutée depuis une autre forme de nucléaire, prévue non pour détruire mais pour fournir de
    l'énergie. Au rassurant statu quo du nucléaire militaire, s'est opposé avec violence, en 1986, le
    désastre de Tchernobyl, semant brutalement la dévastation, la maladie, la mort. Renversement
    complet des situations : c'est le nucléaire militaire qui protège, et le nucléaire civil qui menace.
    Où en sommes-nous aujourd'hui ? Alors que les mécanismes de contrôles internationaux sont
    devenus obsolètes et inopérants, tous les regards sont braqués sur l'Iran qui, sous couvert du
    développement de son programme civil, hâte à grands pas la fabrication de « sa » bombe. Celle-ci,
    une arme nucléaire détenue par un État si puissamment idéologue, ayant de surcroît appelé à la
    destruction d'Israël, a de quoi faire frémir... Et quid de la Corée du Nord ? Et la zone à haut risque
    que représentent l'Inde et le Pakistan, dont les ogives nucléaires sont braquées en permanence sur
    des millions d'habitants ? Quant au Dr. Khan, « père » de la bombe pakistanaise, à qui a-t-il vendu
    ses secrets ? En ces temps de fort activisme terroriste, aucune hypothèse n'est à exclure...
    Si l'on ajoute à ces risques le danger rémanent des centrales nucléaires vétustes dans plusieurs
    pays, ou encore la question très délicate du traitement des déchets, force est de constater que la
    question nucléaire affectera durablement l'écologie de notre planète.
    Cet ouvrage, écrit par l'une des meilleures spécialistes de la question en France, dresse un état des
    lieux impressionnant et alarmant. D'un côté, l'énergie nucléaire est indispensable pour le
    développement de nos sociétés ; de l'autre, le péril atomique n'est plus à sous-estimer. Le
    nucléaire est désormais lié au destin de l'homme. Pour le meilleur comme pour le pire...

empty