Sciences humaines & sociales

  • Tristesse, sentiment d'insignifiance, joie. l'homme est sujet à la variation de ses humeurs quotidiennes qui l'affaiblissent ou le renforcent, au hasard des rencontres. Comment exister plus intensément, de la manière la plus affirmative possible ? C'est à de telles questions que l'Éthique de Spinoza se confronte.
    Avec Spinoza, nous apprenons à répondre rationnellement à la singularité des situations. Amender nos erreurs, déployer nos forces, réformer nos imaginations, activer nos passions, comprendre Dieu, vivre libre. Maxime Rovere ne cherche pas à reconstruire un système de pensée selon les voies balisées de l'histoire de la philosophie. L'Éthique n'est nullement une tentative d'explication cosmologique ou anthropologique : c'est un exemple unique d'une philosophie immédiate, consistant à déterminer sans attendre des opérations effectives, des méthodes, nécessairement locales.
    Dès lors, la liberté, la connaissance, les passions, l'éternité et le bonheur, la « béatitude », trouvent un sens nouveau. La pensée se déplace d'une difficulté à l'autre : tout événement, tout affect, sont saisis par chacun d'entre nous comme des moyens d'affirmer son existence propre. C'est à cette condition que l'on peut entreprendre de répondre à notre exigence la plus fondamentale - vivre libre et heureux, ici, maintenant et toujours plus.

  • En bref Une lecture radicalement nouvelle de Spinoza par l'un des plus remarquables philosophes français. Le livre Loin des commentaires arides et des gloses absconses, Maxime Rovere nous révèle un Spinoza vivant, vibrant, accessible, un esprit libre et exigeant qui, à  l'aube du XXIe siècle, peut nous aider à  vivre. Voici donc un Spinoza plus actuel que jamais, dont la lecture interroge notre manière de percevoir le monde, notre relation à  Autrui, à  l'Amour, à  l'Universel, à  la Beauté. Le «  Prince des philosophes   » ne nous apprend-il pas que «  la haine doit être vaincue par l'amour et la générosité   » Que la «  béatitude n'est pas le prix de la vertu, mais la vertu même   » D'une maxime à  l'autre, Rovere nous donne à  méditer la portée pratique de la philosophie spinoziste. Avec, pour fil rouge, la question posée au il y a plus de trois siècles par l'auteur de L'Ethique : comment accorder les exigences de la raison à  la singularité des situations Une leçon de sagesse et de liberté. Le grand livre sur Spinoza. L'auteur Maxime Rovere partage ses recherches entre l'histoire de la philosophie et l'anthropologie de l'art contemporain. Il publie en même temps que cet ouvrage une traduction de la correspondance de Spinoza. Arguments Le nouveau Petit traité des grandes vertus à  travers Spinoza. Une philosophie pratique de la vie quotidienne à  la portée de tous.

empty