Arts et spectacles

  • Cet ouvrage est le premier recueil rassemblant les publications de Michel Journiac.
    On y retrouve entre autres les matrices de ses principales performances artistiques ainsi que des textes esthétiques issus des actes du colloques 1987 du Centre d'Études et de Recherches en Arts Plastiques de l'Université Paris 1 Sorbonne, L'Enjeu de la représentation :
    Le Corps aujourd'hui devenus introuvables ; L'Objet du corps et le corps de l'objet paru dans la revue L'Humidité N°14/15 de Mai-juin 1973 parue à 30 exemplaire ; le texte du recueil de poésie Le Sang Nu, Paris, Rougerie, 1968, préface de Jean Cassou (1968) dédié à son frère Jean et tiré à 225 exemplaires dont 25 signés et accompagnés d'un collage de l'auteur ;
    Délit du corps, Paris, La Différence, 1978 dont 50 exemplaires ont été signés et accompagnés d'un gravure de Michel Journiac ; la présentation de l'action Feu Jeanne (1987) ainsi que des textes inédits ou publiés dans la presse sous pseudonyme.
    Cet ouvrage est publié à l'occasion des expositions qui lui sont consacrées par l'Université Paris 1 Sorbonne en septembre 2013, par le Centre national édition art image (CNEAI) de septembre à mars 2013 et par la Galerie Patricia Dorfmann à Paris de Septembre à Octobre 2013. La Préface de Jean Luc Monterosso, directeur de la Maison Européenne de la photographie

  • Monographie dédiée à l'oeuvre de Michel Journiac, envisagée ici à travers la question du travestissement. Puisant dans les archives de l'artiste, l'ouvrage richement illustré se concentre uniquement sur les performances photographiées de ce grand précurseur du body art, associant analyses d'auteurs et spécialistes et textes de Journiac.

    Choisir de regarder Michel Journiac en travesti et déplier minutieusement l'ensemble des actions liées à ce seul sujet permet d'approcher au plus près la démarche de l'artiste, de comprendre ses choix, ses modes opératoires. La confrontation nouvelle des oeuvres et de leurs variantes avec les documents d'archives, les épreuves et les travaux préparatoires, nous en apprend beaucoup sur l'oeuvre de Michel Journiac.
    Grâce aux analyses des auteurs sollicités, dont les horizons de pensée sont multiples, grâce au retour historique et critique sur chacune des séries, étayé par un travail systématique mené par la galerie Christophe Gaillard dans les archives de l'artiste en collaboration directe avec son ayant droit, Jacques Miège, cette nouvelle publication entend apporter un éclairage inédit et exhaustif (d'un point de vue documentaire) sur cette partie de l'oeuvre de Michel Journiac, dont l'actualité continue aujourd'hui de nous étonner.

  • Du langage du corps avec Les Substituts (1969), à l'importance des liens du sang dans Rituel du sang (1976), en passant par le pouvoir du vêtement dans Piège pour un travesti (1972), Journiac s'impose comme une figure majeure de l'art corporel.
    Michel Journiac a poursuivit à travers de nombreux médiums une recherche formelle basée sur ses propres questionnements identitaires.
    Cette édition monographique aborde l'oeuvre de Michel Journiac à travers son utilisation de la photographie. L'ouvrage met en avant l'importance de ce médium dans la pratique de l'artiste, et comment la prise de vue donne du sens à ses interrogations.

empty